Bourse postdoctorale, concours automne 2015


En résumé

Année de concours :

2016-2017

 

Date limite (demande) :

1er octobre 2015, 16h

 

Montant :

30 000$/an + 2 000$/an pour activités de partenariat, de transfert et de diffusion

 

Durée du financement :

6 à 24 mois maximum

 

Annonce des résultats :

Fin avril 2016

 

Informations générales et règles

Le présent programme fait référence aux Règles générales communes (RGC ) . Celles-ci s'appliquent à l'ensemble de la programmation du FRQSC. Seules les conditions particulières s'appliquant au programme Bourse postdoctorale sont indiquées dans ce document et prévalent sur les RGC (p.1).

ATTENTION-IMPORTANT

Le Fonds utilise le CV commun canadien et requiert également de joindre un fichier PDF des contributions détaillées (dans Mon dossier). Consultez les documents Préparer un CV pour les Fonds  et Fichier joint des contributions détaillées.  

Le candidat qui communique avec le Fonds par courriel doit aussi fournir un numéro de téléphone auquel il est possible de le joindre. La priorité sera accordée aux demandes d'informations transmises par courriel. Pour la mise à jour de ses coordonnées, il doit en faire la demande par courriel, à bourspost.sc@frq.gouv.qc.ca.

D'importantes modifications ont été apportées à la section 3 « Présentation de la demande et consultation du dossier ». Les documents requis doivent maintenant être joints électroniquement dans le formulaire de demande de bourse. Aucun rappel ne sera fait et aucun document ne pourra être ajouté après la date et l'heure de clôture du concours.

UN DOSSIER INCOMPLET À LA DATE DE CLÔTURE DU CONCOURS, SOIT LE 1er OCTOBRE 2015, SERA DÉCLARÉ NON ADMISSIBLE PAR LE FONDS. LIRE ATTENTIVEMENT LA SECTION 3 DU PROGRAMME POUR S'ASSURER DE N'OUBLIER AUCUN DOCUMENT ESSENTIEL.

 

 


1.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

  • Assurer la relève œuvrant dans les domaines reliés aux sciences sociales et humaines, aux arts et aux lettres;
  • Stimuler l'intérêt des nouveaux diplômés de doctorat à élargir leur champ de recherche;
  • Encourager la mobilité des chercheurs en début de carrière vers des milieux stimulants et dynamiques sur le plan scientifique (universités, entreprises, organismes gouvernementaux, établissements de services affiliés à une université, etc.).

Le Fonds encourage les postdoctorants à mener et à participer à des activités de mobilisation des connaissances (lien politique) lorsque ces activités sont pertinentes dans le cadre de leurs recherches.


2.

CONDITIONS D'ADMISSIBILITÉ

Le candidat doit satisfaire à toutes les conditions d'admissibilité à la date limite de présentation des demandes, soit le 1er octobre 2015 à 16 h.

2.1    Période d'admissibilité et clientèle visée

Ce programme s'adresse aux personnes ayant obtenu un doctorat depuis au plus deux ans à la date limite du concours ou, si ce doctorat n'est pas terminé, qui effectueront le dépôt initial de leur thèse au plus tard le 31 mars 2017, date limite pour commencer l'utilisation de la bourse.

2.2    Mesures d'exception relatives au calcul de la période d'admissibilité

Les règles relatives à la période d'admissibilité à une bourse postdoctorale ne laissent place à des mesures d'exception que dans des circonstances indépendantes de la volonté du candidat. Il peut s'agir d'interruption ou de retard dans les études en raison d'un congé parental ou d'une maladie grave, d'obligations familiales ou d'une situation de handicap. Dans tous les cas, les  documents justificatifs doivent être transmis au moment du dépôt de la demande et insérées au bloc prévu à cette fin (voir 3.3).

Congé parental ou obligations familiales

Le candidat ayant suspendu ou retardé ses études en raison d'un congé parental ou d'autres obligations familiales majeures peut demander une prolongation de sa période d'admissibilité pour une durée maximale de 12 mois.

Personne en situation de handicap

Le candidat en situation de handicap au sens de la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.Q. chapitre E-20.1) est exempt des règles relatives à la période d'admissibilité.

Le Fonds se réserve le droit de refuser toute demande d'application des mesures d'exception insuffisamment justifiée.

