Phénomènes d'interaction dans l'univers social des adolescents : le rôle des pairs, des parents et des enseignants durant les études secondaires

 

Marie-Hélène Véronneau-McArdle

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2012-2013

Le niveau de scolarisation est un prédictible établi du bien-être à long terme des individus. Il est donc essentiel de comprendre les facteurs qui contribuent à la persévérance des élèves du secondaire. Leurs expériences sociales peuvent influencer leur rendement, motivation, persévérance scolaire et leur adaptation psychosociale. Les diverses facettes des expériences avec les pairs, telles amitiés, popularité et cliques,  peuvent affecter le fonctionnement des élèves. L'influence des pairs est toutefois susceptible de varier selon les autres expériences sociales des élèves, notamment leurs relations avec leurs parents et enseignants. Les effets d'interaction entre les expériences des élèves avec leurs pairs et celles qui émergent de leurs relations avec les parents et enseignants représentent le thème central de ce projet. Il est prévu que les expériences négatives avec les pairs soient amplifiées par les relations négatives avec les parents et enseignants. À l'inverse, les expériences positives avec les parents et enseignants devraient protéger les élèves contre les impacts des expériences négatives avec les pairs.

Des questionnaires seront administrés à 355 élèves de 3e secondaire durant les heures de classe pour mesurer leurs expériences sociales, leur motivation scolaire et leurs intentions d'abandonner l'école. Les parents et enseignants rempliront des questionnaires sur l'historique scolaire des élèves et sur leur relation à l'élève. Les écoles nous fourniront les bulletins et dossiers scolaires. Ces mesures seront effectuées de nouveau en 4e secondaire, car nous souhaitons prédire les changements sur le plan des mesures d'intérêt sur 1 an.