S'adapter à des contextes changeants sous la pression : les pratiques de socialisation des consultants en management

 

Bourgoin, Alaric

HEC Montréal

 

Domaine : gestion des organisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Passant d'un projet à l'autre et travaillant souvent pour le compte de plusieurs clients simultanément, les consultants en management doivent s'ajuster à une multitude de contextes à mesure qu'ils les découvrent. C'est un challenge, car l'on sait que la connaissance est largement située : l'expérience des praticiens ou leurs méthodes formelles ne sont pas toujours transférables d'un client à l'autre. D'autre part, le fait de s'ajuster à un contexte nouveau – que l'on appelle aussi le processus de socialisation – requiert le développement de savoirs techniques, mais aussi la compréhension des normes et valeurs du client, ainsi que des comportements attendus de la part des nouveaux entrants. Or les consultants ont très peu de temps pour y parvenir, et ne peuvent profiter des mécanismes de socialisation existants à l'interne (mentorat, formation, etc.). Au contraire, considérant les coûts élevés des prestations de consultation, les clients attendent de leurs prestataires qu'ils s'ajustent parfaitement et dans des délais courts, et sont très exigeants quant à leurs performances.

L'objectif de ma recherche est de comprendre comment les praticiens parviennent à gérer cette tension. J'étudie les pratiques de socialisation grâce auxquelles les consultants s'ajustent à une multitude de contextes (compétences techniques, compréhension des normes et valeurs, compréhension des comportements attendus) sous la pression de leurs clients (court-terme, exigences de performance). Inspiré par les théories de la pratique et la sociologie pragmatiste du travail, j'utilise des méthodes qualitatives (ethnographie, interviews, études de cas) et inductives pour produire des théories ancrées dans le terrain et l'interprétation des acteurs.