«Poésie en scène» : corporéité et métaphorisation du texte

 

Marc-André Brouillette

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : création artistique et littéraire

Programme appui à la recherche-création

 Concours 2018-2019

Depuis plusieurs décennies, la lecture de poésie constitue une pratique culturelle québécoise fortement ancrée, où la parole se trouve incarnée par le corps de son auteur. Cette pratique s'est cependant beaucoup diversifiée (performance, slam, spoken word, « micro ouvert », poèmes mis en musique, etc.). Face à cette diversification riche et stimulante, nous constatons : d'une part, que ces pratiques ont fait éclater le cadre traditionnel, en explorant de nouvelles formes d'incarnation et de vocalisation de la parole poétique, tout en établissant aussi différents rapports entre le texte, l'interprète et le public; d'autre part, que la relation texte-corps-voix constitue une ligne de force qui traverse chacune des formes que peut prendre désormais l'incarnation du poème devant public.

Notre projet consiste à interroger la corporéité dans les pratiques de vocalisation du poème, en explorant des modalités d'incarnation du texte poétique, par l'intermédiaire d'une approche interdisciplinaire réunissant les champs de la création littéraire, de la danse et du théâtre corporel. Cette approche vise à approfondir la connaissance et la réflexion sur les pratiques de la « littérature incarnée » (Meizoz), en proposant une démarche exploratoire de la vocalisation du poème fondée sur une praxis du corps et de la voix.

Notre hypothèse est que les interventions poétiques devant public posent constamment la question de la corporéité, tant sur le plan de l'interprète que sur celui du texte. De plus, nous postulons que les pratiques de vocalisation du poème font appel à différents modes de métaphorisation, qui sont pris en charge par le corps et la voix, selon un ensemble de combinaisons qui est susceptible de se renouveler d'une intervention à l'autre.

QUATRE OBJECTIFS :

  1. ÉTUDIER les modalités d'incarnation du poème en en dressant une typologie dans les pratiques artistiques actuelles.
  2. EXPLORER des modalités d'incarnation du poème à l'intérieur d'une démarche interdisciplinaire de métaphorisation du texte.
  3. CONTRIBUER au renouvellement des pratiques de métaphorisation du texte en élaborant un vocabulaire commun et une grammaire gestuelle et vocale.
  4. ÉLARGIR la communauté qui se penche sur les relations entre le corps-voix et le poème, et favoriser les échanges interdisciplinaires afin d'accroître les connaissances mutuelles sur cette question.

DÉMARCHE EN TROIS VOLETS :

VOLET #1_État présent, analyse et théorisation: Nous souhaitons dresser un inventaire sélectif des pratiques actuelles à l'égard des formes d'incarnation du poème sur scène. À partir d'un échantillonnage d'une quarantaine d'exemples représentatifs des pratiques des trente dernières années, nous ferons une étude comparative minutieuse des modalités d'incarnation du texte.

VOLET #2_Ateliers interdisciplinaires sur l'incarnation du poème: Nous définirons, dans le cadre de six ateliers de recherche-création, un vocabulaire et une grammaire communs qui combineront les trois approches disciplinaires réunies dans ce projet.

VOLET #3_Formation : Nous accordons une place prépondérante à la formation des étudiant.e.s des trois cycles – par exemple, recherche et analyse portant sur les pratiques actuelles, participation aux ateliers interdisciplinaires et à des démonstrations publiques, etc. Nous souhaitons leur offrir un cadre stimulant permettant d'enrichir leur réflexion, leur pratique artistique et leur expérience professionnelle.