Programme de recherche sur l'écriture et la lecture


En résumé

Année de concours :

2017-2018

 

Date limite (avis ou lettre d'intention) :

30 novembre 2016, 16h

 

Date limite (demande) :

22 mars 2017, 16h

 

Montant :

Variable selon les volets (Bourse doctorale; Projet de recherche; projet de recherche-action; Synthèse des connaissances)

 

Durée du financement :

Voir modalités dans l'appel de propositions

 

Annonce des résultats :

Semaine du 13 juin 2017

 

APPEL DE PROPOSITIONS

 

Proposé par  :

Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES)

et le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC)

 



1.

OBJECTIFS

Le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) invitent la communauté scientifique à répondre à cet appel de propositions dont les projets soumis et leurs résultats devront permettre de :

  • Favoriser le développement de connaissances permettant l'émergence de l'écrit ainsi que l'amélioration des compétences à lire et à écrire en français;
  • Créer et consolider un partenariat entre le milieu de la recherche et le milieu scolaire;
  • Faciliter la diffusion, l'appropriation et l'application des résultats des recherches auprès du milieu scolaire.

Les projets déposés dans le cadre de ce concours doivent s'arrimer aux priorités exprimées dans le présent appel de propositions. Ils doivent également prendre en considération les caractéristiques sociodémographiques (sexe, langue maternelle, milieu socioéconomique) des sujets à l'étude. Si tel n'est pas le cas, le choix de ne pas aborder ces dimensions doit être bien justifié. La démonstration de la valeur ajoutée de l'objet du projet par rapport à ceux des projets de recherche déjà financés dans le cadre des concours antérieurs  du programme (consulter l'Annexe 5) devra également être clairement établie.

 


2.

CONTEXTE

La qualité du français écrit constitue un enjeu incontournable pour le Québec d'aujourd'hui et de demain. Non seulement la lecture et l'écriture demeurent les fondements des apprentissages dans toutes les disciplines scolaires, mais leur maîtrise est une condition essentielle à une bonne insertion sociale et professionnelle. C'est afin de soutenir la recherche sur la lecture et l'écriture et de mieux appuyer la prise de décision et l'intervention dans les milieux scolaires que le MEES et le FRQSC ont créé le Programme de recherche sur l'écriture et la lecture (PREL).

Initialement lancé en 2009 sous le vocable Programme de recherche sur l'écriture, ce programme a été étendu, en 2013, à la lecture pour s'intituler Programme de recherche sur l'écriture et la lecture. En plus des élèves des ordres d'enseignement du primaire et du secondaire, le programme vise également à développer de nouvelles connaissances sur l'émergence du français écrit des enfants au préscolaire et sur la réussite en lecture et écriture des adultes en formation générale. Depuis la création de ce programme, cinq appels de propositions ont été lancés à la communauté scientifique. Le PREL a ainsi financé 58 recherches, dont 31 se sont intéressées spécifiquement aux élèves du primaire, 11 ont porté sur les élèves du secondaire, 3 sur les élèves du préscolaire et 2 sur les étudiantes et les étudiants en formation professionnelle.

Ainsi, de nombreuses recherches ont porté sur les élèves du primaire, mais peu se sont intéressées aux élèves du secondaire. Pourtant, cette clientèle mériterait que l'on s'y attarde, sachant que l'intérêt envers la lecture et l'écriture décroît de façon importante de la 6e année du primaire à la 2e secondaire2.1. De plus, peu de recherches financées dans le cadre de ce programme ont documenté les pratiques dans les classes du secondaire, comparativement à celles menées dans les classes du primaire. Et certains ordres d'enseignement ont moins été étudiés, notamment la formation générale des adultes. C'est pourquoi plusieurs priorités de recherche retenues dans le présent appel de propositions visent à mieux comprendre comment favoriser la réussite en lecture et écriture de ces élèves.

Qui plus est, considérant l'accroissement du nombre et de la diversité des immigrantes et des immigrants reçus au Québec, les élèves issus de l'immigration représentant aujourd'hui plus du quart des effectifs scolaires2.2, il importe de se pencher sur l'inclusion des élèves allophones dans les classes québécoises. La publication récente du programme Intégration linguistique, scolaire et sociale (ILSS)2.3 pour les élèves du primaire de même que le programme de francisation en formation générale des adultes2.4 reflètent une préoccupation pour le MEES au regard de l'équité et de l'inclusion de ces élèves dans le système scolaire québécois.

De surcroît, étant donné l'utilisation de plus en plus accrue des dispositifs et des contenus numériques en contexte scolaire, il est pertinent de documenter les pratiques d'enseignement qui permettent d'exploiter leur valeur ajoutée au regard du développement des compétences à lire et à écrire des élèves. Sur ce plan, le milieu scolaire bénéficierait de pistes d'action issues de la recherche pour prendre des décisions éclairées autant sur les plans technologique que pédagogique.

Aussi, dans un contexte où la profession enseignante est de plus en plus complexe et exigeante, on se doit de mieux comprendre les modalités de formation et d'accompagnement les plus optimales pour les étudiantes et les étudiants ainsi que pour les nouveaux membres du personnel enseignant afin d'assurer leur persévérance et un enseignement de qualité au sein des classes québécoises. La qualité du français écrit représente également un défi de taille pour certains membres de la communauté étudiante universitaire. On sait que la plupart des universités québécoises offrent du soutien et des mesures d'aide. Quelles sont les caractéristiques de ces mesures conduisant à une progression des étudiantes et des étudiants au regard de leur compétence à écrire ou à lire?

Enfin, les deux programmes officiels destinés aux enfants du préscolaire sont basés sur une orientation de développement global de l'enfant où le jeu est le contexte d'apprentissage qui est privilégié. L'implantation récente des maternelles 4 ans à temps plein en milieu défavorisé amène un besoin de connaissances pour comprendre la spécificité des interventions de l'adulte qui soutient et accompagne l'enfant de 4 et 5 ans pour lui permettre de développer son plein potentiel au regard de la lecture et l'écriture. C'est pourquoi certaines priorités de recherche retenues concernent l'enfant au préscolaire.

C'est pour l'aider à faire face à l'ensemble de ces défis et dans cette perspective que le MEES s'associe avec le FRQSC pour lancer le présent appel de propositions et invite la communauté scientifique à soumettre une lettre d'intention.

2.1 Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (2012). Évaluation du Plan d'action pour l'amélioration du français. Le rapport à la lecture et à l'écriture à l'école (2010). Rapport d'évaluation abrégé. Gouvernement du Québec. [En ligne]
2.2 MEES, Direction des indicateurs et des statistiques, Système Charlemagne, données en date du 9 avril 2015.
2.3 Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (2014). Intégration linguistique, scolaire et sociale. Enseignement primaire. Gouvernement du Québec. [En ligne] 
2.4 Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (2015). Programme d'études. Francisation. Domaine des langues. Formation générale des adultes. Gouvernement du Québec. [En ligne] 


3.

