Politiques publiques favorisant la redistribution de la richesse: Options pour le contexte québécois

 

Amélie Quesnel-Vallée

Université McGill

 

Action concertée : Politiques publiques favorisant la redistribution de la richesse: Options pour le contexte québécois

 

Volet: Projet de recherche

Partenaire : Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Au cours de la dernière décennie, la question des effets délétères de la croissance des inégalités de revenu a pris d'assaut la place publique. Maintes juridictions se sont saisies de cet appel à l'action, dont le Québec, qui en a fait un chantier de sa Politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS).

Ce projet propose trois objectifs en réponse à l'appel de propositions :

  1. Recension des politiques sociales favorisant une meilleure redistribution du revenu ou de la santé dans la société. Pour atteindre cet objectif, nous aurons recours à deux méthodes complémentaires de recension, soit la revue systématique (axée sur des études empiriques basées sur l'inférence causale) et l'analyse de politiques publiques.
  2. Analyse des politiques à la lumière du contexte québécois. Les membres de l'équipe analyseront les politiques recensées au premier objectif pour identifier leur pendant parmi les politiques québécoises. Cette analyse permettra de dégager les politiques recensées n'ayant pas encore été adoptées au Québec.
  3. Identification des meilleures politiques propices à une mise en œuvre au Québec. Pour atteindre cet objectif, nous proposons de convier des décideurs québécois, et en particulier les partenaires de cette action concertée (AC), des intervenants du milieu et des membres du public à une journée de consultation structurée. Faisant appel à une modification de la méthode de Delphi de Rand, cette consultation aura pour but d'identifier les cinq politiques qui paraissent les plus propices à une mise en œuvre au Québec, selon des critères de faisabilité et d'acceptabilité sociale. La dernière étape de notre projet prendra les cinq politiques identifiées au cours de la journée de consultation et retracera leur processus de développement en ayant recours à une stratégie de process tracing.

Le projet sera dirigé par Amélie Quesnel-Vallée, Chaire de recherche du Canada en Politiques sociales et Inégalités de santé, avec le concours d'une équipe multidisciplinaire de onze chercheurs.euses représentant les disciplines de la sociologie, l'économie, la géographie, la science politique, le travail social et les relations industrielles. Les champs d'expertise de notre équipe couvrent l'éventail des domaines d'intervention gouvernementale identifiés comme prioritaires dans le cadre de l'AC et/ou de la PGPS, ainsi que les méthodes requises pour l'exécution de ce projet, soit la revue systématique, les méthodes d'analyse causale, et les analyses de politiques publiques (incluant le process tracing).

Notre démarche assure à la fois une validité scientifique étant donnée l'expertise de notre équipe, ainsi qu'une validité sociale et opérationnelle (de faisabilité) en sollicitant les points de vue de diverses parties prenantes lors de la journée de consultation. En intégrant ces perspectives à travers le projet, nous nous assurerons d'augmenter l'applicabilité des résultats attendus et l'impact potentiel des retombées pour l'orientation et l'application de politiques et de programmes publics.

Enfin, plusieurs membres de notre équipe disposent d'une riche expérience de recherche en partenariat (dont des actions concertées) et de conseil en soutien à la prise de décision qui sera mise à profit pour établir et entretenir les liens partenariaux et assurer le partage des connaissances.

 

COCHERCHEURS

Nom, Prénom

Établissement

Département

Statut

Beauregard, Nancy

Université de Montréal

École de relations industrielles

Ch. universitaire

Bourque, Mélanie

Université du Québec en Outaouais

Département de travail social

Ch. universitaire

Béland, Daniel

Université McGill

Sciences politiques

Ch. universitaire

Connolly, Marie

Université du Québec à Montréal

Sciences économiques

Ch. universitaire

Haeck, Catherine

Université du Québec à Montréal

Sciences économiques

Ch. universitaire

Le Bourdais, Céline

Université McGill

Sociologie

Ch. universitaire

Moulin, Stéphane

Université de Montréal

Sociologie

Ch. universitaire

Pugliese, Maude

Institut national de la recherche scientifique

Centre Urbanisation Culture Société

Ch. universitaire

Quesnel  Vallée, Amélie

Université McGill

Sociologie / Épidemiologie

Chercheur principal

Riva, Mylène

Université McGill

Géographie

Ch. universitaire

Van Den Berg, Axel

Université McGill

Sociologie

Ch. universitaire

 

 

Appel de propositions
Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 2 ans, le montant total octroyé est de 189 999 $ et le rapport final est attendu pour le 28 février 2022.