Appui à la recherche-création


En résumé

Année de concours :

2019-2020

 

Date limite (demande) :

12 octobre 2018, 16h

 

Montant :

Peut atteindre 60 000 $/an, jusqu'à concurrence de 150 000 $ pour 36 mois

 

Durée du financement :

Maximum 3 ans

 

Annonce des résultats :

Fin avril 2019

 

NOTE IMPORTANTE : Le lien vers le Portfolio électronique FRQnet (formulaires) est disponible sous l'onglet Accès portails du site web. Plus d'informations sont disponibles dans la section À propos de FRQnet.

Le présent programme fait référence aux Règles générales communes (RGC) des Fonds de recherche du Québec (FRQ). Ces dernières s'appliquent à l'ensemble de la programmation du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC). Seules les conditions spécifiques au programme Appui à la recherche-création (RC) sont indiquées dans ce document et prévalent sur les RGC .

Le Fonds utilise le CV commun canadien et exige également de joindre un fichier .PDF des Contributions détaillées dans le Portfolio électronique. Pour en savoir davantage, voir les documents Préparer un CV pour les Fonds et Fichier joint des contributions détaillées dans la Boîte à outils du programme.

 

UN DOSSIER INCOMPLET À LA DATE DE CLÔTURE DU CONCOURS, SOIT LE 12 OCTOBRE 2018 À 16 H, SERA DÉCLARÉ NON ADMISSIBLE PAR LE FONDS.

 

Version mise à jour le 29 juin 2018 sous réserve de l'approbation par la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.

 


1.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le programme Appui à la recherche-création vise les objectifs suivants :

  • appuyer la recherche-création de qualité dans le cadre de projets menés par une personne (volet « projet individuel ») ou par un regroupement de personnes (volet  « projet en équipe »). Dans les deux cas, la personne responsable du projet doit répondre au statut de chercheur ou chercheuse universitaire (RGC, Définitions – Statuts et rôles) en plus d'être reconnue pour ses travaux en recherche-création;
  • soutenir ces personnes dans le développement et l'avancement de leur carrière;
  • contribuer à la formation à la recherche-création de la relève étudiante à tous les cycles, améliorer la qualité de son encadrement tout en l'encourageant à développer ses propres pratiques;
  • faciliter auprès de la relève étudiante, des pairs et du grand public, la transmission, la présentation et la diffusion des expérimentations menées ou des résultats obtenus dans le cadre de projets de recherche-création, quelle qu'en soit la nature;
  • favoriser l'intégration des personnes répondant au statut de chercheur ou chercheuse universitaire œuvrant en recherche-création dans les missions de recherche et de formation de leur institution, dans les réseaux de recherche-création et dans les milieux de pratique concernés, sur les plans national et international;
  • contribuer au rayonnement et à la reconnaissance de la recherche-création réalisée au Québec et des personnes y œuvrant. 

Par recherche-création, le Fonds désigne toutes les démarches et approches de recherche favorisant la création qui visent à produire de nouveaux savoirs esthétiques, théoriques, méthodologiques, épistémologiques ou techniques. Toutes ces démarches doivent comporter de façon variable (selon les pratiques et les temporalités propres à chaque projet) :

1) des activités artistiques ou créatrices (conception, expérimentation, production, etc.)

ET

2) la problématisation de ces mêmes activités (saisie critique et théorique du processus, conceptualisation, etc.).

Considérant qu'il n'est pas de recherche-création sans allées et venues entre l'œuvre et le processus de création qui la rend possible et la fait exister, le Fonds pose comme principe que les activités artistiques ou créatrices et leur problématisation sont réalisées par une même personne (volet individuel) ou groupe de personnes (volet équipe).

Selon le Fonds, une démarche de recherche-création repose dès lors sur :

  • l'exercice d'une pratique artistique ou créatrice soutenue;
  • la problématisation de cette pratique créatrice ou artistique;
  • la transmission, la présentation et la diffusion des expérimentations menées ou des résultats obtenus dans le cadre de projets de recherche-création, quelle qu'en soit la nature, auprès de la relève étudiante, des pairs et du grand public.