2.3 Citoyenneté et résidence

Tel qu'indiqué à l'article 2.1 des RGC, au moment du dépôt de la demande de bourse, le candidat doit être citoyen canadien ou résident permanent au sens de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés de 2001, ch. 27 et domicilié au Québec depuis au moins six mois. Il doit démontrer qu'il est domicilié au Québec selon la Loi sur l'assurance maladie et le Règlement sur l'admissibilité et l'inscription des personnes auprès de la Régie de l'assurance maladie du Québec.

De plus, si le candidat n'est pas citoyen canadien ou résident permanent, il doit démontrer, au moment du dépôt de la demande de bourse qu'une demande de certificat de sélection du Québec (CSQ) a été obtenu et qu'une demande a été faite auprès des autorités compétentes en vue d'obtenir le statut de résident permanent.  

Pour pouvoir bénéficier d'une bourse postdoctorale, le candidat doit être citoyen canadien ou résident permanent et domicilié au Québec depuis au moins un an. S'il ne réunit pas ces conditions, le financement de la bourse ne pourra débuter qu'au moment où son statut de résident permanent sera confirmé. Si le candidat ne peut démontrer l'obtention de ce statut avant le 1er mars de l'année suivant la décision du Fonds de lui octroyer la bourse, l'octroi sera annulé. Les résidents d'autres provinces qui ne détiennent qu'une carte d'assurance maladie ou de résidence de leur province d'origine ne sont pas admissibles.

2.4    Restrictions

Un postdoctorant ne peut détenir de bourse que d'un seul Fonds (art. 3.1 des RGC). De ce fait, le candidat qui a bénéficié ou bénéficie d'une bourse de recherche postdoctorale d'un organisme subventionnaire québécois ou canadien reconnu (par exemple : CRSH, CRSNG, IRSC, FRQSC, FRQNT, FRQS, FCAR, CQRS, etc.) n'est pas admissible au présent concours.

2.5    Lieu d'utilisation de la bourse

La recherche postdoctorale doit être effectuée dans un autre établissement que celui qui a décerné le doctorat ou qui a servi de lieu de cotutelle, le cas échéant.

Elle peut être réalisée en cosupervision. Le superviseur, et le cosuperviseur le cas échéant, doivent être différents de ceux ayant dirigé les recherches doctorales du candidat.

Le milieu prévu pour l'utilisation de la bourse doit permettre au candidat d'intégrer de nouveaux réseaux afin d'approfondir ses perspectives de recherche et de développer ses collaborations dans un environnement scientifique de qualité :

  • Les milieux peuvent être des universités ou des établissements de services affiliés à une université, des entreprises, des organismes gouvernementaux, internationaux ou transnationaux;
  • Les milieux d'accueil hors Québec, internationalement reconnus, sont conseillés et privilégiés;
  • La recherche postdoctorale peut s'effectuer au Québec si le projet apporte une valeur ajoutée à la formation doctorale du candidat ET que le choix est clairement justifié.

2.6    Congés rémunérés

Le candidat détenant un emploi et qui bénéficie d'un congé sabbatique, d'un congé pour études ou de toute autre forme de dégagement de tâches avec un traitement et/ou un remplacement de salaire et/ou toute autre indemnité liée à son congé totalisant plus de 50 % de son salaire régulier n'est pas admissible au concours.

Toutefois, le candidat qui reçoit un traitement différé dans le but de poursuivre des études n'est pas assujetti à cette restriction.


3.

PRÉSENTATION DES DEMANDES ET CONSTITUTION DU DOSSIER

Tel qu'indiqué à l'article 3.1 des RGC, le candidat a la responsabilité d'acheminer sa demande au Fonds approprié en se référant à la liste des Domaines de recherche des trois Fonds. Cette liste est utilisée par le Fonds pour vérifier la conformité du choix du candidat. Toute demande d'aide financière qui aurait été acheminée de manière erronée à un Fonds peut être transférée vers un autre Fonds après avoir obtenu le consentement du candidat. S'il n'existe aucun programme comparable dans un autre Fonds, la demande est déclarée non admissible.

3.1    Constitution du dossier

Le dossier de candidature est constitué des :

  • formulaires électroniques;
  • autres documents requis à joindre électroniquement.

Seuls les formulaires et les documents requis transmis par voie électronique sont acceptés. Le dossier ne présentant pas tous les documents requis à la date et à l'heure de clôture du concours sera déclaré non admissible par le Fonds.

