Mesurer les interactions sociales et leurs impacts : une approche microéconomique

 

Vincent Boucher

Université Laval

 

Domaine : personnes, commuautés et vies sociales

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

L'objet principal de ce projet de recherche est de développer des outils méthodologiques afin de permettre l'estimation de modèles d'interactions sociales. Ces dernières années, la littérature économique sur les interactions sociales a cru considérablement.

La complexité des modèles actuels, ainsi que la richesse des bases de données disponibles posent de nouveaux défis, notamment en ce qui a trait à l'identification des interactions sociales, à l'endogénéité des structures sociales, ainsi qu'à la présence potentielle d'équilibres multiples. J'utilise une méthodologie en trois étapes : 1) construction d'un modèle microéconomique; 2) construction d'un modèle économétrique basé sur les conclusions du modèle microéconomique; 3) estimation à l'aide des données disponibles.

Plus spécifiquement, je m'intéresse à deux environnements sociaux particuliers : 1) Je m'intéresse aux liens entre le réseau d'amitié et la présence de certains comportements néfastes (par exemple, la consommation de cigarettes) chez les adolescents; 2) Je m'intéresse à l'impact des références par les pairs, qui peut être vu comme un marché du travail informel, sur les distributions de revenu. En particulier, j'étudie le lien entre l'intégration sociale des minorités et leur intégration sur le marché du travail.