Plus précisément, des activités de recherche-création menées dans le cadre de ce programme doivent contribuer :

  • au développement de productions issues d'une pratique artistique ou créatrice à la condition qu'elles offrent un caractère de renouvellement ou d'innovation du point de vue de la démarche suivie, des processus déployés, des technologies ou des matériaux utilisés, des modes de présentation ou d'expérimentation, du répertoire ou du style d'interprétation. Ces productions doivent se prêter à une problématisation menant au développement de nouveaux savoirs esthétiques, théoriques, méthodologiques, épistémologiques ou techniques;
  • à la formation de la relève étudiante en recherche-création;
  • à une reconnaissance accrue des personnes œuvrant en recherche-création au sein de leur institution ainsi que dans les milieux et communautés artistiques et culturels nationaux et internationaux;
  • à l'enrichissement du patrimoine culturel québécois, canadien ou international.

Au sens de ce programme, l'interprétation exécutée dans le cadre d'une performance théâtrale, chorégraphique ou musicale est considérée comme une création pourvu qu'elle soit problématisée.

Ne se qualifient pas pour ce programme :

  • l'interprétation en tant qu'exégèse ou en tant qu'analyse d'une œuvre ou des réalisations d'un créateur;
  • le développement de productions issues d'une pratique artistique ou créatrice qui ne seraient pas accompagnées d'une problématisation pouvant mener à la production de nouveaux savoirs esthétiques, théoriques, méthodologiques, épistémologiques ou techniques.

Conformément à sa Stratégie de mobilisation des connaissances, le Fonds encourage les personnes titulaires d'une subvention à mener des activités de mobilisation des connaissances (mobilisation, partage, valorisation, mise en valeur et diffusion) auprès du grand public, lorsque ces activités sont pertinentes dans le cadre de leurs recherches.


2.

VOLETS

2.1 Volet « projet en  équipe » 

Ce volet vise à promouvoir ou consolider le regroupement de personnes œuvrant notamment en recherche-création, en recherche, en création ou en tant qu'artistes professionnels, afin de favoriser de nouvelles initiatives de recherche-création.

Les objectifs spécifiques de ce volet sont de :

  • faciliter le regroupement de personnes possédant des expertises ou des formations diversifiées susceptibles d'ouvrir de nouvelles perspectives de recherche-création;
  • accroître la capacité québécoise de recherche-création en facilitant les collaborations interdisciplinaires et intersectorielles.

La personne responsable d'une demande de projet en équipe (chercheur principal ou chercheuse principale) doit être reconnue comme œuvrant en recherche-création.

2.2. Volet « projet individuel »

Ce volet vise à soutenir des personnes œuvrant en recherche-création et exerçant une pratique individuelle, tout en les encourageant à former une relève dans leur domaine.


3.

CONDITIONS D'ADMISSIBILITÉ

3.1 Admissibilité du chercheur principal ou de la chercheuse principale

Ce programme s'adresse aux créateurs et créatrices et aux artistes œuvrant à titre de professeurs-chercheurs ou professeures-chercheuses en milieu universitaire aptes à faire valoir à la fois un dossier de productions issues d'une pratique artistique ou créatrice ainsi qu'un dossier de contributions théoriques.

La personne responsable de la demande (individuel ou en équipe) doit répondre au statut de chercheur ou chercheuse universitaire (RGC, Définitions – Statuts et rôles) en plus d'être reconnue pour ses travaux en recherche-création et satisfaire à toutes les conditions d'admissibilité énoncées dans les RGC.

 3.2 Composition d'une équipe

Pour être admissible, une équipe doit comprendre, en plus du responsable de la demande, un ou plusieurs cochercheurs ou cochercheuses répondant à l'un ou l'autre des statuts relatifs aux subventions (RGC):

  • Chercheur ou chercheuse universitaire,
  • Chercheur universitaire clinicien ou chercheuse universitaire clinicienne,
  • Chercheur ou chercheuse de collège,
  • Autre chercheur ou chercheuse, intervenant ou intervenante des milieux de pratique ou artiste.

Sur le total des cochercheurs ou cochercheuses associés au responsable de la demande, au moins 50 % doivent répondre à l'un des trois premiers statuts relatifs aux subventions :

  • Chercheur ou chercheuse universitaire,
  • Chercheur universitaire clinicien ou chercheuse universitaire clinicienne,
  • Chercheur ou chercheuse de collège.