PRIORITÉS DE RECHERCHE

Toutes les priorités de recherche présentées dans ce document sont directement en lien avec le but ultime de ce programme, soit le soutien à l'émergence de l'écrit et l'amélioration des compétences à lire et à écrire en français.

Les priorités de recherche pour ce concours sont regroupées autour de 5 axes, soit :

Axe 1 : Enseignement et apprentissage de l'écriture et de la lecture
Axe 2 : Inclusion des élèves allophones
Axe 3 : Environnement numérique
Axe 4 : Formation et accompagnement professionnel
Axe 5 : Éducation préscolaire

AXE 1 : ENSEIGNEMENT ET APPRENTISSAGE DE L'ÉCRITURE ET DE LA LECTURE

Priorités

Besoins de recherche

1.1

Quelles pratiques différenciées de planification de l'enseignement de l'écriture et de la lecture sont les plus susceptibles de favoriser le développement des compétences à écrire et à lire chez les élèves du secondaire3.1 ?

1.2

Quelles pratiques d'enseignement en contexte d'inclusion scolaire sont les plus susceptibles de favoriser le développement de la compétence à écrire ou à lire des textes en tenant compte de la diversité des élèves du secondaire?

1.3

Quelles pratiques d'enseignement de la grammaire actuelle, prenant appui sur les textes authentiques, sont les plus susceptibles de favoriser le développement des compétences à écrire et à lire chez les élèves du secondaire?

1.4

Comment les interactions sociales en classe entre les élèves du secondaire contribuent-elles à leur apprentissage de l'écriture ou de la lecture?

1.5

Quelles pratiques collaboratives entre le personnel de la bibliothèque, les conseillères ou conseillers pédagogiques et les enseignantes ou enseignants favorisent le développement des compétences à écrire ou à lire chez les élèves du primaire ou du secondaire?

 

AXE 2 : INCLUSION DES ALLOPHONES

Priorités

Besoins de recherche

2.1

Quelles pratiques d'enseignement sont les plus propices à favoriser le développement des compétences à écrire et à lire chez les élèves allophones, jeunes ou adultes, qui ont reçu récemment des services d'accueil et de soutien3.2 à l'apprentissage du français ou chez les élèves issus de l'immigration, jeunes ou adultes, nouvellement arrivés en situation de grand retard scolaire?

2.2

Comment les interactions sociales en classe contribuent-elles au développement de la compétence à écrire et à lire chez les élèves allophones, jeunes ou adultes, selon les différents modèles de services d'accueil et de soutien3.3  à l'apprentissage du français?


AXE 3 : ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE

Priorités

Besoins de recherche

3.1

Quelles pratiques d'enseignement des stratégies de révision et de correction sont les plus susceptibles de favoriser le développement de la compétence à écrire avec un traitement de texte chez les élèves du primaire ou du secondaire?

3.2

Quelles pratiques d'enseignement des stratégies de lecture sont les plus susceptibles de favoriser le développement de la compétence à lire à l'écran chez les élèves du primaire ou du secondaire?

 

AXE 4 : FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL

Priorités

Besoins de recherche

4.1

Quels modèles de collaboration entre l'étudiante ou l'étudiant stagiaire, l'enseignante associée ou l'enseignant associé, la superviseure ou le superviseur de stage et la didacticienne ou le didacticien universitaire sont les plus susceptibles de soutenir les pratiques d'enseignement de l'écriture et de la lecture de l'étudiante ou de l'étudiant stagiaire en enseignement primaire ou secondaire?

4.2

Quelles modalités d'accompagnement sont les plus susceptibles de favoriser la mobilisation des savoirs en contexte d'enseignement de l'écriture et de la lecture chez les nouvelles enseignantes ou nouveaux enseignants du primaire ou du secondaire?

4.3

Quelles sont les actions les plus prometteuses mises en place dans les universités québécoises pour améliorer la maîtrise du français des étudiantes et étudiants en formation initiale en enseignement primaire et secondaire?

 

AXE 5 : ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE

Priorités

Besoins de recherche

5.1

Quelles approches pédagogiques sont les plus susceptibles de favoriser le développement de la communication orale et l'écrit chez les enfants du préscolaire3.4 dans le cadre d'un programme de développement global de l'enfant3.5?

5.2

Quels sont les impacts à long terme des mesures de soutien qui privilégient une intervention sur dix semaines en fin d'année à l'éducation préscolaire sur le développement des compétences à écrire et à lire au 1er cycle du primaire?

5.3

Comment les interactions sociales en classe, entre les enfants du préscolaire ou entre l'enfant du préscolaire et l'adulte, contribuent-elles à leur développement de la communication orale et l'écrit dans le cadre d'un programme de développement global de l'enfant3.5?

 

Les milieux scolaires qui auraient une idée de projet en lien avec l'une des priorités de recherche, mais ne sauraient à quelle équipe ou à quel groupe de recherche s'associer, peuvent consulter le site Web de l'établissement ou du département avec lequel ils aimeraient collaborer pour connaître les intérêts de recherche couverts par ses membres. Ils peuvent également s'adresser directement soit à la faculté, au département ou même à la personne avec laquelle ils souhaiteraient collaborer.

EN PLUS D'OFFRIR UNE DÉMONSTRATION CLAIRE DE LEUR RATTACHEMENT AUX OBJECTIFS DU PROGRAMME AINSI QU'À UNE DES PRIORITÉS DU PRÉSENT CONCOURS, LES PROPOSITIONS DEVRONT:

  • Cibler clairement (notamment dans l'espace prévu à cet effet dans le formulaire), la priorité à laquelle le projet entend répondre ;
  • Offrir une démonstration claire de la valeur ajoutée du projet  par rapport aux projets déjà financés dans les concours précédents du programme ainsi que de son caractère novateur (permet d'aborder des dimensions encore non étudiées) ;
  • Privilégier l'adoption d'une approche multidisciplinaire dans le traitement des priorités de recherche et s'adjoindre une personne possédant une expertise dans le domaine de la didactique du français.

De plus, afin de maximiser les retombées des résultats de recherche sur l'élaboration ou la mise à jour de politiques et de programmes, les projets soumis doivent prendre en considération les dimensions sociodémographiques suivantes que l'on peut qualifier d'horizontales :

  • l'analyse différenciée selon le sexe ;
  • l'analyse différenciée selon la langue maternelle ;  
  • les caractéristiques socioéconomiques de l'élève ou de l'adulte en formation ;
  • les caractéristiques des différentes régions du Québec.

Si tel n'est pas le cas, le choix de ne pas aborder ces dimensions devra être bien justifié dans la proposition.

 

3.1 Par élèves du secondaire dans le présent appel de propositions, nous entendons les élèves inscrits dans tout programme d'études de niveau secondaire (formation générale des jeunes, formation professionnelle, formation générale des adultes).

3.2 MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT (2014). Cadre de référence. Accueil et intégration des élèves issus de l'immigration au Québec. Organisation des services. Gouvernement du Québec. [En ligne]
3.3 Ibid.
3.4 Par éducation préscolaire dans le présent appel de propositions, nous entendons les enfants inscrits à la maternelle 4 ans à temps partiel ou à temps plein, à la maternelle 5 ans ou au programme Passe-Partout.

