Les activités de cotation, les activités de transaction et la découverte de prix dans le marché de carnet d'ordre à haute fréquence

 

Xiaozhou Zhou

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : économie, emploi et marchés

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2018-2019

Le marché financier a deux fonctions fondamentales: la fourniture de liquidité et la découverte de prix. Depuis deux décennies, les principaux échanges mondiaux ont adopté le système de négociation dirigé par les ordres (c.-à-d., les ordres se trouvent dans le carnet d'ordres avec des prix d'achat et de vente différents du meilleur prix sur le marché). En conséquence, la liquidité est entièrement offerte par les négociateurs qui placent des ordres de limite via le carnet d'ordres. Ainsi, le carnet contient de nombreuses informations en temps réel sur la liquidité, la résilience et la dynamique des prix futurs. Compte tenu de cette nouvelle structure de marché et de l'implication des ordinateurs dans la négociation, les questions suivantes se posent toujours: Quel est l'impact de différentes sources de nouvelles sur l'état de carnet d'ordres? Quelles sont les implications sur la liquidité du marché, la résilience et la volatilité ? Comment l'activité de cotation dans le carnet et l'activité de négociation interagissent-elles? Quel est le rôle du carnet dans le processus de la découverte de prix? Le projet proposé tente de combler ces lacunes en appliquant des modèles économétriques appropriés à diverses sources de données: les données de la transaction à haute fréquence, les données du carnet et les nouvelles (Dow Jones, Blogs et Twitter, etc.). À notre connaissance, ce projet est le premier qui examine la relation simultanée et causale entre l'activité de cotation et l'activité de négociation ainsi que la contribution du carnet à la découverte de prix.

Notre projet apportera sa contribution à diverses littératures. Notre projet complètera la littérature sur la modélisation de la dynamique de carnet d'ordres en étudiant l'effet des différentes sources d'informations sur l'état de carnet d'ordres. Ce projet comparera l'état de carnet d'ordres avant et après les annonces d'informations et évaluera les implications sur l'efficacité et la qualité du marché. Ce projet apportera sa contribution à la littérature empirique de la microstructure de marché. Il va mettre en lumière la dynamique du carnet et son interaction avec la négociation. La dynamique du carnet sera mesurée par le volume coté, le prix coté et la fréquence de mise à jour du carnet d'ordres, souvent ignorée dans la littérature. Les variables du carnet et de la négociation seront modélisées dans un modèle vectoriel multiplicatif (vMEM), une nouvelle classe de modèle pour les variables non négatives. Enfin, notre projet est lié à la littérature de négociation informée. Il consiste à examiner la contribution de prix du carnet d'ordres pour différents états de marché et teste l'hypothèse de négociation furtive (les informés vont cacher leurs intentions de négocier en émettant des ordres de marché et de limite plus petits). Pour ce faire, nous calculerons d'abord les variations des prix quotidiennes associées aux négociations et carnets d'ordres, et utiliserons une régression des moindres carrés pondérée pour examiner la contribution à la découverte de prix liée au carnet d'ordres. Notre projet proposera des orientations pour la nouvelle génération de modèles théoriques et intéressera les régulateurs des marchés financiers.