Une critique génétique du processus créateur en musique : le cas de « Phénix » du trio actualiste Les Poules

 

Sophie Stévance

Université Laval

 

Domaine : arts et littérature

Programme appui à la recherche-création

Concours 2013-2014

La particularité de la musique actuelle québécoise est que plusieurs de ses pièces sont écrites et prennent la forme de partitions qui ressemblent à des instructions verbales ou à des schémas musicaux ouverts à partir desquels se développent des improvisations structurées. Ces improvisations se déroulent dans le cadre de performances publiques qui peuvent être enregistrées et commercialisées ou faire l'objet de réécritures successives pour aboutir à un objet-audio publié, qui lui-même donnera lieu à des performances improvisées. Dans ce cas, le travail des actualistes consiste en des travaux préparatoires liés à la genèse d'une production circulaire jamais achevée. Cette dynamique est éloquente dans le cas du trio Les Poules, formé de J. Hétu, D. Palardy-Roger et D. Labrosse, qui lançait en 2008 le disque « Phénix ». L'objectif est de comprendre les mécanismes qui ont mené à la création de ce disque.

Nous tenterons donc de reconstruire, grâce aux différents enregistrements audio et audiovisuels disponibles, les états successifs de cette production par l'examen de ses ébauches ou corrections. Or ces documents n'offrent qu'un examen partiel du processus de création de « Phénix » : quelles sont les intentions des musiciennes? Quels sont les objectifs sur lesquels elles vont s'entendre? Comment identifier ces facteurs de motivation? En combinant critique génétique et ethnographie, nous proposons de recueillir le témoignage des musiciens en les remettant en situation de (re)création dans des conditions similaires à la réalisation de « Phénix ». Seront ainsi observés et analysés leur discours lors de la création, puis celui qu'elles portent sur leur création.