3.5 MINISTÈRE DE LA FAMILLE (avec la collaboration du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et du ministère de la Santé et des Services sociaux) (2014). Favoriser le développement global des jeunes enfants au Québec : une vision partagée pour des interventions concertées. Gouvernement du Québec. [En ligne]


4.

CONDITIONS DU CONCOURS, DE LA SUBVENTION ET DE LA BOURSE

La description et les règles du programme Actions concertées ainsi que les Règles générales communes sont disponibles dans la boîte à outils de cette page.

  • Cette Action concertée permettra d'offrir des bourses et des subventions sous différents volets : bourse doctorale, projet de recherche, projet de recherche-action et synthèse des connaissances.
  • Le début de la période de subvention est établi au 1er juillet 2017 et la date de fin est variable selon le volet. Dans tous les cas, le rapport final doit être déposé au plus tard trois mois après la fin de la période de subvention et de bourse.
  • La subvention devra être utilisée pour le financement des dépenses courantes reliées directement à la réalisation de la synthèse et du projet de recherche.
  • Les lettres d'intention et les demandes peuvent être rédigées en français ou en anglais. Toutefois, le titre et le résumé du projet doivent être rédigés en français.
  • Cette Action concertée s'adresse aux chercheurs d'université, de collège, aux chercheurs d'établissement et aux chercheurs boursiers qui peuvent agir à titre de responsable de la demande de subvention. Elle s'adresse également aux étudiants qui souhaitent faire une demande de bourse.
  • Dans le cadre des projets de recherche-action, les partenaires du milieu inscrits dans la composition régulière de l'équipe (avec le statut de COP) pourront bénéficier d'un dégagement de leur tâche, montant à prévoir à l'intérieur de l'enveloppe disponible par projet sous ce volet.4.1
  • Dans le cadre de ce concours, une seule lettre d'intention peut être déposée à titre de responsable, tous volets confondus.
  • Dans le cadre de ce concours, les membres réguliers (incluant les responsables) peuvent participer à un maximum de quatre lettres d'intention / demandes, tous volets confondus.
  • Cette Action concertée répond aux règles établies par le FRQSC dans les Règles générales communes et le programme Actions concertées quant à la recevabilité des demandes, aux dépenses admissibles4.2au respect de la propriété intellectuelle4.3, aux montants alloués, aux périodes d'attribution, aux règles d'admissibilité de même qu'à la définition des statuts.
  • Toutes les informations relatives à la préparation et au dépôt des lettres d'intention et des demandes de financement sont inscrites dans le document du programme Actions concertées. Dans le présent document, seules les informations relatives aux critères d'évaluation de pertinence et d'évaluation scientifique sont précisées.
  • Puisque cet appel de propositions s'inscrit dans le cadre du programme Actions concertées, la personne responsable  d'un projet financé doit participer aux rencontres de suivi prévues dans le programme. À ces rencontres sont conviés les membres de la ou des équipes et étudiants financés, les partenaires de l'Action concertée et un ou des membres du FRQSC. Elles sont organisées par le FRQSC et permettent de faire part de l'évolution des travaux de recherche et de mettre à profit les résultats auprès des partenaires de cette Action concertée. Le refus d'y participer pourrait entraîner une suspension des versements de la subvention. Les frais de déplacement inhérents à ces activités doivent être prévus dans le budget de la subvention ou à même la bourse.
  • Les titulaires d'une subvention doivent avoir une préoccupation de vulgarisation de leurs résultats de recherche afin d'en maximiser les retombées auprès des publics les plus susceptibles d'en bénéficier. Dans cet esprit, le FRQSC développé le Guide 1 :4 :204.4 que les titulaires d'une subvention devront utiliser pour la présentation de leur rapport final. Puisque l'ajout d'annexes est prévu, toutes les informations complémentaires font également partie du rapport.
  • Après le dépôt du rapport final, le FRQSC organise une rencontre de transfert des connaissances visant à faire connaître les résultats à un public plus large d'utilisateurs potentiels. Les responsables des projets financés sont tenus d'y participer. Les frais de déplacement inhérents à cette activité doivent être prévus dans le budget de la subvention.
  • À l'instar de tout projet de recherche, les titulaires d'une subvention à la suite de ce concours devront indiquer, dans tout rapport, article, communication, que la recherche a été subventionnée par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur en collaboration avec le Fonds de recherche du Québec – Société et culture dans le cadre du programme Actions concertées. Un rappel sera fait par le Fonds aux titulaires afin que cette condition soit remplie, y compris lors des présentations faites au moment des suivis des projets et sur le rapport final.
  • Les chercheuses et chercheurs de collège inscrits dans une demande de subvention à titre de membres réguliers peuvent bénéficier d'un montant statutaire de 7000 $/par an et demander un dégagement de leur tâche d'enseignement en vertu du Programme pour le dégagement de la tâche d'enseignement des chercheurs de collège. Ces fonds sont toutefois conditionnels à la disponibilité de crédits4.5.

 4.1 Voir Annexe 3 pour obtenir l'ensemble des informations en lien avec la participation des partenaires du milieu au projet inscrit dans le volet de projet de recherche-action.

 4.2 Voir également l'Annexe 2 du présent document.

 4.3 Voir également l'Annexe 1 du présent document. 

 4.4 Guide pour la rédaction du rapport scientifique conçu à l'intention des décideurs, gestionnaires et intervenants (1 :4 :20).

 4.5 Programme pour le dégagement d'enseignement de chercheurs de collège 


5.

VOLETS OFFERTS DANS CE CONCOURS

Volets offerts dans ce concours

Type de financement

Volet

Durée

Montant maximum

Soutien à la relève

Bourse doctorale

3 ans (9 sessions)

25 000 $ / an

Fonctionnement pour la réalisation de la recherche

Projet de recherche

2-3 ans

150 000 $

Projet de recherche-action

2-3 ans

175 000 $ *

Synthèse des connaissances

1 an

50 000 $

* Une partie du montant est prévue pour faciliter le dégagement de collaborateurs des milieux de pratique (COP) qui agissent à titre de membres réguliers dans l'équipe (voir Annexe 1).

Définition des volets

Bourse doctorale en recherche
L'objectif du volet « bourse doctorale » offert dans le cadre de ce concours est d'apporter une contribution à la formation d'une relève en recherche et de susciter un intérêt pour la thématique de l'appel de propositions. Notez que les règles de gestion et d'utilisation des bourses doctorales du programme Actions concertées sont les mêmes que celles du programme régulier de bourses doctorales5.1 du FRQSC que les candidats sont invités à consulter.

Projet de recherche

L'objectif de ce volet est de soutenir des projets, menés individuellement ou par un ensemble de chercheurs, visant à répondre aux besoins et priorités énoncés dans l'appel de propositions. Les projets financés dans ce volet doivent démontrer leur potentiel à conduire à une percée sur le plan du développement des connaissances, notamment par l'exploration de nouvelles approches, perspectives ou hypothèses. Les propositions doivent également  faire preuve d'une grande préoccupation pour l'innovation et le transfert des connaissances afin d'éclairer les décideurs et les intervenants.

