Théorie de la violence de Machiavel

 

Yves Winter

Université McGill

 

Domaine : enjeux et vie humaine

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Le présent projet vise à reconstruire la théorie de la violence de Machiavel dans le but de réévaluer la relation conceptuelle entre la violence et la politique dans la pensée politique moderne. En dépit de la place centrale que Machiavel accorde à la violence dans sa vision de la politique, il n'existe aucune analyse systématique de ses réflexions sur la violence, un manque que ce projet vise à combler. Machiavel traite la violence comme une caractéristique immanente et constitutive de la politique. Or, ses revendications explicites à ce sujet sont souvent obscures et contradictoires.

Les objectifs de ce projet de recherche sont alors (1) reconstruire, par le biais de multiples méthodologies tirées de l'histoire des idées et de la critique littéraire, la théorie machiavélienne de la violence; (2) interpréter les implications de cette théorie pour la pensée politique machiavélienne, particulièrement pour sa théorie de l'état; et (3) démontrer la façon dont la théorie machiavélienne de la violence remet en question les hypothèses analytiques et normatives des théoriciens contemporains libéraux et radicaux concernant le rôle et la place de la violence en politique.

L'apport à l'avancement des connaissances sera donc double : d'une part, ce projet contribue à une réévaluation de la pensée politique de Machiavel à la lumière de sa théorie de la violence; de l'autre, ce projet mobilise les réflexions machiavéliennes sur la violence comme diagramme théorique afin de réexaminer la distinction conventionnelle dans la pensée politique moderne, entre violence et politique.