Nouvelle formule du concert symphonique : projections en temps réel d'images et de couleurs puisées dans la chironomie - Chef d'orchestre virtuel assisté par ordinateur

 

Paolo Bellomia

Université de Montréal

 

Domaine : médias et communication

Programme appui à la recherche-création

Concours 2016-2017

La conjonction entre technologie et art est une démarche novatrice dans le domaine du concert et de la direction d'orchestre. François-R. Boyer et P. Bellomia se sont appuyés sur leur recherche précédente : la direction d'orchestre, ses multiples facettes synergologiques, ainsi que sur le développement d'une nouvelle technique d'analyse de mouvements en temps réel. La mise en place d'une nouvelle forme de concert s'inscrit en continuum avec les découvertes précédentes.

Aujourd'hui, en 2015, les concerts symphoniques entrent en compétition avec d'innombrables événements culturels et formes de divertissement. Il devient capital de développer et d'assurer non seulement l'avenir de la performance de la musique symphonique de tout style, mais sa survie.

Nous élaborerons une nouvelle formule du concert symphonique. Celle-ci consistera en la projection en temps réel de couleurs et d'images puisées à même les mouvements de la direction d'orchestre. Les moyens technologiques pour y parvenir seront des gants et une veste munis de capteurs que le chercheur principal revêtira lors de répétitions et des concerts. Les sons et les images auront été répertoriés suite à des analyses approfondies des œuvres et des intentions psycho-imaginaires de l'univers spécifique à chaque compositeur et chaque œuvre. Les images et couleurs seront conçues par Paolo Bellomia et réalisées technologiquement par les autres participants : Benoit Ozell, professeur à l'École Polytechnique de Montréal (infographie 3D et réalité virtuelle) et Riccardo Dal Farra d'Hexagram (compositeur et instigateur de la conférence Understanding Visual Music).

De plus, dirigés par François Boyer, nous construirons un assistant chef d'orchestre virtuel qui sera projeté en 3D sur un écran translucide et qui sera contrôlé par P. Bellomia, chef d'orchestre, au moyen d'ordinateurs. Les chironomies ou gestuelles de cet assistant chef d'orchestre auront été collectionnées lors de captures de gestes obtenues au cours des répétitions d'orchestre avec un équipement de fine pointe obtenu grâce à une subvention FCI (Fondation canadienne pour l'innovation); ces gestes seront perfectionnés en laboratoire. Le but principal de cette création vise à une précision absolue du geste tout en conservant l'expressivité et le goût artistique qu'influera le véritable chef d'orchestre positionné à la console de contrôle.

La présente recherche pourra s'appliquer à divers styles de musiques : classique, contemporaine, jazz et populaire. Les autres personnes impliquées : l'orchestre 21 (orchestre laboratoire formé d'une quarantaine d'étudiants musiciens de l'Université de Montréal) pourront s'ajouter éventuellement aux orchestres pour lesquels le chercheur principal sera chef invité, des jeunes compositeurs, des étudiants chefs d'orchestre, des étudiants de Polytechnique et des jeunes artistes en arts visuels dirigées par notre personne ressource, la peintre Marie-Claude Mainguy.

Notre projet contribuera à associer une dimension visuelle au concert et viendra stimuler l'imaginaire du public et susciter un plus grand intérêt pour la musique classique et contemporaine. Cette nouvelle formule de concert permettra aussi d'éclairer et d'informer le grand public sur le rôle du chef d'orchestre lors des concerts.