Des mathématiques bien culturelles



Au Nunavik, une recherche sur l'enseignement des probabilités en mathématiques a eu des conséquences inattendues, suscitant l'engagement de la communauté inuit et un rapprochement entre les élèves et leurs grands-parents.

Dans les écoles de ce territoire, l'enseignement des probabilités débute dès le primaire. Mais celui-ci pose un défi de taille, puisque le concept de probabilité ne fait pas partie des références traditionnelles des Inuits, dont la culture accorde plutôt une large place à l'incertitude.

Cette mobilisation de la communauté a permis une nouvelle construction identitaire des élèves.

Pour développer le raisonnement probabiliste, Annie Savard, chercheure au Département d'études intégrées en éducation à l'Université McGill, a modifié son approche, afin de l'ancrer dans les racines culturelles de cette population. Du même coup, il s'agissait d'étudier les manifestations de la pensée critique des élèves envers les jeux de hasard et d'argent, ainsi que l'influence des pairs sur les représentations. À partir de jeux traditionnels inuits, elle a créé des situations d'apprentissage permettant la construction de connaissances probabilistes.

Cette approche a rendu les élèves curieux de ces jeux et des phénomènes sociaux qu'ils représentaient, notamment la vie de nomade dans des camps et la lutte pour la survie. Ils ont interrogé leurs parents et ont alors réalisé que ceux-ci n'étaient pas vraiment en mesure de leur répondre. C'est donc avec leurs grands-parents que le dialogue s'est amorcé. Cette mobilisation de la communauté a permis une nouvelle construction identitaire des élèves.

Et la direction qu'a prise ce projet, très révélatrice pour la didactique des mathématiques, démontre bien que l'on ne peut faire abstraction des significations que les élèves donnent à certains phénomènes dans l'enseignement des concepts mathématiques.

On peut découvrir les situations d'apprentissage développées dans cette approche en lisant l'article scientifique publié à ce sujet : http://ineducation.ca/ineducation/article/view/125.