Un ‘Pèse-savants' évaluant la crédibilité des études et des énoncés scientifiques pour les journalistes et le grand public

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2018-2019

 

Composition de l'équipe:

Colette Brin (Université Laval), responsable
Patrick Desrosiers
(Université Laval), co-chercheur
Ève Dubé
(Université Laval), co-chercheuse
Vincent Larivière
, (Université de Montréal), co-chercheur

 

Domaine : Médias, communications et information

Secteur 1 : Sciences humaines et sociales        Secteur 2 : Sciences naturelles et génie

 

 

En vidéo (5 minutes)

Le projet a pour objectif d'aider les journalistes et le public à déterminer la crédibilité relative d'énoncés ayant fait l'objet de publications scientifiques.

À terme, il produira une visualisation graphique de la distance séparant les conclusions d'une étude scientifique du noyau des articles exprimant un consensus scientifique, alertant le journaliste ou le citoyen quant à la relative marginalité de l'étude. On y accédera gratuitement par l'intermédiaire d'un site web et d'une application mobile. Des algorithmes construiront ce portrait de la marginalité scientifique directement à partir d'une analyse des multiples réseaux dans lesquels s'inscrit tout article scientifique (collaborateurs, cocitations, publications, institutions) et des indicateurs bibliométriques qu'on leur attribue.

Aujourd'hui, dans de nombreux domaines, de fausses informations véhiculées trop souvent par des universitaires et des scientifiques, par exemple sur la dangerosité du vaccin VPH, ont pratiquement créé une situation inédite où le consensus ‘public' se trouve en porte-à-faux du consensus scientifique. La possibilité de voir simultanément, et directement à partir du corpus scientifique, la situation précaire et isolée d'une conclusion scientifique douteuse par rapport au noyau des nombreux articles représentant un consensus scientifique devrait aider les consensus scientifiques à se trouver une crédibilité publique. Cet outil aidera donc à la fois au partage du savoir scientifique et à la lutte contre les fausses informations, si répandues à notre époque.

Appel de propositions