Le lien entre les pratiques enseignantes en contexte de jeu symbolique et les fonctions exécutives chez l'enfant en maternelle 5 ans

 

Stéphanie Duval

Université Laval

 

Domaine : éducation, savoirs et compétences

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

 Concours 2018-2019

Des liens sont établis entre les fonctions exécutives [FE], définies comme des processus cognitifs interdépendants (p.ex. inhibition), et la réussite éducative de l'enfant en maternelle (p.ex. Engel de Abreu et al., 2016). Parallèlement, des études ont dévoilé que les FE se développent rapidement lors de cette année fondatrice dans le parcours scolaire (Diamond, 2016), d'où la pertinence de les soutenir à ce moment charnière.

Pour ce faire, certaines interventions, majoritairement structurées en laboratoire (p.ex. tâche informatique) ou visant l'implantation d'un programme (p.ex. Tools of the Mind) (Bodrova, 2008), sont déployées auprès de l'enfant. La mise en place de telles interventions s'avère contraignante, car elles impliquent l'organisation d'activités prédéterminées par des objectifs visant l'atteinte de résultats précis (Fleer et al., 2017), en plus d'être difficilement transférable dans la pratique enseignante quotidienne (Blair & Raver, 2014). Par conséquent, elles engendrent moins d'effets sur les FE de l'enfant (Bergman Nutley et al., 2011). Ces constats témoignent du fait que très peu d'études à caractère écologique ont été menées sur le soutien des FE chez l'enfant (Barker et al., 2014), voire en contexte naturel comme dans le jeu symbolique de l'enfant et la pratique enseignante quotidienne. Pourtant, Moreno et al. (2017) suggèrent de miser sur les situations d'apprentissage axées sur le jeu en matière de soutien aux FE en maternelle, ce que peu d'études ont entrepris jusqu'à maintenant.

En effet, le jeu symbolique s'avère signifiant pour l'enfant, en plus de favoriser son plein potentiel, tout en respectant ses besoins et son rythme d'apprentissage (Vygotski, 1997). Du point de vue de la pratique des enseignants, il représente un contexte d'observation et d'intervention privilégié, dans lequel l'enseignant soutient l'enfant afin qu'il complexifie son jeu jusqu'à un niveau mature, lequel contribuerait au développement des FE (Bodrova, 2008). Or, existe-t-il un lien entre le niveau de soutien aux FE offert par l'enseignant, le niveau de jeu symbolique observé en maternelle et les FE chez l'enfant âgé de cinq ans? Voilà la question qui se pose.

S'appuyant sur la théorie de Vygotski (1997), cette étude vise ainsi à examiner le lien entre le soutien aux FE offert par l'enseignant en contexte de jeu symbolique sur les FE chez l'enfant âgé de cinq ans. L'échantillon sera composé de 10 enseignants et leurs élèves (n = 200 enfants) provenant de la région de Québec. L'outil Preschool-Setting Executive Function (Moreno et al., 2016) permettra d'analyser les pratiques enseignantes (soutien aux FE) et les composantes associées aux FE chez l'enfant. Le niveau de jeu symbolique sera observé à l'aide du Mature Play Observation Tool (Germeroth et al., 2013), composé de dimensions liées à l'engagement de l'adulte et l'enfant dans le jeu.

Enfin, rappelons qu'à notre connaissance, aucune étude n'a précisément étudié le lien entre le soutien offert par l'enseignant en contexte de jeu symbolique et les FE chez l'enfant (Lillard et al., 2013). Ce projet novateur contribuera ainsi à augmenter les connaissances associées au soutien offert en maternelle qui permet de favoriser les FE chez l'enfant, lesquelles sont associées à sa réussite éducative.