Centre international d'étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes



Des études ont été menées pendant cette période aux États-Unis, au Canada, en Asie, dans des pays européens (notamment en Islande), en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour et en Amérique du Sud.

Le Centre a continué d'axer ses efforts sur la collecte de données, la présentation de résultats cliniques et de recherche, la rédaction et la publication de manuscrits, la mise au point d'outils de prévention et leur distribution dans les écoles, les exposés nationaux et internationaux, ainsi que les consultations et formations législatives, cliniques et communautaires.

Ce programme de traitement des problèmes de jeu chez les adolescents répond toujours aux besoins communautaires.

Offert par la clinique de psychoéducation du Département de psychopédagogie et de psychologie du counseling de l'Université McGill, notre programme de traitement des problèmes de jeu chez les adolescents répond toujours aux besoins communautaires. Dans le cadre d'un projet pilote financé par la Max Bell Foundation, nous avons également créé un service novateur d'assistance en ligne interactif afin d'aider les jeunes aux prises avec des problèmes liés au jeu. Par ailleurs, nous avons entamé des consultations avec le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique en vue d'établir un programme semblable dans cette province. L'équipe clinique et de recherche a agi comme experte dans de nombreuses activités de consultation locales, nationales et internationales; elle a notamment pris part au plus récent symposium du comité consultatif scientifique du FQRSC, et elle participe activement à des séminaires locaux, nationaux et internationaux.

Le Centre continue de conseiller les législateurs et de contribuer à l'élaboration de politiques sociales responsables. À cette fin, les Drs Derevensky et Gupta ont été invités à parler de leurs travaux en Suède, aux États-Unis, au Royaume-Uni, à Hong Kong, en Norvège, au Brésil, en Slovénie, en Italie, en Corée du Sud, à Singapour et ailleurs au Canada. En outre, le Dr Derevensky siège toujours au comité consultatif international du ministère de la Santé de Singapour. Un certain nombre de dossiers législatifs ont également été présentés à plusieurs organismes gouvernementaux nationaux et internationaux.

Enfin, le Centre poursuit ses travaux dans six grands domaines : recherche, formation, prévention, traitement, diffusion des informations et services/consultations.

Chercheur principal

Jeffrey L. Derevensky, Université McGill

Rapport de recherche

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : octobre 2010