Mot de la directrice scientifique

J'ai eu l'occasion au cours du dernier trimestre de visiter plusieurs universités et collèges dans le cadre d'une tournée qui s'achèvera en mai. J'ai pu constater la grande richesse et la diversité des recherches, le dynamisme et la créativité de notre communauté. Certaines attentes semblent converger, et des besoins singuliers ont été exprimés que nous soulignerons dans le bilan déposé en juin prochain au conseil d'administration, à l'issue de la tournée. Ces propositions pourront nous suggérer des changements à apporter à nos programmes.

Plusieurs chantiers nous ont occupés au cours du trimestre. D'abord, la tenue des concours pour les différents programmes offerts. Je tiens à remercier sincèrement tous les membres des comités qui ont contribué, cette année encore, au déroulement de cette démarche essentielle dans le processus de la recherche, à savoir l'évaluation des dossiers soumis. Au total, ce sont près de 46 M $ que le FRQSC investira en bourses et subventions en 2016-2017, dont plus de 12 M $ pour de nouveaux octrois. La hauteur de nos budgets ne permet toutefois pas de rendre entièrement justice à l'ensemble des excellentes candidatures déposées.

Cet état de situation renforce ma détermination à agir de façon à augmenter nos budgets pour améliorer nos taux de succès et élargir notre offre de financement. Le développement de nouveaux partenariats pour appuyer plus d'actions concertées, pour mettre en œuvre des projets intersectoriels ou des activités particulières sont aussi des avenues à explorer. Je poursuivrai mon engagement, avec l'aide de toute l'équipe et du scientifique en chef, pour maximiser les démarches et les représentations auprès de divers ministères et autres organismes en vue de promouvoir l'importance et l'impact de nos recherches, et de susciter de nouvelles collaborations.

Au nombre des autres chantiers, celui du libre accès et son incidence sur les publications, sur les revues, et plus largement sur l'écosystème de la diffusion des recherches est l'un des dossiers les plus préoccupants et pour lequel nous souhaitons accompagner et soutenir au mieux la communauté. Les profonds changements qui transforment l'univers de la diffusion ont une incidence à la fois sur les façons de faire, sur le support des publications, sur les plans d'affaires des revues, sur le financement de la diffusion, sur l'archivage et, au premier chef, sur la consultation des résultats de la recherche et sa mise en valeur. Il s'agit donc d'un dossier prioritaire.

Le Fonds s'est aussi engagé dans de nombreux partenariats internationaux qui, nous l'espérons, donneront lieu à des appels à concours afin de favoriser de nouvelles collaborations de la communauté des chercheurs à l'international.

En terminant, j'aimerais souligner que la publication récente du Plan stratégique 2016-2019 du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, nous donne un signal encourageant, puisque le premier axe d'intervention porte sur la culture de la science et de l'innovation. Il faudra certes rappeler l'importance déterminante de l'innovation sociale et l'intérêt, à long terme, de financer de la recherche fondamentale.