Le rôle modérateur de la présence attentive dans la relation entre les profils motivationnels et l'adaptation à la transition entre le collégial et l'université

 

Geneviève Taylor

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

La présente recherche vise à examiner les relations entre différents profils de motivation scolaire, la présence attentive et l'adaptation scolaire et psychologique chez les étudiants en transition. La transition entre le Cégep et l'université représente un période particulièrement importante dans la trajectoire scolaire des étudiants. Toutefois, plusieurs étudiants en première année éprouvent un niveau élevé de détresse et plusieurs d'entre eux abandonnent leurs études avant d'avoir décroché un diplôme.

Plusieurs recherches démontrent que la motivation autonome et le soutien à l'autonomie de la part des parents et des amis jouent un rôle important dans le développement d'une adaptation saine à l'université (Guay, Ratelle, & Chanal, 2008). Toutefois, moins de recherches ont porté sur le rôle que jouent les facteurs intrapersonnels, tels que la présence attentive. De plus, le rôle simultané de plusieurs formes de motivation sur l'adaptation psychologique des jeunes lors de la transition cégep-université demeure incompris. Finalement, sauf erreur, aucune étude longitudinale à ce jour ne s'est penchée sur la question. La présente recherche vise à répondre à ces questions en examinant le rôle modérateur de la présence attentive dans la relation entre les profils motivationnels et l'adaptation scolaire et psychologique chez les étudiants en transition entre le collégial et l'université.