Projet de recherche-action
Un projet de recherche-action est fondé sur le besoin de comprendre, d'expliquer et de transformer la pratique d'un milieu donné. La recherche-action vise à accompagner le milieu concerné dans l'identification et la problématisation de ses difficultés, dans l'établissement d'un bilan critique de ses problèmes et dans l'élaboration, la mise en œuvre ou l'amélioration des outils pour résoudre les problèmes visés.

La transformation est au cœur des projets en recherche-action. Le processus menant à cette transformation de même que la transformation elle-même doivent générer des connaissances nouvelles. Les projets soumis dans ce volet doivent donc faire valoir leur pertinence à la fois pour l'avancement des connaissances et pour le développement, l'expérimentation et la transformation des pratiques.

Les projets de recherche-action sont caractérisés par la participation de l'ensemble des acteurs impliqués, qu'ils soient du milieu universitaire ou du milieu de la pratique. Ils engagent ainsi les chercheurs et le milieu de pratique participant à l'expérimentation, et ce, tant dans le processus de construction de la recherche que dans son opérationnalisation ou dans les étapes ou les modalités d'intervention qui en découlent.

Pour refléter les spécificités de ce type de recherche, les membres réguliers de l'équipe doivent s'adjoindre au moins un représentant du milieu dont le statut correspond à celui de collaborateur des milieux de pratique (COP)5.2. Il s'agit d'une condition d'admissibilité pour bénéficier d'une subvention dans ce volet.

Parallèlement, les représentants du milieu de pratique ayant une contribution occasionnelle ou ciblée sur un ou des aspects spécifiques du projet de recherche-action pourront être inscrits dans la section B de la rubrique « Composition de l'équipe » du formulaire de demande. Enfin, le responsable du projet pourra souligner la contribution des représentants du milieu qui participent à une tâche précise de la réalisation du projet (ex. : passation de questionnaires) directement dans le fichier joint à la demande visant la « Description du projet ».

Pour plus de précisions quant aux différents statuts des représentants du milieu de pratique impliqués dans le projet de même que les caractéristiques et exigences liées à chacun d'eux, consultez l'Annexe 3.

Synthèse des connaissances

La synthèse des connaissances, telle que nous l'entendons dans ce concours, vise à inventorier et à offrir une analyse critique des connaissances scientifiques pour les besoins de recherche identifiés dans cet appel de propositions. De plus, lorsque des données issues de milieux de pratique existent, la synthèse financée peut aussi inclure une recension de pratiques accompagnée d'analyses comparées. La synthèse, telle que définie dans le cadre de ce concours, permet donc de faire le point sur l'état des connaissances disponibles, mais offre également un cadre d'analyse critique, de manière à dégager des pistes de réflexion et d'action utiles tant pour la recherche que pour la prise de décision et les personnes impliquées dans le milieu.


 5.1 [En ligne]

5.2 Les dégagements de tâches des collaborateurs du milieu de pratique qui agissent à titre de membres réguliers dans l'équipe seront permis uniquement dans le cadre du volet recherche-action, tel qu'indiqué à l'Annexe 1.


6.

LETTRE D'INTENTION : CONTENU ET CRITÈRES D'ÉVALUATION

Les personnes intéressées par l'opportunité de financement offerte dans le présent concours doivent obligatoirement remplir le formulaire électronique de la lettre d'intention dans le site Web du Fonds Société et culture situé dans la rubrique «Dossier du chercheur (formulaires électroniques et dossier du chercheur financé) ». À cette étape, seuls le curriculum vitæ (CV commun canadien) et le fichier des contributions détaillées de la personne responsable sont exigés. Ils doivent être complétés sur les formulaires prévus à cet effet, également disponibles dans la boîte à outils de cette page.

La lettre d'intention est une étape éliminatoire et est assortie d'un seuil global de passage de 70 %. Pour plus d'informations quant à la préparation de la lettre d'intention et quant à l'évaluation de pertinence, les candidats sont invités à consulter les règles du programme Actions concertées. Les critères d'évaluation pour les lettres d'intention sont les suivants :


Bourse doctorale en recherche

Critères

Indicateurs

Pondération

Adéquation du projet aux objectifs et aux besoins exprimés dans l'appel de propositions

  • Pertinence du projet par rapport aux objectifs de l'appel de propositions 
  • Réponse du projet aux besoins inscrits dans le présent appel de propositions 
  • Effort d'appropriation des besoins exprimés dans l'appel de propositions

60 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Retombées anticipées

  • Applicabilité des résultats attendus 
  • Impact potentiel des retombées pour l'orientation et l'application de politiques et de programmes publics

30 points

Transfert des connaissances et liens partenariaux

  • Ampleur et qualité de la stratégie de transfert des connaissances auprès des différents utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée
  • Qualité des liens avec les partenaires du milieu

10 points

 


Projet de recherche

Critères

Indicateurs

Pondération

Adéquation du projet aux objectifs et aux besoins exprimés dans l'appel de propositions

  • Pertinence du projet par rapport aux objectifs de l'appel de propositions 
  • Réponse du projet aux besoins inscrits dans l'appel de proposition 
  • Effort d'appropriation des besoins exprimés dans l'appel de propositions

60 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Retombées anticipées

  • Applicabilité des résultats attendus 
  • Impact potentiel des retombées pour l'orientation et l'application de politiques et de programmes publics

30 points

Transfert des connaissances et liens partenariaux

  • Ampleur et qualité de la stratégie de transfert des connaissances auprès des différents utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée
  • Implication et degré de collaboration des partenaires du milieu et des utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée

10 points

 


Projet de recherche-action

Critères

Indicateurs

Pondération

Adéquation du projet aux objectifs et aux besoins exprimés dans l'appel de propositions

  • Pertinence du projet par rapport aux objectifs de l'appel de propositions 
  • Réponse du projet aux besoins inscrits dans l'appel de proposition 
  • Effort d'appropriation des besoins exprimés dans l'appel de propositions

45 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Retombées anticipées

  • Impact du projet pour le développement ou l'amélioration d'applications pratiques 
  • Impact potentiel des retombées pour l'orientation et l'application de politiques et de programmes publics

30 points

Transfert des connaissances et liens partenariaux

  • Ampleur et qualité de la stratégie de transfert des connaissances auprès des différents utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée
  • Implication et degré de collaboration des partenaires du milieu et des utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée

25 points

 
 

Synthèse des connaissances

Critères

Indicateurs

Pondération

Adéquation du projet aux objectifs et aux besoins exprimés dans l'appel de propositions

  • Pertinence du projet par rapport aux objectifs de l'appel de propositions 
  • Réponse du projet aux besoins inscrits dans l'appel de proposition 
  • Effort d'appropriation des besoins exprimés dans l'appel de propositions

60 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Retombées anticipées

  • Applicabilité des résultats attendus
  • Impact potentiel des retombées pour l'orientation et l'application de politiques et de programmes publics

25 points

Transfert des connaissances

  • Ampleur et qualité du plan de transfert des connaissances auprès des différents utilisateurs potentiels des résultats, incluant les partenaires de l'Actions concertée

15 points

 

Les recommandations du Comité de pertinence seront transmises au Comité d'évaluation scientifique. Les candidats devront tenir compte des commentaires et suggestions faits à cette étape ou justifier dans la demande leur choix de ne pas le faire. 


