Signature d'une déclaration d'intention commune appuyant les Chaires UNESCO du Québec

Le scientifique en chef du Québec, M. Rémi Quirion, et le secrétaire général de la Commission canadienne pour l'UNESCO, M. Sébastien Goupil, ont signé une déclaration d'intention appuyant les 16 Chaires UNESCO rattachées à une université ou un collège du Québec1. Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) verseront 15 000 $ annuellement à chacune des Chaires pour une durée de 3 ans. 

Cette collaboration vise à soutenir la recherche de pointe dans les domaines des sciences sociales et humaines (notamment ceux de l'éducation, de la culture et des communications) ainsi qu'en sciences naturelles, dans l'objectif de trouver des solutions à des enjeux pressants de la société. Les Chaires UNESCO jouent un rôle unique au sein de l'écosystème de la recherche au Québec, au Canada et sur le plan international favorisant la coopération entre la communauté de la recherche, les universités, les collectivités locales et la société civile.

Citations :

« À titre de scientifique en chef du Québec, je me réjouis de cette entente entre les Fonds de recherche du Québec et la Commission canadienne pour l'UNESCO. Garantes d'excellence, ces Chaires UNESCO donnent accès à un réseau incontournable pour faire rayonner la recherche québécoise aux niveaux canadien et international, en plus de constituer un atout diplomatique indéniable. »
Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec

« Cet engagement historique à soutenir les travaux et le rayonnement des Chaires UNESCO situées au Québec constitue sans l'ombre d'un doute une reconnaissance de l'unicité du réseau au sein de l'écosystème de la recherche au Québec, au Canada et dans le monde. En soutenant les Chaires, les Fonds de recherche du Québec montrent aussi leur engagement envers les objectifs de développement durable des Nations-Unies, qui sont au cœur des priorités de l'UNESCO et de ses réseaux. »
Sébastien Goupil, secrétaire général de la Commission canadienne pour l'UNESCO

_________________________
1. Voir la liste des 16 Chaires UNESCO au Québec

 

Renseignements 
Benoit Sévigny
Directeur des communications et de la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 864-1619

 

Liste des Chaires UNESCO au Québec

  • Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Chaire UNESCO d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Chaire UNESCO en paysage urbain (CUPEUM), Université de Montréal
  • Chaire UNESCO de développement curriculaire, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Chaire UNESCO en analyse intégrée des systèmes marins, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
  • Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l'éducation en prison, Collège d'enseignement général et professionnel Marie-Victorin
  • Chaire UNESCO en changements environnementaux à l'échelle du globe, Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Chaire UNESCO Dialogues pour un avenir durable, Université McGill
  • Chaire UNESCO Matériaux et technologies pour la conversion, l'économie et le stockage de l'énergie (MATECSS), Institut national de la recherche scientifique (INRS)
  • Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Université Laval
  • Chaire UNESCO en dépistage et évaluation du développement des jeunes enfants, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
  • Chaire UNESCO en démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire (DCMET) Université du Québec en Outaouais (UQO)
  • Chaire UNESCO en transmission culturelle chez les Premiers peuples dans une dynamique de mieux-être et d'empowerment, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
  • Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent, Université de Sherbrooke, UQAM, Université Concordia
  • UNESCO Chair on Global Smart Disruptive Learning, TÉLUQ
  • Chaire UNESCO pour la conception et la construction d'écoles solidaires et durables, Université Laval et Université Laurentienne