Une étude longitudinale sur le rôle de la pratique d'activités dans la formation de l'identité narrative et du développement positif des jeunes dans la transition vers l'âge adulte

 

Heather Lawford

Université Bishop's

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Cette étude examinera les liens entre la pratique d'activités, le développement positif des jeunes et l'identité narrative au cours du passage de l'adolescence à l`âge adulte. Larson (2000) suggère que les activités à l'extérieur du milieu scolaire constituent un environnement unique puisque les jeunes disent en retirer un haut niveau de concentration et de motivation qu'ils ne ressentent pas dans les autres sphères de leur vie. Ainsi, ces activités fournissent les compétences et l'expérience requises pour s'épanouir comme adultes.

Malgré des résultats qui confirment les affirmations de Larson, il y a très peu de preuves longitudinales reliées à la pratique de ce type d'activités. Environ 500 cégépiens estriens et montréalais rempliront annuellement un sondage en ligne qui inclura des questionnaires sur la pratique d'activités, l'engagement communautaire, l'identité morale, l'autonomie, la générativité et le bien-être. À chaque point de mesure, les participants seront invités à relater trois courtes histoires personnelles sur des sujets spécifiques. Nous ferons le suivi de cet échantillonnage pour une autre année suivant la trajectoire des participants vers des études supérieures ou le milieu du travail.

Cette étude permettra de faire progresser les connaissances sur le rôle de la pratique d'activités dans le développement de l'identité et d'émettre des recommandations fondées sur des données empiriques à l'intention des organismes d'aide à la jeunesse, des décideurs et des organismes de financement afin de faciliter la création de programmes qui optimisent la trajectoire des adolescents.