Étudiante-chercheure étoile Janvier 2014


Lélia Nevert, étudiant-chercheur étoile, FRQSC

Lélia Nevert

Étudiante au doctorat en communication sociale et publique
Université du Québec à Montréal


Publication primée : Les caricatures de Mahomet entre le Québec et la France

Publiée dans : Presses de l'Université de Québec, 248 pages, 2013
 

Résumé

« Mon livre met en relief le traitement de l'information de journaux quotidiens français et québécois vis-à-vis de la crise des caricatures de Mahomet, particulièrement en ce qui a trait à la représentation de la religion. Grace à une approche multidisciplinaire à la fois communicationnelle, historique, sociologique et sémiotique, j'offre une analyse de l'ensemble des outils d'informations qui ont été réalisés (photographies, titres des articles, présentation des intervenants, éditoriaux). L'étude a dévoilé comment la liberté d'expression, accompagnée d'une mise en scène de la polémique, est primordiale pour Libération, tandis que Le Devoir, plus soucieux d'une cohabitation interreligieuse, politise davantage le débat en mettant l'accent sur la dimension éthique des caricatures et la question du respect des croyances qu'elle impose. »

Depuis quelques années, la question de la représentation de la religion et de sa place dans la société suscite de nombreux débats sur la place publique. En plus de proposer un outil de méthode d'analyse de presse, l'ouvrage de Lélia Nevert entend s'adresser au monde des médias, afin de réfléchir à leur fonctionnement et à leurs choix communicationnels et idéologiques. En outre, cette étude attire l'intérêt de sociologues, d'historiens, de philosophes, mais aussi des politiciens confrontés aux questions du multiculturalisme et des identités nationales. Les membres du clergé préoccupés par l'image de la religion et de sa place dans les sociétés française et québécoise sont également interpellés.