Pourquoi quitter un emploi de préposés aux bénéficiaires? Identification des raisons conduisant les préposées peu expérimentées au départ et des stratégies de rétention dans le réseau de la santé et des services sociaux

 

François Aubry

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : gestion des organisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

L'objectif principal de ce projet est d'identifier les raisons conduisant les préposées aux bénéficiaires peu expérimentées travaillant dans le réseau de la santé et des services sociaux (centres d'hébergement et hôpitaux) à quitter leur emploi. La pertinence de ce projet repose sur deux aspects complémentaires : D'un côté, les gestionnaires de ces organisations mentionnent l'urgence de retenir ce personnel, indispensable pour effectuer une assistance de qualité auprès des résidents/patients. De l'autre, l'insatisfaction au travail des préposées, principalement des peu expérimentées, est une problématique majeure. Le facteur organisationnel relatif aux conditions de travail et salariales est principalement évoquée pour expliquer le problème.

Mais qu'en est-il des facteurs individuels, familiaux et sociaux? Nous souhaitons réaliser des entrevues biographiques avec des anciennes préposées peu expérimentées ayant récemment quitté leur métier pour identifier l'importance de chacun de ces facteurs et les liens qui les unissent dans leur choix professionnel. Nous souhaitons également interroger des gestionnaires cliniques et administratifs de CISSS et CIUSSS sur les pratiques de gestion mises en place dans le cadre de leur organisation pour répondre à ces problématiques, et celles qu'ils souhaitent développer. Nous suivrons un devis qualitatif composé de trois phases : 1) une analyse statistique des départs des préposés, 2) la réalisation de 30 entrevues biographiques avec des anciens préposées peu expérimentées, puis 3) la réalisation de 12 entrevues semi-directives avec des gestionnaires cliniques et administratifs.

L'objectif final est de proposer des recommandations aux gestionnaires des CIUSSS et CISSS pour favoriser la rétention de ce personnel.