3.2    Formulaires électroniques

Le candidat doit obtenir au préalable un numéro d'identification personnel (NIP) dans le site Web du Fonds.

Les formulaires électroniques sont disponibles, au plus tard, un mois avant la date de clôture des concours.

Tel qu'indiqué dans les RGC (art. 3.5), les formulaires doivent être complétés en français ou en anglais. Toutefois, le titre et le résumé du projet doivent être rédigés en français. Ceux-ci pourraient être utilisés à des fins de promotion et de diffusion.

Seuls les formulaires complétés et transmis électroniquement sont acceptés.

Les formulaires électroniques sont les suivants :

  • La demande d'aide financière de bourse postdoctorale.
  • Le CV commun canadien et son fichier joint « Contributions détaillées », disponibles dans l'encart « Boîte à outils » de cette page Web.
  • Pour s'assurer qu'il soit bien transmis au Fonds, le fichier joint doit être sauvegardé en format .PDF dans « Votre dossier » électronique dans le site Web du Fonds.
  • La lettre d'acceptation du superviseur : Le superviseur, et cosuperviseur le cas échéant, doit remplir la lettre d'acceptation dans le formulaire électronique accessible dans le dossier personnel du chercheur, dans le site du Fonds. Il est de la responsabilité du superviseur d'obtenir au préalable un numéro d'identification personnel (NIP) auprès du Fonds. Une fois la lettre transmise électroniquement, elle est jointe automatiquement à la demande de bourse du candidat.
  • Les deux lettres de recommandation : Le répondant doit remplir une lettre de recommandation dans le formulaire électronique accessible dans le dossier personnel du chercheur, dans le site du Fonds. Il est de la responsabilité du répondant d'obtenir au préalable un numéro d'identification personnel (NIP) auprès du Fonds. Une fois la lettre transmise électroniquement, elle est jointe automatiquement à la demande de bourse du candidat.

Les lettres d'acceptation du superviseur et de recommandation des répondants doivent être remplies et transmises électroniquement au plus tard à la date et à l'heure de clôture du concours. L'absence d'une des lettres exigées, à la date et à l'heure de clôture du concours, rend le dossier non admissible par le Fonds.

Il est de la responsabilité du candidat de fournir son numéro d'identification personnel (NIP) et son numéro de demande à ses répondants et de veiller à ce que les deux lettres soient transmises dans les délais prescrits.

Le candidat doit s'assurer, dans le formulaire électronique de la demande, de choisir le comité pertinent qui devrait évaluer sa demande. Cette liste est fournie en annexe pour information. Le Fonds se réserve le droit de changer la demande de comité. Si un changement est nécessaire, le candidat sera avisé par courriel. 

3.3    Autres documents requis à joindre électroniquement

Les autres documents requis doivent être numérisés et insérés à la demande électronique, dans les blocs prévus à cet effet, ci-après détaillés, sous l'onglet « documents requis-fichiers joints ». Aucun rappel ne sera fait et aucun document ne pourra être ajouté après la date et l'heure de clôture du concours, soit le 1er octobre 2015, à 16 h.

Pour être recevables, les copies numérisées des documents officiels doivent être lisibles. Le Fonds se réserve le droit d'exiger des documents supplémentaires pour établir la preuve d'admissibilité d'un dossier de candidature.

Tout document rédigé dans une autre langue que le français ou l'anglais doit être accompagné d'une traduction officielle.

Les documents requis sont regroupées en deux blocs :

bloc 1 — les documents essentiels à l'évaluation scientifique du dossier;

bloc 2 — les documents essentiels à l'étude de l'admissibilité du dossier.

Les documents exigés à l'intérieur de chaque bloc doivent être numérisés en un seul document et être numérotés selon l'ordre suivant. 

Bloc 1 – Documents requis pour l'évaluation scientifique

  1. Une copie des relevés de notes officiels pour les études de maîtrise ET de doctorat. Si aucun relevé de notes n'est émis par l'institution dans laquelle le candidat a fait ses études, une lettre explicative doit être jointe.
  2. Une copie de l'original du diplôme de doctorat (ou une attestation du premier dépôt de thèse). Si la thèse n'a pas été déposée au moment de la présentation de la demande, joindre une lettre à l'attention du comité d'évaluation indiquant la date prévue du dépôt et fournir le document avant l'entrée en vigueur de la bourse.
  3. Les relevés de notes obtenus dans le cadre de programme d'échange ou de cours (équivalences), le cas échéant.
  4. Pour les relevés de notes obtenus à l'extérieur du Canada et des États-Unis, joindre une courte lettre expliquant le système de notation en vigueur dans l'établissement concerné.