En plus des cochercheurs et cochercheuses, une équipe peut s'adjoindre des collaborateurs ou collaboratrices répondant à tous les statuts relatifs aux subventions (voir les RGC, section « Définitions – Statuts et rôles »).

Une équipe ne répondant pas à l'une ou l'autre de ces conditions n'est pas admissible.

Les activités du projet de recherche-création, tant individuel qu'en équipe, impliquent obligatoirement l'encadrement d'étudiantes et d'étudiants inscrits aux 1er, 2e ou 3e cycles.

 3.3 Participation à plus d'un projet de recherche-création

Une personne ne peut être chercheur principal ou chercheuse  principale que dans une seule demande (volet  « projet individuel » ou volet « projet en équipe »). Il est en revanche possible de faire partie de plusieurs demandes de financement soit :

  • à titre de chercheur principal ou chercheuse principale dans le volet « projet individuel » et simultanément comme cochercheur ou cochercheuse d'une ou plusieurs équipes dans le volet « projet en équipe »

OU

  • à titre de chercheur principal ou chercheuse principale dans le volet « projet en équipe » et simultanément comme cochercheur ou cochercheuse d'une ou de plusieurs équipes dans le volet « projet en équipe ».

Ces possibilités visent à permettre aux équipes de recourir à toute l'expertise dont elles ont besoin pour la réalisation de leur projet de recherche-création. Les personnes qui participent à deux projets ou plus doivent néanmoins bien justifier leur contribution à chaque projet.


4.

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE

La demande de subvention est constituée :

  • des formulaires électroniques disponibles à partir du Portfolio électronique;
  • des documents requis à joindre au formulaire électronique;
  • du portfolio des réalisations artistiques à verser dans la boîte de dépôt nuagique (cloud) du FRQSC.

Un dossier incomplet ne présentant pas les renseignements permettant d'en établir l'admissibilité ou d'en faire l'évaluation est déclaré non recevable par le Fonds. Aucun document non exigé joint au dossier de demande ne sera soumis au comité d'évaluation. Les éléments absents du dossier ne sont pas demandés. Tous les documents reçus après la date de dépôt des demandes ne sont pas considérés et il n'y a pas de mise à jour des dossiers.

4.1 Formulaires électroniques

Les formulaires électroniques sont disponibles dans FRQnet, au plus tard un mois avant la date de clôture du concours.

Tel qu'indiqué dans les RGC  ( art. 3.6), les formulaires peuvent être remplis en français ou en anglais. Toutefois, le titre et le résumé du projet doivent obligatoirement être rédigés en français. Ceux-ci pourraient être utilisés à des fins de promotion et de diffusion par le Fonds.

Toute section de la demande qui dépasse le nombre maximal de pages autorisé sera retirée du dossier soumis à l'évaluation.

Les formulaires électroniques et les documents requis suivants doivent être transmis avant la date de clôture du concours le 12 octobre 2018, 16 h :

  • FORMULAIRE « APPUI À LA RECHERCHE-CRÉATION » (RC);
  • CV COMMUN CANADIEN auquel est joint le fichier «CONTRIBUTIONS DÉTAILLÉES». Le CV commun canadien et son fichier joint « Contributions détaillées », accessibles dans la Boîte à outils de la page Web du programme ou directement dans l'encart « Détails des activités » à l'ouverture du Portfolio électronique. Pour s'assurer qu'il soit bien transmis au Fonds, le fichier joint doit être sauvegardé en format .PDF dans le Portfolio électronique FRQnet sous la rubrique CV commun canadien.

Le formulaire officiel « Appui à la recherche-création », le formulaire du CV commun canadien prévu et les autres documents requis sont les seuls documents acceptés.

4.2 Documents requis à joindre électroniquement

Tous les documents requis à joindre au formulaire électronique doivent être regroupés et numérisés (fichier .PDF) en un seul document pour chacune des sections appropriées de l'encart « Détails des activités ».

Les documents suivants sont à joindre dans la section « Autres documents ».

