Requiem de la Famine : commémoration musicale et culturelle de la Grande Famine irlandaise au Québec

 

Gearoid Ohallmhurain

Université Concordia

 

Domaine : arts et littérature

Programme appui à la recherche-création

Concours 2012-2013

L'arrivée, par vagues successives, des immigrants irlandais au Québec entre les années 1700 et 1850 s'explique par des facteurs complexes liés à la diaspora. Ces périples épiques sont dûment inscrits dans l'histoire sociale de la province, depuis les « Oies sauvages », ces mercenaires irlandais qui arrivèrent avec l'armée française au dix-huitième siècle, jusqu'aux orphelins de la grande famine qui furent accueillis à bras ouverts au Québec en 1847. Aujourd'hui, 400 000 descendants de ces immigrants irlandais vivent au Québec et sont considérés comme des modèles d'intégration par leur société d'accueil. Les Irlandais ont laissé des marques indélébiles sur la vie politique, sociale et économique de La Belle Province. Ils y occupaient également une place importante dans la vie artistique, la littérature et la musique. Le souvenir le plus marquant de la présence irlandaise au Québec reste celui de la tragédie de la Grande Famine Irlandaise (1845-1850), pendant laquelle un million de personnes mourut de faim et un autre million immigra vers le Nouveau Monde.

Ce projet de recherche-création examinera tout d'abord l'héritage musical de la diaspora irlandaise de la période de la Grande Famine au Québec. De plus, des célébrations symphoniques, entièrement nouvelles, seront organisées aux sites commémoratifs de la Grande Famine Irlandaise au Cap des Rosiers, à la Grosse Île et à Montréal. Enfin, ces évènements commémoratifs, culturels et artistiques seront filmés et consignés dans un documentaire. Ce projet de recherche-création permettra d'établir pour la première fois un lien entre l'héritage matériel et immatériel. Les gestionnaires et conservateurs de la culture revendiquent trop souvent que l'héritage est phénomène statique, à part, et hermétique à la culture contemporaine. Ce projet bousculera ces idées reçues en démontrant que l'héritage irlandais au Québec est, bien au contraire, un processus culturel en perpétuelle évolution et qui se développe à plusieurs niveaux. En filmant des célébrations musicales irlandaises à des sites officiels de l'histoire irlando-québécoise, ce projet problématisera, et de manière systématique, l'histoire factuelle en la comparant à l'héritage musical.