          Bloc 2 – Documents requis pour l'étude de l'admissibilité

  1. Une copie de la carte valide d'assurance-maladie du Québec (RAMQ)  ou tout document officiel permettant d'établir que le candidat est domicilié au Québec au sens de la Loi sur l'assurance maladie et le Règlement sur l'admissibilité et l'inscription des personnes auprès de la Régie de l'assurance maladie du Québec. Si ce document n'est pas disponible, fournir une lettre à l'attention des responsables de l'admissibilité pour en expliquer les raisons, accompagnée d'une preuve à l'effet qu'une nouvelle carte a été demandée à la Régie de l'assurance maladie du Québec.
  2. Une copie d'une preuve de citoyenneté canadienne pour les citoyens canadiens nés à l'extérieur du Canada.
  3. Une copie du droit d'établissement au Canada (IMM 1000 ou IMM 5292) pour les résidents permanents au sens de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés de 2001, ch. 27 ou une copie de la carte de résident permanent ou une copie d'un document attestant qu'une demande de statut de résident permanent est entreprise auprès d'Immigration et citoyenneté Canada.
  4. Pour les candidats dont la recherche postdoctorale se déroulera à l'étranger et qui veulent se prévaloir de l'indexation de la valeur de la bourse en fonction du coût de la vie réservée à ceux qui obtiendront un poste à leur retour : une lettre du directeur de centre de recherche ou du département universitaire confirmant l'attribution du poste au retour du séjour dans le cadre de la recherche postdoctorale.
  5. En référence au point 2.2, pour le candidat qui veut se prévaloir des mesures d'exception relatives à la période d'admissibilité, un certificat médical indiquant la durée du congé de maternité ou de la maladie ou une preuve justifiant le ralentissement ou l'arrêt des études.

Le candidat est responsable de sa demande et doit s'assurer qu'elle inclut tous les documents requis.

NE PAS OUBLIER DE TRANSMETTRE LA DEMANDE UNE FOIS COMPLÉTÉE.

Afin de savoir si la dernière version de votre demande a bien été transmise, vérifiez dans votre dossier de candidature que la mention « Transmise » apparait, au plus tard à la date et l'heure de clôture du concours. Le Fonds accuse réception de toutes les demandes reçues selon les conditions inscrites à l'article 3.6 des RGC.

Après réception des demandes, le Fonds en évalue l'admissibilité. Les candidats dont le dossier est incomplet ou non admissible seront informés du rejet de leur candidature par courriel.


4.

ÉVALUATION SCIENTIFIQUE DES DEMANDES

4.1    Processus d'évaluation

Tel qu'indiqué à la section 4 des RGC, le Fonds reçoit les demandes d'aide financière et en confie l'évaluation à des comités formés à cette fin. Ces derniers recommandent pour financement les dossiers jugés de qualité scientifique satisfaisante. Les membres des comités évaluent les demandes selon les critères d'évaluation décrits dans le programme.

L'évaluation scientifique des demandes d'aide financière est effectuée par des comités d'évaluation dont les membres proviennent des domaines de recherche du Fonds. Ils sont reconnus pour leurs compétences en recherche et pour leurs connaissances des objets de recherche, des approches méthodologiques et des fondements disciplinaires propres aux demandes qu'ils ont à évaluer. Au besoin, les comités peuvent recourir à des expertises externes. Les membres de comités d'évaluation et les experts externes peuvent provenir du Québec, du Canada ou de l'étranger.

