Pour une cartographie émotionnelle des récits de vie

 

Sébastien Caquard

Université Concordia

 

Domaine : milieux de vie et aménagement

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

L'objectif de ce projet de recherche est de développer les outils méthodologiques, conceptuels et technologiques permettant de cartographier les dimensions affectives et émotionnelles inhérentes aux récits de vie. Ce projet de recherche s'inscrit dans l'interstice qui existe entre les développements technologiques récents qui ont profondément modifié les pratiques cartographiques en favorisant l'émergence d'une cartographie de masse (Google Maps, par exemple), et des approches artistiques qui se sont multipliées et qui se sont appropriées la carte comme moyen de rendre compte de dimensions sensibles, sociales et politiques associées aux lieux.

Ce projet de recherche vise à explorer les potentialités qu'offre la combinaison de ces deux approches - cartographie technologique et cartographie « sensible » - souvent considérées comme opposées voire irréconciliables, pour capter, retranscrire et analyser les dimensions émotionnelles associées aux récits et plus particulièrement aux récits de vie. Pour cela nous proposons de mobiliser des pratiques et outils cartographiques novateurs pour représenter les dimensions spatiales et émotionnelles de dix récits de vies de réfugiés montréalais originaires du Rwanda et d'Haïti. Ces représentations permettront de faire apparaitre les tendances spatiales, les points de convergences, les lieux fondamentaux ou marginaux qui caractérisent et jalonnent ces récits de réfugiés, ainsi que les dimensions émotionnelles et affectives associées à ces lieux par les porteurs de ces récits.