Étudiante-chercheure étoile Mai 2013



Sylvie Bodineau

Étudiante au doctorat en anthropologie
Université Laval


Publication primée : Figures d'enfants soldats. Puissance et vulnérabilité

Publiée dans : Presses de l'Université Laval (PUL), Québec
 

Résumé

« Alors que la majorité des recherches portant sur les enfants soldats est issue du domaine psychosocial, les débats que je soulève dans ce livre relèvent plutôt de l'anthropologie de l'intervention humanitaire, mettant notamment l'emphase sur les figures de souffrance et de vulnérabilité. Mon étude s'articule également autour des droits de l'enfant, dans un contexte d'intervention lié aux conflits armés largement dominé par des enjeux politiques de paix et de sécurité. L'évolution des modalités d'intervention en matière de protection des enfants suit dans une certaine mesure celle des autres secteurs d'intervention humanitaire. L'enfance vient toutefois y apporter une spécificité non négligeable puisqu'elle représente dans le monde occidental la figure de la vulnérabilité incarnée, ce qui ne saurait être négligé par les anthropologues. »

Se centrant non pas sur une population « exotique » (les enfants soldats), mais sur un secteur d'intervention qui prend son origine dans le monde occidental, les travaux de Sylvie Bodineau s'inscrivent dans une anthropologie du « proche ». Si une dépendance des programmes d'intervention aux contextes sociopolitiques se voit confirmée, cette étude montre également une capacité des acteurs à tirer des leçons de l'expérience et à modifier leurs modes d'intervention en fonction des pratiques. En apportant un éclairage sur la manière dont les représentations de l'enfance influencent les modalités d'intervention, cette étude devrait permettre aux différents acteurs impliqués dans la protection des enfants soldats de mieux s'affranchir des perspectives socioculturelles.