TRACER : trajectoires cognitives et cliniques des enfants à risque

 

Caroline Cellard

Université Laval

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Des données récentes suggèrent que les enfants et adolescents ayant vécu la maltraitance présentent davantage de troubles affectifs et de problèmes cognitifs que la population générale du même âge. Des atteintes cognitives spécifiques à un moment précis dans le développement pourraient potentiellement moduler la trajectoire cognitive, affective et sociale de ces jeunes et affecter leur ajustement psychosocial. Toutefois, aucune étude n'évalue en contiguïté temporelle le développement cognitif et affectif de ces jeunes. L'utilisation de la méthode des trajectoires développementales transversales permet de constituer une trajectoire plus rapidement qu'un suivi longitudinal : elle consiste à recueillir des données à un instant unique afin de constituer une trajectoire développementale avec plusieurs groupes transversaux.

L'objectif de la présente étude consiste à vérifier si la cognition peut prédire l'évolution de l'enfant ou de l'adolescent victime de maltraitance. La trajectoire développementale transversale comprend cinq strates d'âge : 6-8, 9-11, 12-14, 15-17 et 18-20 ans. Chacune des strates d'âge comprend un groupe ayant subi la maltraitance et un groupe témoin apparié en âge, sexe et éducation. Au total, 300 participants prendront part à l'étude. Ce projet de recherche permettra d'améliorer les connaissances, plus rapidement et à moindre coût, liées au développement cognitif et affectif, de l'enfance à l'âge adulte des individus victimes de maltraitance. Ces connaissances permettront d'identifier des facteurs de risque et de protection dans le développement psycho-social de ces jeunes.