7.

DEMANDE DE FINANCEMENT : CONTENU ET CRITÈRES D'ÉVALUATION

Les candidatures retenues à l'étape d'évaluation de pertinence sont invitées à déposer une demande complète. Pour ce faire, elles doivent remplir le formulaire électronique, situé dans la rubrique «Dossier du chercheur (formulaires électroniques et dossier du chercheur financé)», de la section «Mon dossier» sur le site Web du Fonds Société et culture. L'évaluation des demandes est assortie d'un seuil global de passage de 70 %. Les critères d'évaluation pour les demandes de financement sont les suivants :

Bourse doctorale en recherche

Critères

Indicateurs

Pondération

Compétences

  • Qualité du dossier académique et reconnaissance (bourses, distinctions et prix reçus; lettres de recommandation des répondants; résultats universitaires) (30 points)
  • Expériences pertinentes (en ou hors milieu académique) (15 points)

45 points

Projet de recherche

  • Originalité de la problématique et contribution à l'avancement des connaissances (20 points)
  • Pertinence de l'approche théorique et méthodologique et calendrier de réalisation (20 points)

40 points

Retombées anticipées

  • Prise en compte des commentaires du comité de pertinence (5 points)
  • Démonstration du potentiel de retombées pour la prise de décision et l'intervention (5 points)
  • Stratégie de diffusion et de transfert des connaissances et des liens avec les partenaires du milieu, incluant les partenaires de l'Action concertée (5 points)

15 points

 
 

Projet de recherche

Critères

Indicateurs

Pondération

Projet de recherche

  • Originalité et contribution à l'avancement des connaissances (15 pts) 
  • Clarté de la problématique, pertinence de l'approche théorique et précision des objectifs poursuivis (15 pts) 
  • Pertinence, rigueur et justification de l'approche méthodologique (15 pts)
  • Réalisme du calendrier (5 pts)

50 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Compétences

  • Qualité des expériences et des réalisations de l'équipe (activités de transfert, communications, colloques, encadrement d'étudiants, publications, subventions, etc.)  (10 pts)

 

  • Démonstration de l'arrimage entre l'expertise présente au sein de l'équipe et le projet (10 pts)

20 points

Retombées anticipées

  • Prise en compte des commentaires du comité de pertinence (5 pts)
  • Importance des retombées anticipées pour l'orientation et l'application des programmes et des politiques dans le domaine ciblé par l'appel de propositions (10 pts)
  • Qualité de la stratégie de diffusion et de transfert des connaissances auprès des différents utilisateurs potentiels des résultats (incluant les partenaires de l'Action concertée) et qualité des liens avec les partenaires du milieu (5 pts)

20 points

Formation

  • Diversité des activités proposées dans le projet pour former la relève étudiante à la recherche et variété des tâches et responsabilités prévues (10 pts)

10 points

 
 

Projet de recherche-action

Critères

Indicateurs

Pondération

Qualité scientifique du projet de recherche-action

  • Pertinence du projet pour le développement, l'expérimentation et l'amélioration des pratiques (10 pts) 
  • Contribution pour l'avancement des connaissances dans le domaine et la mise en évidence des limites des connaissances actuelles pour répondre à l'objet d'étude (10 pts) 

 

  • Adéquation de la perspective théorique et articulation avec les objectifs, les questions de recherche et les choix méthodologiques de même que la rigueur dans la collecte, le traitement et l'analyse des données et réalisme du calendrier (20 pts)

40 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Compétence des membres de l'équipe

  • Adéquation entre la productivité scientifique et le niveau d'expérience des chercheurs (publications, communications, subventions et outils) (10 pts)
  • Présence d'une expertise particulière dans le domaine où se situe la démarche de recherche-action et expérience de recherche en collaboration avec des milieux de pratique et dans le développement d'outils d'intervention (10 pts)

20 points

Collaboration

  • Bénéfices mutuels attendus de la recherche-action, par les chercheurs et les partenaires du milieu, sur les plans scientifique et pratique (10 pts)
  • Qualité de la collaboration établie entre l'équipe et le milieu (10 pts)

20 points

Retombées anticipées

  • Prise en compte des commentaires du comité de pertinence (5 pts)
  • Qualité de la stratégie de diffusion et de transfert pour l'appropriation des connaissances par les différents utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée (5 pts)

10 points

Contribution à la formation

  • Qualité de la stratégie d'encadrement et des activités prévues pour les étudiants pour enrichir leur formation  (5 pts)
  • Intégration des étudiants au projet (ainsi que des stagiaires de recherche postdoctoraux, le cas échéant) et la nature des tâches leur étant confiées (5 pts)

10 points

 
 

Synthèse des connaissances

Critères

Indicateurs

Pondération

Projet de synthèse

  • Pertinence des approches théoriques et méthodologiques pour atteinte les objectifs de la synthèse (20 pts) 
  • Capacité de la démarche à dégager les points forts et les lacunes des connaissances sur le thème étudié et à cerner de nouvelles pistes de recherche et d'intervention (20 pts) 
  • Réalisme du calendrier (5 pts)

45 points

Ce critère est assorti d'un seuil de passage de 70 %.

Compétence 

  • Qualité des réalisations et des activités de recherche, reconnaissance par les pairs et rayonnement (activités de transfert, communications, colloques, encadrement d'étudiants, publications, subventions, etc.) (10 pts)
  • Démonstration de l'arrimage entre l'expertise présente au sein de l'équipe et le projet (10 pts)

20 points

Retombées anticipées

  • Prise en compte des commentaires du comité de pertinence (5 pts)
  • Importance des retombées anticipées pour l'orientation et l'application des programmes et des politiques dans le domaine ciblé par l'appel de propositions (10 pts)

 

  • Qualité de la stratégie de diffusion et de transfert pour l'appropriation des connaissances par les différents utilisateurs potentiels des résultats de la recherche, incluant les partenaires de l'Action concertée (10 pts)

25 points

Contribution à la formation

  • Diversité des activités proposées pour former la relève étudiante à la recherche et variété des tâches et responsabilités prévues à cet effet dans le cadre du projet (10 pts)

10 points

 
 

8.

DATES IMPORTANTES

Le formulaire de lettre d'intention, rempli en ligne dans le site Web du FRQSC, doit être transmis au plus tard le mercredi 30 novembre à 2016 à 16 heures, de même que les pièces à joindre, le cas échéant. Les documents additionnels (notamment les lettres d'appui des partenaires) doivent être numérisés et insérés à la suite du fichier joint des contributions détaillées du CV commun canadien de la personne responsable de la demandePour les candidats à la bourse doctorale, les documents additionnels doivent être envoyés par courriel à actions-concertees.sc@frq.gouv.qc.caAucun rappel ne sera fait et aucun document ne pourra être ajouté après la date et l'heure de clôture du concours.

