Qualité de l'environnement oral et écrit et qualité des interactions dans des classes de maternelle quatre ans à temps plein en milieu défavorisé: les effets sur le développement du langage oral et écrit des enfants de quatre ans

 

Annie Charron

Université du Québec à Montréal

 

Action concertée : Programme de recherche sur l'écriture et la lecture

Volet : Projet de recherche

Partenaire : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

L'éducation préscolaire est reconnue comme étant un levier important pour le développement global des enfants. L'objectif principal de ce projet consiste à évaluer la qualité de l'environnement oral et écrit ainsi que la qualité des interactions dans des classes de maternelle québécoises quatre ans à TPMD et à en évaluer les effets sur le développement du langage oral et écrit des enfants. De manière plus précise, il poursuit les quatre objectifs spécifiques suivant: 1) Documenter et évaluer les dimensions physique (par ex., organisation de l'espace, disposition du matériel lié à l'oral et à l'écrit) et psychologique (par ex., pratiques enseignantes liées à l'émergence de l'écrit et interactions) en classe de maternelle quatre ans à TPMD; 2) À partir de l'objectif spécifique 1, dégager a) des profils de pratiques enseignantes en émergence de l'écrit et b) le niveau de qualité des interactions en classe ; 3) Mesurer le développement des habiletés relatives à l'émergence de l'écrit (cinq composantes : langage oral, clarté cognitive, (re)connaissance des lettres, conscience phonologique et principe alphabétique) des enfants de quatre ans, entre le début et la fin de l'année scolaire; 4) Examiner la relation entre les profils de pratiques enseignantes en émergence de l'écrit (objectif 2a) et le niveau de qualité des interactions en classe (objectif 2b) et le développement des habiletés relatives à l'émergence de l'écrit des enfants (objectif 3) de quatre ans. L'échantillon sera composé de 30 enseignants.es en maternelle quatre ans à TPMD et des enfants de leur classe (N=540). Deux outils seront utilisés pour les observations en classe : le Early Language and Literacy Classroom Observation (Pre-K ELLCO) et le Classroom Assessment Scoring System (Pre-K CLASS). Les observations auront lieu en début et fin d'année, en plus d'une entrevue semi-dirigée réalisée avec l'enseignant.e. Pour mesurer les cinq composantes de l'émergence de l'écrit des enfants, six épreuves seront administrées en début et fin d'année: la version française du Peabody Picture Vocabulary Test-Revisited (langage oral), la version française de l'épreuve Preschool Word and Print Awareness (clarté cognitive), l'épreuve de dénomination et celle de reconnaissance des lettres ((re)connaissance des lettres), l'épreuve de conscience phonologique préscolaire (conscience phonologique) ainsi que l'épreuve d'écriture du prénom (principe alphabétique). Notre stratégie d'analyse combinera l'approche mixte et sera de nature séquentielle. Les résultats permettront de dresser un portrait riche et détaillé de la qualité des pratiques enseignantes en émergence de l'écrit (incluant le langage oral) et des interactions dans les classes de maternelle quatre ans à TPMD qui favorisent le développement langagier (oral et écrit). Les données empiriques permettront d'outiller les futurs.es enseignants.es et ceux/celles en exercice sur les besoins concernant les enfants âgés de quatre ans et la manière de les soutenir dans une approche développementale. Enfin, les résultats permettront aux décideurs de s'appuyer sur les écrits scientifiques pour réfléchir au projet pilote du programme de maternelle quatre ans à TPMD, spécifiquement sur les pratiques enseignantes en émergence de l'écrit adaptées aux enfants de quatre ans et les interactions de qualité à mettre en place.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Cochercheurs

- Johanne April, U. du Québec en Outaouais
- Nathalie Bigras, U. du Québec à Montréal
- Caroline Bouchard, U. Laval
- Gilles Cantin,U. du Québec à Montréal
- Andréanne Gagné, U. du Québec à Montréal
- Stéphanie Duval,U. du Québec à Chicoutimi
- Joanne Lehrer, U. du Québec en Outaouais
- Lise Lemay, U. du Québec à Montréal
- Elaine Turgeon, U. du Québec à Montréal

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans. Le montant total octroyé est de 144 985 $. Le rapport final est attendu pour le 30 septembre 2020.