Une analyse longitudinale des antécédents organisationnels du harcèlement psychologique au travail

 

Sarah-Geneviève Trépanier

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : enjeux et vie humaine

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

Le harcèlement psychologique au travail est une problématique préoccupante associée à d'importants coûts psychologiques (par exemple, détresse et épuisement professionnel) et organisationnels (par exemple, absentéisme, diminution du rendement). Il s'avère donc important de mieux comprendre les antécédents organisationnels du harcèlement psychologique au travail afin d'être en mesure de le prévenir et d'intervenir efficacement en situation de harcèlement.

L'objectif général du programme de recherche est de mieux cerner les facteurs de l'environnement de travail qui peuvent contribuer au développement du harcèlement psychologique. Plus spécifiquement, le programme de recherche vise à proposer et tester un modèle des antécédents organisationnels du harcèlement.Ce modèle vise à mieux comprendre l'interrelation entre les facteurs de l'environnement de travail (style de leadership, contraintes et ressources) dans la prédiction du harcèlement. Ce modèle sera testé dans une perspective longitudinale afin de mieux cerner la nature des liens qui s'opèrent dans le temps entre les facteurs de l'environnement de travail et le harcèlement psychologique. Le modèle sera testé dans deux échantillons découlant de secteurs d'activité étant particulièrement à risque de harcèlement (c'est-à-dire milieu infirmier et milieu scolaire). Ceci permettra d'identifier, à l'intérieur de ces différents milieux, l'impact relatif des facteurs de l'environnement dans la prédiction du harcèlement. Au total, 2 000 employés seront invités à participer à une étude comportant quatre collectes de données sur une période de trois ans.