L'annonce des résultats par courriel est prévue dans la semaine du 20 janvier 2017.

Le formulaire pour la demande de financement, rempli en ligne dans le site Web du FRQSC, doit être transmis au plus tard le mercredi 22 mars 2017 à 16 heures, de même que les documents à joindre, le cas échéant. Les documents additionnels (notamment les lettres d'appui des partenaires) doivent être numérisés et insérés à la suite du fichier joint des contributions détaillées du CV commun canadien de la personne responsable de la demandePour les candidats à la bourse doctorale, les documents additionnels doivent être joints au formulaire électronique. Aucun rappel ne sera fait et aucun document ne pourra être ajouté après la date et l'heure de clôture du concours.

Un dossier ne présentant pas tous les documents requis à l'intérieur des délais prescrits est déclaré non admissible par le Fonds.

Tel que stipulé au point 3.3 des Règles générales communes des Fonds de recherche du Québec : « La personne qui présente une demande assume l'entière responsabilité de son dossier. Celui-ci doit être complet et répondre à chacune des exigences du programme. ». De plus, aucun document transmis après la date limite, ni aucun document joint au dossier de la demande et qui n'est pas exigé par les règles du programme ne sont soumis au comité d'évaluation.

L'annonce officielle des résultats est prévue dans la semaine du 13 juin 2017.

Le début du projet est prévu pour le 1er juillet 2017.


10.

ANNEXE 1 – PRÉCISIONS SUR LES CONDITIONS ENTOURANT LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE À L'INTENTION DES RÉCIPIENDAIRES ET DES PARTENAIRES

Reconnaissance des droits de propriété intellectuelle

Conformément au Plan d'action sur la gestion de la propriété intellectuelle dans les universités et les établissements du réseau de la santé et des services sociaux où se déroulent des activités de recherche et aux pratiques en vigueur dans le milieu de la recherche, les partenaires de l'Action concertée et le Fonds Société et culture reconnaissent la propriété intellectuelle des récipiendaires sur les données brutes originales, les travaux de recherche intérimaires et les résultats de recherche découlant des travaux financés dans le cadre de ce protocole.

Droits des parties concernant les données brutes originales et les travaux de recherche intérimaires

Les partenaires peuvent utiliser (à des fins de reproduction, de traduction, de communication au public par quelque moyen que ce soit, de représentation ou d'exécution en public, de réalisation de travaux de recherche ultérieurs, etc.) les données brutes originales colligées par les récipiendaires ou sous leur supervision, sous réserve d'obtenir l'approbation préalable des récipiendaires. De même, ils peuvent utiliser les travaux de recherche intérimaires (communiqués dans le cadre des activités de suivi ou sous la forme de rapports intérimaires), sous réserve d'obtenir l'approbation préalable des récipiendaires.

Droits des parties concernant le rapport final et les résultats de recherche

Les partenaires peuvent utiliser (à des fins de reproduction, de traduction, de communication au public par quelque moyen que ce soit, de représentation ou d'exécution en public, de réalisation de travaux de recherche ultérieurs, etc.) le rapport final. De même, ils peuvent utiliser les résultats de recherche qui ont fait l'objet d'une diffusion publique par les récipiendaires (dans le cadre d'une publication scientifique, d'une conférence, d'un colloque, d'un congrès ou d'une publication dans un site Web). La personne responsable de la demande s'engage à procéder à une divulgation complète des résultats de la recherche, le plus rapidement possible, à travers les activités de suivi, le rapport final, l'activité de transfert, les publications ou autrement.

Citations appropriées

Les partenaires et les récipiendaires s'engagent à respecter les règles de citations habituelles en milieu universitaire en toute circonstance, notamment dans le cas de travaux ultérieurs qui s'appuieraient sur les résultats de recherche.

Acceptation de la subvention

En acceptant la subvention, le responsable octroie une licence non exclusive et non transférable de ses droits d'auteur sur le Rapport final, sans limites territoriales (mondiale) et pour une durée illimitée, pour laquelle la subvention constitue considération. Cette licence est octroyée aux partenaires. Le responsable garantit aux partenaires qu'il détient tous les droits lui permettant de consentir à la cession de ses droits d'auteur conformément à la présente.

Consultez les précisions sur les conditions entourant la propriété intellectuelle à l'intention des récipiendaires et des partenaires.


12.

ANNEXE 3 - NOTE DE CLARIFICATION POUR LA PARTICIPATION DES PARTENAIRES DU MILIEU AUX PROJETS DÉPOSÉS DANS LE VOLET RECHERCHE-ACTION

Catégories de membre et implication sur le type de dépenses admissibles

Les gens du milieu de pratique, dans le cadre duquel se déroule le projet de recherche-action, sont impliqués dans la démarche à différents degrés. C'est la nature de leur implication qui détermine s'ils peuvent faire partie de la composition régulière de l'équipe ou apparaître dans la section B de la rubrique « Composition de l'équipe » où doivent être inscrits les autres membres. Chacune de ces catégories de membre est assortie de règles distinctes quant aux dépenses admissibles et aux exigences relatives à la présentation des membres dans la demande de subvention.

Membre inscrit dans la composition régulière

Le représentant du milieu de pratique inscrit dans la composition régulière a une contribution significative aux différentes étapes du projet, tant dans l'identification des besoins de connaissances, que dans la conceptualisation et la réalisation du projet. Sa contribution est justifiée par sa connaissance du milieu de pratique et des savoirs qui en découlent.

Le représentant du milieu de pratique qui répond à cette définition porte le statut de COP12.1 et doit fournir un CV abrégé d'au maximum 2 pages qui résume, en lien avec le projet et dans cet ordre, 1) la formation, 2) l'expérience et 3) les publications ou autres réalisations scientifiques, le cas échéant. Ce CV abrégé sera joint à la demande et considéré pour l'évaluation du critère portant sur la composition de l'équipe. Notez que les membres réguliers portant les statuts suivants devront également produire un CV abrégé, selon ces mêmes directives : chercheurs gouvernementaux (CHG), praticiens-chercheurs (PC) ou chercheurs affiliés (CHA).

Le responsable de la demande peut prévoir un montant dans son budget pour permettre de dégager le collaborateur du milieu de pratique (COP) d'une partie de ses tâches régulières afin qu'il puisse consacrer du temps à la recherche. Les sommes demandées devront être inscrites dans le poste budgétaire intitulé « Dégagement de la tâche pour les partenaires » de la grille de prévision budgétaire du formulaire. En aucun cas, le dédommagement ne peut constituer un salaire. Il pourra cependant servir à payer les frais liés à la participation de cette personne au projet et à offrir une compensation à l'employeur pour le remplacement de cette personne pendant la durée de l'activité, le cas échéant.

Une justification détaillée des sommes demandées de même qu'une description des tâches assumées par le collaborateur du milieu de pratique devront apparaître dans la section « Justification du budget demandé ».

