Santé psychologique au travail : vers des avancées théoriques, méthodologiques et pratiques

 

Claude Fernet

Université du Québec à Trois-Rivières [UQTR]

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien aux équipes de recherche

 Concours 2018-2019

Concept multidimensionnel englobant tant l'absence de manifestations négatives que la présence de manifestations positives, la santé psychologique au travail est associée à des bénéfices de plusieurs ordres – personnels (bien-être physique et mental), professionnels (comportements prosociaux, performance) et sociaux (qualité de vie familiale et interpersonnelle). Toutefois, l'étude du développement de la santé psychologique demeure un aspect négligé par la communauté scientifique. Inévitablement rattachée au rapport au temps, la santé psychologique découle de l'interaction dynamique de l'individu avec son environnement. Il s'agit d'un constat inquiétant, dans la mesure où l'état actuel des connaissances, plus précisément les modèles conceptuels et d'intervention, repose sur un examen statique d'une réalité dynamique qui évolue au fil du temps.

Misant sur le déploiement d'une stratégie synergique en vue de développer et d'appliquer des méthodes novatrices et intégratrices, notre programmation scientifique se mobilise autour de la notion de développement de la santé psychologique, de même que des ressources individuelles et organisationnelles associées; elle se décline en 4 axes : 1) nature et développement des manifestations de la santé psychologique; 2) facteurs de risque et de protection organisationnels et individuels; 3) conséquences de la santé psychologique sur le fonctionnement professionnel et personnel; 4) pratiques organisationnelles et actions préventives favorisant un milieu soutenant la santé des travailleurs.

Cette programmation permet de tenir compte non seulement du caractère dynamique de la santé psychologique des travailleurs, mais aussi des mécanismes et mode d'actions par lesquels la conjugaison des facteurs organisationnels et individuels exercent leurs effets sur le développement de la santé psychologique et, plus globalement, sur le fonctionnement professionnel et personnel. En outre, elle ouvre la voie à une meilleure compréhension des enjeux relatifs aux pratiques organisationnelles et de gestion permettant aux individus et aux collectifs de réaliser leur travail dans un contexte propice au développement d'une expérience positive de travail.