Comprendre le retour à la formation professionnelle



Qu'est-ce qui amène des travailleurs et travailleuses à effectuer un retour sur les bancs d'école afin de compléter une formation professionnelle ? Pour le comprendre, Jonas Masdonati, qui était jusqu'à tout récemment chercheur au Département des fondements et pratiques en éducation de l'Université Laval, a mené des entrevues semi-dirigées auprès de 30 adultes en formation professionnelle âgés de 25 à 40 ans qui avaient passé au moins deux ans sur le marché du travail.

Le chercheur divise leurs motivations en deux grands groupes. Elles peuvent être « réactives » et provenir surtout d'insatisfactions par rapport à l'emploi occupé. Ce mécontentement peut résulter de problèmes de santé physique ou mentale vécus au travail ou encore de la sensation de ne pas aimer son métier ou de ne pas s'y épanouir pleinement.

Le retour à la formation professionnelle ne représente pas la même chose pour l'ensemble des adultes.

Les motivations peuvent aussi être « proactives » et découler d'une attirance pour un parcours plus intéressant. Il s'agit alors d'améliorer ses conditions de travail, de se développer davantage, d'apprendre de nouvelles choses ou d'occuper un poste plus conforme à ses valeurs et à ses intérêts.

Le retour à la formation professionnelle ne représente pas la même chose pour l'ensemble des adultes. Certains se questionnent sur leur choix de carrière et gardent un pied dans leur ancien métier ou se montrent quelque peu déçus de leur nouvelle formation. À l'inverse, d'autres voient dans ce changement une véritable renaissance, tant personnelle que professionnelle. Enfin, un troisième groupe se trouve à mi-chemin entre ces deux extrêmes : pour ces adultes, la formation représente davantage une occasion d'ajouter une corde à leur arc ou de se faire reconnaître une compétence qu'ils exerçaient déjà dans leur travail.

Ces résultats aideront les conseillers et conseillères d'orientation à mieux comprendre les motivations et les besoins des adultes en reconversion professionnelle, et ainsi, à les accompagner plus efficacement.