Trajectoires des familles recevant des services de la protection de l'enfance : rencontre entre les savoirs professionnels et les savoirs expérientiels

 

Annie Lambert

Université de Sherbrooke

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

La trajectoire des familles qui reçoivent les services de la protection de l'enfance est le thème du présent projet de recherche. Appuyé sur une posture constructiviste, le focus est dirigé vers les discours des familles pour appréhender et saisir leurs représentations des situations vécues, et pour laisser émerger leurs savoirs expérientiels afin de mieux comprendre la pratique de protection de l'enfance. Trois assises théoriques supportent le projet : une perspective réflexive qui s'ancre dans le cadre de délibération éthique de Bossé, Morin et Dallaire (2006); une perspective inspirée de la recherche usagère qui promeut la prise de parole des usagers de services (Donskoy, 2007; Morrissette, 2013) et finalement une perspective de la reconnaissance des savoirs expérientiels (Racine, 2000; Morissette, 2013; Schön,1994), qui affirme que les discours des usagers génèrent des savoirs permettant d'interroger et de requestionner les connaissances et ainsi en produire de nouvelles.

Guidés par ces appuis théoriques, les discours des familles sont recueillis à partir d'entretiens individuels à mi-chemin entre l'entretien semi-structuré et le récit de vie. Une analyse de contenu en trois temps est utilisée (analyse horizontale, verticale et transversale de Van der Maren, 2010) permettant de dégager les éléments éclairants, les points de convergence et de divergence, les points d'ancrage et les noyaux de sens servant à la compréhension de la pratique. À partir des résultats obtenus, un cadre d'analyse est proposé, mettant en lumière les dimensions importantes de la pratique de protection et servant à l'avancée des pratiques pour les praticiens en exercice et les chercheurs intéressés à ce sujet.