Le risque systémique dans un monde d'instabilité structurelle

 

Arnaud Dufays

Université Laval

 

Domaine : économie et emploi

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

La récente débâcle de la finance internationale ainsi que la crise de la dette de l'Union européenne sont deux exemples de risques systémiques. En effet, dans ces deux cas, une moindre cause (la faillite de Lehman Brothers et les difficultés financières de la Grèce) a grandement affecté un système dans son ensemble à travers un processus de contagion. Ces deux événements sont survenus suite à des changements abrupts de perception portant sur le risque des crédits subprimes et sur la gestion de l'économie grecque.

En économétrie, le risque systémique est traditionnellement étudié à travers des mesures de risques (corrélations, valeur du risque, perte attendue) calculées au moyen de modèles statistiques. Seulement, ces modèles supposent souvent des paramètres fixes et ne prennent donc pas en compte la possibilité de changements structurels inhérents à ce type de risque.

Ce projet a pour buts d'évaluer les dépendances entre indices financiers et bonds d'États ainsi que de quantifier le risque qu'une institution financière encourt si le marché financier s'écroule dans les six prochains mois. Pour ce faire, deux processus statistiques prenant en compte les changements abrupts dans les paramètres du modèle seront élaborés : le premier permettra d'identifier quels sont les indices financiers qui évoluent de manière identique et d'en inférer leurs dépendances. A partir de données publiques sur les institutions financières telles que les rendements financiers et les bilans comptables, le second listera celles qui sont les plus fragiles ainsi que ciblera les faiblesses du marché financier. Cette analyse pourra dès lors servir d'appui à la régulation financière.