Membre inscrit dans la section B de la rubrique « Composition de l'équipe »

Le représentant du milieu de pratique inscrit dans la section B de la rubrique « Composition de l'équipe » du formulaire de demande a une contribution occasionnelle ou ciblée sur un ou des aspects spécifiques du projet de recherche-action en raison de sa connaissance du milieu. Ce représentant participe au déroulement de la recherche et peut notamment faciliter les liens avec le milieu.


12.1 Un collaborateur des milieux de pratique, aussi appelé « Collaborateur praticien », est une personne qui provient des milieux de pratique tels que des organismes publics, gouvernementaux ou non, ou des entreprises privées. Cette personne peut également provenir d'un établissement d'enseignement, mais ne doit pas occuper un poste rémunéré de chercheur.


14.

ANNEXE 5- LISTE DES PROJETS FINANCÉS- ÉCRITURE ET LECTURE

Nom, prénom

Établis-sement

Titre

Volet

Date de dépôt du rapport ou de la thèse1

Allaire, Stéphane

UQAC

Écrire ensemble au primaire: interventions des enseignants et stratégies d'écriture des élèves

Recherche-action

2015-01

Ammar, Ahlem

UdeM

La rétroaction corrective écrite dans l'enseignement secondaire au Québec: Effets du contexte d'apprentissage, du type d'erreurs et de la compétence des apprenants à l'écrit

Projet de recherche

2015-10

Ammar, Ahlem

UdeM

La rétroaction corrective en écriture en L2 : effets de la technique, du niveau de l'apprenant, du genre et du type de l'erreur

Projet de rechercher

À venir

Armand, Françoise

UdeM

Développer les compétences à écrire d'élèves allophones immigrants en situation de grand retard scolaire au secondaire au moyen d'ateliers d'expression créatrice théâtrale, d'approches plurilingues de l'écriture et de rétroactions correctives

Recherche-action

2015-12

Berthiaume, Rachel

UdeM

L'enseignement du vocabulaire auprès d'élèves de 4e année du primaire en contexte de classe ordinaire : évaluation d'un dispositif d'enseignement en fonction des caractéristiques des élèves

Projet de recherche

 À venir

Blaser, Christiane

UdeS

Le rapport à l'écrit des enseignants : un levier essentiel dans le développement de la compétence à écrire des élèves

Projet de recherche

2014-11

Blaser, Christiane

UdeS

Soutenir le développement professionnel d'enseignantes du primaire pour améliorer les pratiques d'enseignement et d'évaluation de la lecture et de l'écriture en contexte autochtone, à l'ère des TIC

Recherche-action

À venir

Boivin, Marie-Claude

UdeM

Un modèle didactique d'articulation de la grammaire et de l'écriture pour favoriser le transfert des connaissances grammaticales en situation de production écrite chez les élèves du secondaire

Recherche-action

2014-10

Bouchard, Caroline

UL

Mise en place d'un dispositif de développement professionnel auprès d'enseignants(es) en maternelle 5 ans afin de favoriser le soutien du développement du langage oral et écrit des enfants en situation de jeu symbolique

Recherche-action

À venir

Cartier, Sylvie

UdeM

Appropriation de pratiques pédagogiques novatrices en lecture en classe de français au primaire et au secondaire

Recherche-action

À venir 

Charron, Annie

UQAM

Les orthographes approchées pour un enseignement explicite de l'orthographe au premier cycle du primaire.

Recherche-action

2016-09

Charron, Annie

UQAM

Effets longitudinaux de la pratique des orthographes approchées sur le développement orthographique des élèves

Recherche-action

À venir 

Collin, Simon

UQAM

Effets de l'utilisation des médias numériques à la maison par les élèves du préscolaire sur leurs premiers apprentissages en lecture selon la médiation parentale, le milieu socioéconomique, la langue parlée à la maison et le sexe

Projet de recherche

À venir

Da Silveira, Yvonne

UQAT

Exploration de nouvelles pratiques d'enseignement pour favoriser le développement de la compétence à écrire d'élèves anichinabè, innus et cris du primaire

Recherche-action

2015-08

Daigle, Daniel

UdeM

Compétence orthographique et dysorthographie: rôles des procédures explicites et de la rétroaction corrective

Projet de recherche

2013-05

Daigle, Daniel

UdeM

L'enseignement de l'orthographe lexicale et l'élève en difficulté : Développement et mise à l'essai d'un programme d'entraînement

Projet de recherche

2015-06

David, Robert

UdeM

Étude des effets sur les pratiques pédagogiques des enseignants et la compétence à écrire des élèves, d'un dispositif de formation à la nouvelle grammaire qui intègre des exemples de pratiques sur vidéo et permet un partage d'expertise

Recherche-action

2016-06

Dezutter, Olivier

UdeS

L'impact des activités culturelles sur le rapport à l'écrit des élèves et sur leur motivation en lecture et en écriture

Projet de recherche

À venir 

Falardeau, Érick

UL

L'impact d'une démarche d'enseignement explicite des stratégies de lecture sur la compétence et la motivation d'élèves du secondaire

Projet de recherche

À venir 

Falardeau, Érick

UL

Quel apport de l'enseignement explicite et du traitement de texte pour faciliter la transition du primaire vers le secondaire en écriture?

Recherche-action

À venir 

Forget, Marie-Hélène

UdeS

Le transfert de l'oral vers l'écrit des compétences à justifier ses propos

Bourse doctorale

2014-07

Gauvin, Isabelle

UQAM

Mobilisation des savoirs et des compétences en grammaire et en didactique de la grammaire vers les pratiques d'enseignement de l'écriture chez les étudiants en enseignement du français au secondaire

Projet de recherche

2016-01

Gonnerman, Laura

McGill

Exploiter les connaissances des enfants sur les relations entre les mots afin d'améliorer l'orthographe au Québec francophone : étude expérimentale et d'intervention

Projet de recherche

2015-09

Gonthier, Marie-Eve

UQAR

L'impact d'un projet de clavardage pédagogique sur le développement de la compétence à écrire et sur le comportement d'élèves en adaptation scolaire et en classe régulière de français au premier cycle du secondaire

Bourse doctorale

À venir 

Guay, Frédéric

UL

Évaluer l'efficacité et l'impact du programme d'intervention "CASIS-écriture" pour augmenter la motivation d'élèves du primaire envers l'écriture

Projet de recherche

2013-05

Guay, Frédéric

UL

La formation CASIS-écriture pour favoriser l'apprentissage de nouvelles pratiques pédagogiques chez les étudiants du baccalauréat en enseignement au primaire afin de favoriser la motivation et la réussite scolaire en écriture des élèves

Projet de recherche

À venir 

Karsenti, Thierry

UdeM

Usages didactiques des technologies de l'information et de la communication (TIC) pour soutenir le développement de la compétence à écrire des élèves du primaire en milieu défavorisé

Projet de recherche

2015-09

Labrecque, Anne-Marie

UdeS

Les différentes méthodes d'enseignement de l'écriture en 1re année du primaire (script, cursif, TIC): des liens à établir avec le développement de la compétence à écrire, la motivation et le niveau de lecture des élèves

Bourse doctorale

À venir 

Lacelle, Nathalie

UQAM

Compétences, processus et stratégies de lecture en fonction des genres textuels numériques et des supports numériques

Synthèse des connaissances

À venir

Laplante, Line

UQAM

Écrire, une compétence qui se construit: impact du modèle d'intervention à trois niveaux sur la prévention des difficultés en écriture auprès d'élèves de la maternelle et du 1er cycle du primaire issus de milieux défavorisés.