4.2    Critères d'évaluation

Les demandes sont évaluées selon les critères et les pondérations qui suivent :

La qualité scientifique du candidat (35 points) :

La compétence du candidat par rapport au projet de recherche proposé (dossier scolaire, formation, bourses reçues, lettre d'évaluation des répondants) (15 points)

Les réalisations scientifiques (publications, communications, etc.) (15 points)

Les expériences pertinentes (assistanats de recherche ou d'enseignement, charges de cours, etc.) (5 points)

 

La qualité scientifique du projet (50 points) :

L'originalité du projet de recherche, sa valeur ajoutée par rapport aux travaux de doctorat et sa contribution à l'avancement des connaissances (15 points)

La clarté et la précision de l'approche théorique et des objectifs (15 points)

La pertinence de la méthodologie ou de la démarche utilisée (15 points)

Le réalisme du calendrier de réalisation (5 points)

 

La qualité du milieu de recherche (15 points) :

L'adéquation milieu de recherche en lien avec le projet proposé (5 points)

L'intégration du candidat au milieu de recherche (5 points)

La valeur ajoutée du choix du milieu de recherche par rapport à la formation doctorale (5 points).

Une note globale de passage de 70% est exigée pour recommander un dossier pour financement. De plus, une note de passage de 70% est exigée pour le critère La qualité scientifique du projet.

Les candidats sont invités à prendre connaissance de la Grille de signification des cotes et des notes utilisée lors des comités d'évaluation.


5.

ANNONCE DES RÉSULTATS ET VALEUR DE LA BOURSE

5.1    Annonce des résultats

Tel qu'indiqué à la section 5 des RGC, le Conseil d'administration reçoit les recommandations des comités d'évaluation et prend les décisions de financement. Les octrois sont conditionnels à l'allocation des crédits par l'Assemblée nationale du Québec et aux décisions du Conseil d'administration du Fonds. Ils peuvent donc être modifiés en tout temps, sans préavis. Les octrois sont annoncés par communiqué officiel, dans le site Web du Fonds. Cette information est publiée habituellement à la fin du mois d'avril suivant la fermeture du concours ainsi que dans le dossier électronique du candidat.

Le Fonds informe chaque candidat des résultats de l'évaluation de son dossier par courrier électronique. Nonobstant l'article 5.2 des RGC, s'il répond aux conditions de financement, le candidat doit accepter ou refuser la bourse dans les 20 jours ouvrables suivant la date d'envoi de la lettre d'octroi, via son « Dossier du boursier », section « acceptation ou refus de la bourse ». À défaut de transmettre son avis dans le délai prévu, le candidat est réputé avoir refusé l'offre de bourse.

Les décisions de financement du Conseil d'administration sont sans appel.

Pour plus d'informations sur ce volet, se référer à la section 5 des RGC et à la Politique sur la conduite responsable en recherche des Fonds de recherche du Québec.

5.2    Valeur de la bourse

La valeur maximale de la bourse de recherche postdoctorale est de 30 000 $ pour une période de 12 mois.

La durée minimale de la recherche postdoctorale est de six mois et la durée maximale est de 24 mois. À l'intérieur de cette période, un boursier peut recevoir un maximum de quatre versements.

Le candidat dont la recherche postdoctorale se déroule à l'étranger et qui a l'assurance d'obtenir, à son retour, un poste dans un centre de recherche ou une université québécoise pourra obtenir une majoration d'au plus 50 % de sa bourse pour tenir compte du coût de la vie.

Pour s'en prévaloir, une lettre d'un directeur de centre de recherche ou de département universitaire attestant ce fait devra être fournie dans les documents joints au formulaire (bloc 2, document 4) au moment de la présentation de la demande.


6.

RÈGLES D'UTILISATION DE LA BOURSE

6.1    Période d'utilisation de la bourse

La période d'utilisation de la bourse débutera obligatoirement entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017.

La bourse n'est pas transférable d'une année à l'autre.

La bourse n'est pas rétroactive et les mois de recherche effectués avant avril 2016 ne peuvent être financés.

Pour les candidats dont la recherche postdoctorale est déjà commencée, la période d'utilisation débute au 1er avril 2016.

6.2    Versement de la bourse

Les versements de la bourse doivent être réclamés par le boursier, à chaque période de six mois, à partir de son dossier de boursier.  Le premier versement ne peut être effectué que si le Fonds a reçu une copie certifiée du diplôme de doctorat ou une attestation du premier dépôt de la thèse de doctorat du boursier, le cas échéant. La copie du diplôme de doctorat ou les preuves à l'effet que les exigences d'obtention du diplôme de doctorat ont été satisfaites est obligatoire pour l'obtention du versement suivant. Les versements bisannuels de bourses sont octroyés pour la durée prévue de la période de validité, sous réserve de la présentation d'un rapport d'étape jugé satisfaisant au moment du 3e versement par le Fonds.