  1. S'il y a lieu, une lettre des autorités compétentes de l'université attestant de l'engagement formel envers le cochercheur retraité ou la cochercheuse retraitée.
  2. S'il y a lieu, une copie du cv abrégé, etc.
  3. S'il y a lieu, une preuve d'inscription ou d'invitation qui prévoit la participation à un atelier, une conférence, un colloque, une rencontre, une biennale, un festival, un symposium ou tout autre événement de ce type.
  4. Description des réalisations – du chercheur principal ou de la chercheuse principale ainsi que des cochercheurs et cochercheuses dans le cas du volet équipe – présentées dans le portfolio des réalisations artistiques. Des liens doivent être clairement établis entre chacune d'elles et le projet de recherche-création proposé (obligatoire).

4.3. Portfolio des réalisations artistiques (obligatoire)

Un portfolio illustrant les réalisations artistiques du chercheur principal ou de la chercheuse principale, ainsi que des cochercheurs et des cochercheuses dans le cas du volet équipe, en lien avec la proposition soumise, est requis. Il peut inclure un dossier de presse. Celui-ci doit être accompagné d'une table des matières permettant un repérage facile.

Dans le cas où le portfolio peut être transmis numériquement, il doit être identifié au NOM DE LA CANDIDATE/DU CANDIDAT – NUMÉRO DE DEMANDE et versé dans la boîte de dépôt nuagique (cloud) du FRQSC à :

https://cloud.frq.gouv.qc.ca/u/d/6ea73ef68b9f4120a818/.

Le fichier ne doit être versé qu'une seule fois dans la boîte de dépôt nuagique. En cas de double transmission résultant d'une erreur de manipulation, la version la plus récente sera considérée pour l'évaluation. La taille du fichier doit être inférieure à 9,8 Go.

Le Fonds conserve le fichier pour une période de 90 jours à compter de la date inscrite sur la lettre d'annonce du résultat de l'évaluation. Après cette date, le Fonds pourra en disposer.

Dans le cas où le portfolio ne peut être transmis numériquement, l'envoi doit être fait par voie postale en trois exemplaires à l'adresse suivante :

Programme Appui à la Recherche-création
Fonds de recherche du Québec - Société et culture
140, Grande Allée Est, bureau 470
Québec (Québec) G1R 5M8

Le cachet d'oblitération de Postes Canada ou le reçu daté d'une société de messagerie fait foi de la conformité de la date d'envoi, au plus tard le 12 octobre 2018.

Le Fonds n'est pas responsable de la perte ou de l'endommagement du portfolio ou du matériel soumis en appui à la demande, quelle qu'en soit la cause. Il sera retourné uniquement s'il est accompagné d'une enveloppe ou d'une boîte préaffranchie et adressée adéquatement, faute de quoi il sera conservé au Fonds pour une période de 90 jours à compter de la date inscrite sur la lettre d'annonce des résultats. À l'expiration de cette date, le Fonds pourra en disposer.

Tout document manquant rend le dossier non admissible.

Après réception des demandes, le Fonds en vérifie l'admissibilité. Un avis envoyé par courriel, au plus tard au cours du mois de décembre suivant la date de clôture du concours, informera du suivi qui est fait du dossier et, s'il y a lieu, de sa transmission au comité d'évaluation. Les personnes dont le dossier est incomplet ou non admissible seront informées du rejet de leur candidature par courriel.


5.

ÉVALUATION DES DEMANDES

Tel qu'indiqué à la section 4 des RGC, le Fonds reçoit les demandes d'aide financière, en vérifie l'admissibilité et en confie l'évaluation à des comités multidisciplinaires dont les membres, qui proviennent du Québec, du reste du Canada ou de l'international, sont reconnus pour leurs compétences dans les disciplines et pratiques artistiques concernées. Le comité peut recourir, au besoin, à des expertises externes directement reliées aux demandes.

La description des projets de recherche-création doit être rédigée de manière à en faciliter la compréhension dans un contexte multidisciplinaire. Les conditions entourant les décisions de financement sont précisées à l'art. 4.5 des RGC.

Il est recommandé de consulter la Grille de signification des cotes et des notes utilisée lors des comités d'évaluation et d'accorder tout autant d'importance aux critères qu'aux indicateurs qui s'y rattachent.