Projet de recherche

2016-09 

Larose, François

UdeS

Étude des représentations et des pratiques de recours aux technologies numériques chez des élèves et des enseignants québécois du secondaire ainsi que de leurs impacts sur l'apprentissage de l'écrit

Projet de recherche

À venir 

Lavoie, Natalie

UQAR

Une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices en écriture au premier cycle du primaire

Projet de recherche

2015-11

Lefrançois, Pascale

UdeM

Enseigner et apprendre la notion de phrase pour améliorer la compétence à écrire des élèves du primaire à l'aide de la littérature de jeunesse

Recherche-action

2014-04

Lépine, Martin

UdeM

Analyse des pratiques enseignantes en écriture réflexive dans le cadre d'activités intégratives pour l'appréciation des œuvres littéraires: enquête à l'école primaire québécoise

Bourse de doctorat

À venir 

Lévesque, Jean-Yves

UQAR

Soutien parental et procédures des élèves dans l'apprentissage de l'orthographe lexicale

Projet de recherche

2014-04

Marinova, Krasimira

UQAT

Lire et écrire dans des situations d'apprentissage issues du jeu : construire un savoir partagé

Projet de recherche

À venir

Moldoveanu, Mirela

UQAM

Mettre en œuvre des pratiques différenciées pour favoriser le développement des compétences à rédiger d'élèves du primaire en milieu défavorisé

Recherche-action

À venir

Montésinos, Isabelle

UdeM

Accompagnement des enseignants d'une école montréalaise quant au recours à des réseaux d'œuvres littéraires pour soutenir la conscience linguistique en lecture et en écriture

Recherche-action

À venir 

Myre-Bisaillon, Julie

UdeS

Situations d'enseignement-apprentissage de l'écriture, adaptées pour des élèves ayant des besoins spécifiques au primaire et au secondaire : conception, expérimentation et évaluation des effets

Recherche-action

2015-09

Nadeau, Marie

UQAM

Expérimentation de pratiques innovantes, la dictée 0 faute et la phrase dictée du jour, et étude de leur impact sur la compétence orthographique des élèves en production de texte

Recherche-action

2013-05

Nadeau, Marie

UQAM

Expérimentation de dispositifs didactiques en syntaxe et en ponctuation « à la manière » des dictées métacognitives et interactives, au 3e cycle du primaire et 1er cycle du secondaire et effet sur la compétence en écriture

Projet de recherche

À venir

Ouellet, Chantal

UQAM

Étude des profils orthographique et métagraphique d'élèves de la fin du primaire, du début du secondaire, d'élèves en difficulté et des pratiques pédagogiques de leurs enseignants

Projet de recherche

2013-12

Ouellet, Chantal

UQAM

Enseigner à mieux lire dans le contexte de l'enseignement d'un métier en formation professionnelle du secondaire

Recherche-action

À venir

Pagani, Linda S.

UdeM

Comment les capacités attentionnelles et les habiletés en motricité fine entre la maternelle et la première année influencent les habiletés en écritures ultérieures au primaire

Synthèse des connaissances

2012-06

Puentes-Neuman, Guadalupe

UdeS

Quel soutien scolaire et communautaire offrir aux parents afin de favoriser la réussite de l'entrée dans l'écrit chez les enfants?

Recherche-action

2015-09

Renaulaud, Céline

UL

Approches pédagogiques interculturelles adaptées à l'enseignement du français écrit et oral dans des classes linguistiquement hétérogènes et acquisition chez les élèves allophones néo-arrivants scolarisés au primaire

Bourse doctorale

À venir

Rioux, Isabelle

UdeS

Les mots du métier et comment les utiliser : appropriation de l'écrit à la vie professionnelle par des élèves non diplômés inscrits en formation professionnelle

Bourse doctorale

À venir

Rousseau, Nadia

UQTR

Les technologies d'aide comme mesure d'adaptation soutenant le développement des compétences rédactionnelles dans une perspective globale de l'apprentissage : étude longitudinale

Projet de recherche

À venir

Rvachew, Susan

McGill

Développement d'un outil de dépistage de la dysorthographie basé sur des compétences multiples du langage oral : un nouvel outil normalisé et validé pour le français québécois

Projet de recherche

2014-04

Sirois, Pauline

UL

Le développement de l'écriture aux 2e et 3e cycles du primaire: interventions développementales et différenciation pédagogique

Recherche-action

À venir 

Stanké, Brigitte

UdeM

Nouvelle approche basée sur un enseignement orthographique favorisant l'apprentissage de la production écrite et de l'orthographe lexicale des élèves faibles orthographieurs de 6e année du primaire

Projet de recherche

 À venir 

St-Pierre, Marie-Catherine

UL

Conscience morphologique et habiletés d'orthographe chez les enfants du premier cycle du primaire ayant des difficultés de langage écrit: une étude d'intervention

Projet de recherche

2013-07

Tremblay, Ophélie

UQAM

Une communauté d'apprentissage d'enseignants-auteurs : pour une démarche engagée d'enseignement de l'écriture au 3e cycle du primaire

Recherche-action

À venir

Turcotte, Catherine

UQAM

Pratiques pédagogiques et modèles d'organisation et de collaboration efficaces favorisant le développement de la compétence à écrire lors de la transition maternelle-première année du primaire auprès de populations défavorisées

Projet de recherche

 2016-06

Turcotte, Catherine

UQAM

Miser sur l'articulation entre l'écriture et la lecture pour favoriser la compréhension de textes informatifs auprès d'élèves de 9 à 12 ans : une recherche-action

Recherche-action

À venir

Vatz, Michèle

UdeS

Écriture et histoires familiales de migration: une recherche-action pour promouvoir les compétences à écrire des élèves allophones immigrants et réfugiés dans les écoles primaires et secondaires du Québec

Recherche-action

2013-05

Vincent, François

UdeS

Étude comparative d'approches pédagogiques inductives et déductives pour l'enseignement du complément du nom en 1re secondaire

Bourse de doctorat

2014-12

Vincent, François

UQO

L'enseignement de la grammaire au service du développement de compétences en lecture et en écriture : une synthèse des connaissances

Synthèse des connaissances

À venir  

 

Les rapports de recherche qui ont fait l'objet d'une rencontre de transfert sont disponibles sur le site web du Fonds Société et culture [En ligne]


Avez-vous des questions?

photo de l agent

Marc Bélanger

Responsable de programmes

 actions-concertees.sc

418 643-7582, poste 3192

Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.sc
Québec : 418 646-3669
Ext. de Québec : 1 866 621-7084

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.