Traitement cognitif-comportemental et psychophysiologique pour les épisodes explosifs en tant que tic émotionnel chez des enfants atteint de trouble tics et du SGT

 

Julie Leclerc

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Le syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) se définit par la présence de tics moteurs et sonores. Le taux d'opposition et de conduites agressives est élevé chez les enfants atteints du SGT. Les épisodes explosifs (ÉE) se distinguent par leur intensité et leur profil situationnel. Il s'agit d'une crise de colère démesurée qui se produit de manière soudaine et récurrente. Les parents considèrent que ce sont les symptômes qui interfèrent le plus sur le plan social, scolaire et familial.

Ce projet de recherche donne suite à une étude pilote ayant pour objectif d'évaluer les effets d'un traitement cognitif-comportemental visant à diminuer la fréquence et l'intensité des ÉE chez les enfants ayant le SGT. 40 enfants de 9 à 14 ans souffrant d'un trouble tic seront recrutés puis assignés (20 enfants par groupe) de manière aléatoire au groupe suivant la thérapie ou à un groupe contrôle actif (soutien parental). La fréquence et l'intensité des ÉE seront mesurées par des questionnaires en mesure pré, post et rappel 6 mois, ainsi que par la mesure continue d'une grille d'observation systématique de type événementielle. Les résultats présenteront l'analyse des pourcentages d'amélioration et les données de fréquence des ÉE seront analysées selon la procédure inspirée de Mueser et al. (1991). Une taille d'effet ≥0,5(d) est attendue.