Reconstituer des extraits des traditions musicales. Développer des nouvelles approches créatives et analytiques aux musiques urbaines et inter-traditionnelles à Montréal et à Berlin

 

Sandeep Bhagwati

Université Concordia

 

Domaine : arts et littérature

Programme appui à la recherche-création

Concours 2014-2015

Dans ce projet de recherche-création, nous allons établir de nouvelles approches à la création et la théorie des musiques inter-traditionnelles, et ce par une approche comparative : regardant deux villes qui sont musicalement déjà largement mondialisées (Montréal et Berlin), nous allons collaborer avec deux ensembles qui consistent de musiciens venant d'une grande variété de traditions et horizons musicaux. La plupart des ensembles de musique savante ou traditionnelle se contentent d'un nombre très restreint de traditions musicales au sein de l'ensemble. D'ailleurs, la plupart des projets prônant un « dialogue entre les cultures » semblent perpétuer l'idée que les autres, leurs musiques et leurs pensées sont encore en quelque sorte des « exotiques », des inconnues; qu'ils provoquent des désirs de l'autre, etc. Dont la justification pour un « dialogue » qui trop souvent est construit sur un vieux modèle colonialiste : le représentant musical du premier monde rencontre « les autres », les traditions vues comme « moins avancées », en les intégrant a sa façon de faire et comprendre la musique. Mais la réalité de nos villes nous montre une facette plus courante de la mondialisation : les musiciens de toutes traditions collaborent quotidiennement et n'hésitent pas à créer de la musique ensemble - une musique librement mélangée, et trop peu regardée de près. Quelles sont les règles et lois de transformation, implicites et explicites, de ces musiques urbaines, reflets de la migration sonore et physique? Comment peut-on modéliser leurs imbriquements, leurs significations, leurs stratégies formelles? Et, étant donné que la plupart de ces musiques n'est plutôt que du pidgin, c'est-à-dire un langage métis rudimentaire, mais pas forcement durable, comment peut-on trouver de nouvelles approches à la création et l'analyse formelle, anthropologique et socioculturelle qui seraient viables à plus long terme?

En travaillant avec deux ensembles de composition multi-traditionnelle - Constantinople (Montréal) et Extrakte (Berlin) - notre groupe de recherche-création va chercher de nouvelles approches a la création musicale touchée par la mondialisation comme elle se présente à travers de ses cultures musicales. Entourés de musicologues et anthropologues de musique, qui créeront un corpus de réflexion critique et analytique sur notre processus créatif, nous allons développer des stratégies de création empruntées de l'analyse linguistique, des modèles ethnomusicologiques et de différentes techniques des composition et improvisation. En développant ensemble, chaque année, une soirée entière de comprovisations et compositions pour Montréal et Berlin, en échangeant des partitions et concepts entre les deux groupes, nous allons explorer et établir de nouveaux chemins pour la composition, la comprovisation et l'improvisation inter-traditionnelle ainsi que pour sa réflexion théorique.