Si l'une ou l'autre de ces conditions n'est pas respectée, le Fonds sera dans l'obligation de retirer la bourse.

6.3    Présence sur les lieux de la recherche

Le boursier doit être présent sur les lieux de la recherche postdoctorale pendant toute la durée de la bourse et se consacrer à temps plein à la réalisation de ses activités de recherche. Le candidat qui ne se conforme pas à cette règle verra sa bourse annulée.

6.4    Convertibilité de la bourse en subvention de démarrage

Le boursier qui obtient un poste de professeur régulier dans un établissement universitaire situé au Québec après avoir effectué une année complète de recherche postdoctorale peut demander d'utiliser une partie de sa bourse (15 000 $ maximum) comme subvention de démarrage à titre de nouveau professeur chercheur. Les règles d'utilisation de cette subvention seront les mêmes que celles du programme Établissement de nouveaux professeurs-chercheurs.

6.5    Congé parental

En lien avec l'article 6.13 des RGC, la personne détenant la bourse peut recevoir un supplément pour congé parental pendant la durée de la bourse, pour au plus quatre mois, lorsqu'il y a interruption de la recherche dans les six mois suivant la naissance ou l'adoption d'un enfant.

Elle peut suspendre sa recherche pour un congé de maternité ou de paternité sans solde d'une durée maximale d'une année. Si elle se prévaut du congé avec solde de quatre mois, le congé sans solde est réduit à huit mois pour un total d'une année.

6.6    Remboursement des frais de déplacement

Les frais de déplacement pour se rendre au milieu de stage postdoctoral, au début et à la fin de la recherche postdoctorale, sont remboursés sur présentation des documents justificatifs, à la condition qu'ils ne soient pas déjà remboursés par d'autres organismes.

Le montant maximal de l'indemnité est équivalent au prix d'un aller-retour par avion en classe économique.

Pour les boursiers dont la thèse n'est pas encore soutenue, un aller-retour additionnel peut être remboursé.

6.7    Supplément pour activités de partenariat, de transfert et de diffusion

Afin d'encourager le réseautage, le Fonds offre un supplément pour la participation à des activités de partenariat, de mobilisation, de transfert et de diffusion de la recherche. Pouvant atteindre 2 000 $ par an, ce supplément est versé sur présentation des documents justificatifs au Fonds, à la condition que ces frais ne soient pas déjà remboursés par d'autres organismes. Ce supplément est octroyé seulement s'il a été initialement demandé dans le formulaire de demande.

6.8    Règles de cumul de bourse

Le cumul de bourse est interdit avec :

  • Les bourses au mérite des organismes subventionnaires canadiens tels le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), etc.;
  • Les bourses au mérite des organismes subventionnaires québécois tels que le Fonds de recherche du Québec — Santé (FRSQ), le Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies (FRQNT), le Conseil de recherches en pêche et agroalimentaire du Québec (CORPAQ) et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Le cumul de bourse est permis avec :

  • Les bourses des ministères et des organismes du gouvernement du Canada, autres que celles mentionnées précédemment;
  • Les bourses provenant du secteur privé et les bourses des universités.

6.9    Travail rémunéré

Un boursier peut accepter un travail rémunéré ne représentant pas plus de 250 heures par période de six mois à la condition que le superviseur en donne l'autorisation et que ce travail n'entrave pas la bonne marche de ses activités de recherche. On reconnaît qu'une charge de cours de 45 heures représente 150 heures de travail.

Le salaire que reçoit un boursier pour travailler uniquement à son projet de recherche est considéré comme une bourse.

6.10 Modification du projet ou du milieu de recherche

Tel qu'indiqué à l'article 6.5 des RGC, toute modification au programme, au projet ou au lieu de recherche nécessite l'autorisation au préalable du Fonds. Pour ce faire, le boursier doit transmettre une demande de modification via le « Dossier du boursier ». Le responsable du programme en fait l'analyse et informe le boursier par écrit. Celui-ci doit s'assurer que le changement envisagé n'affecte pas le résultat de l'évaluation du dossier du boursier.

 


Avez-vous des questions?

Marie-Frédérique Desbiens

Responsable de programmes

 bourspost.sc

418 643-7582, poste 3142

Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.sc
Québec : 418 646-3669
Ext. de Québec : 1 866 621-7084

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.