Pour être recommandée dans l'un ou l'autre des volets, une demande doit obtenir une note globale minimale de 70 %. De plus, une note minimale de 70 % est exigée pour le critère Projet de recherche-création.

5.1 Critères d'évaluation, indicateurs et pondérations pour le volet « projet en équipe »

Les demandes sont évaluées selon les critères, les indicateurs et les pondérations qui suivent :

Projet de recherche-création - 50 points

  • Originalité et incidence sur le développement ou le renouvellement du champ concerné (15 points)
  • Clarté de la problématisation de la pratique artistique ou créatrice et adéquation de la démarche aux objectifs poursuivis (15 points)
  • Réalisme du calendrier de réalisation et des prévisions budgétaires, et faisabilité (10 points)
  • Pertinence du plan de diffusion prévu (10 points)

Compétences des membres de l'équipe et pertinence du regroupement - 30 points

  • Qualité des réalisations et activités de recherche-création ou de recherche des membres de l'équipe, reconnaissance par les pairs et rayonnement (activités de réseautage, bourses, communications, encadrement d'étudiantes et d'étudiants*, expositions, organisation de colloques ou d'événements du même type, performances, publications, réalisations individuelles ou de groupe, rencontres, résidences ou échanges, spectacles, subventions, symposium, etc.) (10 points);
  • Arrimage des expertises des membres au projet, complémentarité et équilibre de leurs compétences (10 points)
  • Efficacité des modalités de coordination et de collaboration prévues et capacité de leadership du ou de la responsable (10 points)

* En fonction du potentiel d'encadrement offert par l'institution.

Formation à la recherche-création - 20 points

  • Diversité des activités proposées pour former la relève étudiante à la recherche-création** et variété des tâches et des responsabilités prévues à cet effet dans le cadre du projet (ateliers, biennales, colloques, concerts, conférences, échanges, émissions radiophoniques, expositions, festivals, rencontres, spectacles, etc.) (10 points)
  • Mesures envisagées dans le cadre du projet pour permettre à la relève étudiante de développer une pratique de recherche-création originale ou autonome (10 points)

** Au-delà de ce qui est normalement prévu dans leur programme d'études.

 5.2 Critères d'évaluation, indicateurs et pondérations pour le volet « projet individuel »

Projet de recherche-création - 50 points

  • Originalité et incidence sur le développement ou le renouvellement du champ concerné (15 points)
  • Clarté de la problématisation de la pratique artistique ou créatrice et adéquation de la démarche aux objectifs poursuivis (15 points)
  • Réalisme du calendrier de réalisation et des prévisions budgétaires, et faisabilité (10 points)
  • Pertinence du plan de diffusion prévu (10 points)

Compétences - 30 points

  • Qualité des réalisations et des activités de recherche-création, reconnaissance par les pairs et rayonnement (activités de réseautage, bourses, communications, encadrement d'étudiantes et d'étudiants*, expositions, organisation de colloques ou d'événements du même type, performances, publications, réalisations individuelles ou de groupe, rencontres, résidences ou échanges, spectacles, subventions, symposium, etc.) (20 points)
  • Pertinence des réalisations, des activités de recherche-création, des expériences et de la formation en lien avec le projet (10 points)

* En fonction du potentiel d'encadrement offert par l'institution.

Formation à la recherche-création - 20 points

  • Diversité des activités proposées pour former la relève étudiante à la recherche-création ** et variété des tâches et des responsabilités prévues à cet effet dans le cadre du projet (ateliers, biennales, colloques concerts, conférences, échanges émissions radiophoniques, expositions, festivals, rencontres, spectacles, etc.) (10 points)
  • Mesures envisagées dans le cadre du projet pour permettre à la relève étudiante de développer une pratique de recherche-création originale ou autonome (10 points)

** Au-delà de ce qui est normalement prévu dans leur programme d'études.


7.

DESCRIPTION ET NATURE DE L'AIDE FINANCIÈRE

7.1 Subvention de fonctionnement

L'aide financière consiste en une subvention de fonctionnement pouvant atteindre un maximum de 60 000 $ par année, jusqu'à concurrence de 150 000 $ pour 36 mois. La subvention versée est complémentaire aux autres sources de financement de la recherche. Elle s'ajoute aux subventions, contrats, commandites et autres fonds disponibles pour la recherche.

