Étudiante-chercheure étoile Août 2012



Françoise Duguay

Étudiant au doctorat en archéologie
Université Laval


Publication primée : Clay Pipes in New France, 1620-1760: Can Archaeometry be Helpful in Detecting Imitations?

Publiée dans : Newsletter of the Society for Clay Pipe Research, vol. 81 (2012), Liverpool, UK: 18-28
 

Résumé

« Notre production présente une analyse comparative de pipes à fumer en terre cuite, datées des XVIIe et XVIIIe siècles, par activation neutronique, en utilisant des artéfacts issus de productions litigeuses et des échantillons étalons de production connue. Cette recherche nous a également permis d'amorcer la création d'une banque de données concernant les composantes chimiques des pipes. Les pays étudiés étaient la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Les applications possibles de ces travaux sont en culture matérielle, en archéologie (archéométrie) et en génie nucléaire. »

L'utilisation de l'activation neutronique a permis d'effectuer des mesures quantitatives qui permettaient d'isoler les composantes de la pâte utilisée pour produire les pipes. En comparant des artéfacts provenant de Trois-Rivières avec des échantillons recueillis au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, on constate que certaines pipes identifiées à titre de productions néerlandaises pourraient plutôt provenir du Nord de la France. L'étude souligne qu'un simple examen des caractéristiques macroscopiques, comme le style du fourneau ou le diamètre du tuyau de la pipe, n'est pas un outil qui permet une identification fiable des pipes. L'utilisation de mesure standardisée, telle l'analyse par activation neutronique, peut pallier cette lacune, en établissant des points de comparaison avec des mesures étalons. L'utilisation des deux approches, descriptive et analytique, pourrait aider à affiner l'identification de certaines pièces archéologiques.