Violence conjugale lors de la période périnatale et parentalité : documenter et comprendre, pour mieux intervenir et soutenir

 

Sylvie Lévesque

Université du Québec à Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur la violence conjugale

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

En 2009, 11% des canadiennes sondées rapportaient avoir été victimes de violence conjugale en période périnatale (VCPP) (ASPC, 2009). La VCPP affecte grandement l'exercice de la parentalité et ses impacts négatifs répertoriés sur la santé et le bien-être sont importants. Toutefois, l'absence d'études québécoises récentes s'intéressant aux expériences de VCPP et la parentalité menée auprès des mères et des pères limite notre compréhension de sa prévalence, des différents contextes d'occurrence et des trajectoires de demande d'aide et de soutien des parents. La période périnatale constitue une fenêtre d'opportunités pour agir en amont et en aval de la VC, tant par son identification que par la mise en place d'interventions ciblées, puisqu'elle se caractérise par des rencontres répétées avec les acteurs du réseau de la santé et des services sociaux et des intervenants du milieu communautaires (p.ex. suivis de grossesse, services de relevailles, cliniques d'allaitement ou de vaccination, etc.). Or, l'absence d'études récentes menées auprès de ces acteurs limite aussi notre réflexion sur la concertation possible entre ceux-ci et les défis à surmonter pour être en mesure d'intervenir efficacement auprès des enfants et de leur famille. Conséquemment, ce projet de recherche, qui s'appuie sur un cadre d'analyse intersectionnel et une méthodologie mixte alliant des données quantitatives et qualitatives recueillies auprès des mères, des pères et des professionnels de la santé et des services sociaux ainsi que des intervenants communautaires, entend bonifier les connaissances sur la VCPP et les stratégies d'interventions à déployer pour mieux soutenir les enfants québécois et leurs parents.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

- Marie-Ève Clément, Université du Québec en Outaouais
- Mylène Fernet, Université du Québec à Montréal
- Nadia Giguère, CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
- Chantal Lavergne, CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
- Geneviève Lessard, Université Laval

Membres collaborateurs

- Alena Valderrama, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
- Jasline Flores, Institut de la statistique du Québec
- Julie Laforest, Institut national de santé publique du Québec
- Julie Poissant, Institut national de santé publique du Québec
- Kathy Mathieu, Table Carrefour Violence Conjugale Québec Métro
- Louise Boucher, Réseau des centres de ressources périnatales du Québec
- Maëcha Nault, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal
- Manon Monastesse, Fédération de ressources d'hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec (FRHFVDQ)
- Patricia Gagné, Table de concertation en violence conjugale de Montréal
- Rémi Bilodeau, à coeur d'homme

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 149 845 $ et le rapport final est attendu pour le 30 juin 2020.