Étudiant-chercheur étoile Février 2014


Nicholas Giguère, étudiant-chercheur étoile, FRQSC

Nicholas Giguère

Étudiant au doctorat en études françaises
Université de Sherbrooke


Publication primée : Le paratexte comme lieu de sociabilité : la collection "Les Poètes du Jour" (1963- 1975) des Éditions du Jour

Publiée dans : Québec Studies, 05, 17-32, 2013
 

Résumé

« Les Poètes du Jour, une collection de poésies québécoises qui a vu le jour au début des années 1960, a fait l'objet de peu d'études jusqu'à maintenant. Or, mes recherches montrent que cette collection a contribué au renouvellement de la poésie au tournant des décennies 1960 et 1970 et a été une véritable rampe de lancement pour plusieurs poètes aujourd'hui reconnus, dont Claude Beausoleil, Roger Des Roches, Louis-Philippe Hébert et Carole Massé. Mon étude propose une méthode exhaustive qui tient compte autant des textes, incluant l'examen des épigraphes, des dédicaces, des préfaces et d'autres éléments paratextuels, que des divers contextes de production. Qui plus est, elle ouvre sur des perspectives théoriques et méthodologiques inédites en ce qui concerne l'étude des collections, souvent analysées d'un point de vue strictement quantitatif. »

La contribution de Nicholas Giguère met en lumière l'apport de cette collection, qui avait jusqu'alors été occultée par l'histoire littéraire, à la vitalité de la poésie québécoise. Il s'agit d'un modèle d'analyse qui permet de resituer les auteurs et leurs œuvres parmi leurs contemporains et de réévaluer l'état du champ littéraire à cette époque. L'approche proposée par l'auteur, qui s'inspire de l'analyse des réseaux et du paratexte ainsi que de l'histoire du livre et de l'édition, permet d'envisager la collection au-delà d'un simple ensemble de titres réunis sous un même label, mais plutôt comme un lieu régi par sa propre dynamique d'échanges. Un tel cadre d'analyse pourrait éventuellement contribuer à renouveler l'histoire littéraire québécoise.