Élections et richesse : une relation complexe



Le vote économique représente un élément central du comportement des électeurs, dont le choix est fortement influencé par l'état de la conjoncture économique au moment d'aller aux urnes. Ce type de réaction est fréquent, mais ses manifestations sont multiples et complexes. 

L'Équipe de recherche sur l'économie et les élections, dirigée par Richard Nadeau de l'Université de Montréal, s'est intéressée plus particulièrement au lien entre la situation matérielle des individus et leur comportement face à la politique, un aspect trop souvent négligé du vote économique. En se concentrant sur la France, les États-Unis et la Grande-Bretagne, les chercheurs ont œuvré à démontrer que l'emploi d'une mesure plus adéquate de la richesse des individus, y compris, notamment, la possession d'actifs financiers, permet de mettre au jour l'influence significative de leur situation matérielle sur leurs choix politiques. Il importe de tenir compte de cet « effet patrimoine » pour mieux comprendre le comportement des citoyens qui évoluent dans les économies modernes. 

Ces travaux ont démontré qu'une évaluation adéquate du vote économique devait tenir compte non seulement du niveau de revenu, mais aussi de sa structure. La possession d'actifs financiers comme des actions, par exemple, reflète à la fois la disposition des individus face au risque et leur préférence quant au rôle des gouvernements, notamment en matière de réglementation économique et de protection sociale. En conséquence, on a observé un lien important et significatif entre la structure du patrimoine économique des individus et leur comportement en politique. 

Ces recherches ont fait l'objet de plusieurs articles publiés ou à paraître, notamment dans Electoral Studies, West European Politics et la Revue française de science politique. Les résultats de ces travaux ont aussi été présentés à l'Université Paris II en 2009, dans le cadre de nombreux séminaires en Europe et aux États-Unis, et lors de colloques prestigieux, notamment celui de l'American Political Science Association, en 2008 et 2009.

Équipe

Équipe de recherche sur l'économie et les élections

Directeur

Richard Nadeau, Université de Montréal

Membres réguliers

  • Éric Bélanger, Université McGill
  • François Gélineau, Université Laval
  • Pierre Martin, Université de Montréal