La subvention doit être utilisée pour le financement des dépenses reliées directement à la réalisation et à la diffusion des résultats du projet de recherche-création.

Les dépenses prévues par les RGC (section 8) sont admissibles sauf :

  • L'attribution de bourses ou de compléments de bourses;
  • Les frais relevant de la promotion ou de la commercialisation d'œuvres;
  • L'édition à compte d'auteur.

7.2 Suppléments

Chacun de ces suppléments, lorsqu'inscrit dans le budget, doit être justifié dans un fichier joint à la demande.

  • Chercheurs ou chercheuses de collèges* : 7 000 $ par année pour chaque personne répondant au statut de chercheur ou chercheuse de collèges membre d'une équipe financée. Ce supplément est attribué dans le but de rembourser en partie les coûts de leurs travaux de recherche. Il est versé à l'institution de cette personne, à la condition qu'elle participe effectivement aux travaux de recherche de l'équipe, qu'elle obtienne ou non un dégagement de sa tâche d'enseignement de la part de son institution.

*Ce supplément est accordé sous réserve de sa disponibilité budgétaire dans le cadre du Programme de dégagement d'enseignement pour la recherche au collégial (CHC). La personne qui désire se prévaloir de ce supplément est invitée à s'adresser au FRQSC pour s'assurer de la disponibilité des fonds avant de procéder à sa demande.

  • Projet en équipe interrégionale : 3 000 $ à 10 000 $ par année. Ce supplément sert à défrayer les coûts liés à la distance (déplacements, frais de séjour, visioconférence, etc.) entre les cochercheurs ou cochercheuses de l'équipe, y compris la relève étudiante intégrée aux travaux de l'équipe. Pour être qualifiée d'interrégionale, une équipe doit compter des cochercheurs ou cochercheuses œuvrant dans des universités différentes de celle du chercheur principal ou de la chercheuse principale et situées dans des régions administratives distinctes, telles que définies par le gouvernement du Québec. Les demandes de supplément pour équipe interrégionale sont évaluées en tenant compte de la rigueur de la justification du supplément demandé au regard des besoins exprimés. Maximum 3 000 $ par université, excluant l'établissement gestionnaire, pour un total de 10 000 $.
  • Supplément pour mobilisation des connaissances : un supplément pouvant atteindre 7 000 $ par année peut être accordé pour le soutien à des initiatives de mobilisation (diffusion, échanges, partage de connaissances impliquant les milieux de recherche-création et les milieux de pratique, etc.). Les demandes de supplément pour la mobilisation des connaissances sont évaluées en tenant compte de la rigueur de la justification du supplément demandé au regard des besoins exprimés.
  • Supplément pour acquisition d'équipement : Un supplément pouvant atteindre 30 000 $ versé uniquement la première année de l'octroi peut être accordé pour l'acquisition (achat ou location) d'équipement. D'autres dépenses en lien avec les équipements acquis au moyen de ce supplément peuvent aussi être admissibles et sont listées parmi les items décrits aux articles 8.6 et 8.8 des RGC.

Les demandes de supplément pour équipement sont évaluées en fonction des critères suivants :

  • la pertinence de l'équipement demandé pour la réalisation des activités de recherche-création;
  • la disponibilité d'équipements semblables à l'université ou dans les établissements universitaires de la région;
  • l'importance de cet équipement pour l'établissement du chercheur ou de la chercheuse œuvrant en recherche-création;
  • le temps d'utilisation.

À l'exception du supplément pour chercheurs ou chercheuses de collèges, les critères d'évaluation permettent une appréciation qualitative des demandes de suppléments par le comité de pairs. Ces évaluations s'accompagnent d'une recommandation positive ou négative par rapport à la demande de supplément au moment de l'évaluation de la demande. Dans le cas d'une recommandation positive, le comité recommande aussi le montant à octroyer, lequel peut être réduit par rapport au montant demandé.


Avez-vous des questions?

Geneviève Godbout

Responsable de programmes

 rechcreat.sc

418 643-7582, poste 3135

Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.sc
Québec : 418 646-3669
Ext. de Québec : 1 866 621-7084

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.