Le *Choix d'édifices publics construits et projetés en France* et l'émergence d'une typologie de l'architecture publique, 1795-1850

 

Emmanuel Château Dutier

Université de Montréal

 

Domaine : arts, littérature et société

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

 Concours 2018-2019

Publié en trois grands volumes in-folio, à compte d'auteur, par des membres du Conseil des bâtiments civils, de 1825 à 1850, le recueil Choix d'édifices publics construits et projetés en France offre un panorama rétrospectif sur la production architecturale publique française, depuis la création de l'administration des Bâtiments civils jusqu'au milieu du siècle. Tant par son ambition que par la qualité de sa conception et de sa réalisation, il s'agit d'un des plus importants recueils d'architecture édités au XIXe siècle. L'ouvrage, conçu comme une anthologie de l'architecture publique nationale dans la première moitié du siècle, permet à l'historien de se faire une idée de l'architecture qu'avait non seulement approuvée le Conseil des bâtiments civils, mais que ses membres avaient aussi jugée digne de figurer dans un recueil. Le choix témoigne notamment de l'émergence d'une nouvelle typologie de l'architecture publique en même temps qu'il l'accompagne avec ses livraisons successives qui servirent parfois de modèles.

Depuis plusieurs années, le renouvellement des études sur l'édition d'architecture a largement démontré l'intérêt de considérer les produits de l'édition du point de vue historique et matériel, en ce qu'ils traduisent un projet intellectuel. Ainsi, ces objets éditoriaux ne sont pas seulement intéressants parce qu'ils présentent l'avantage d'offrir au chercheur une sélection d'édifices remarquables, mais aussi par ce qu'ils révèlent de la culture architecturale d'un moment. À la fois outils de travail et source pour les architectes, l'analyse et la connaissance des recueils d'architecture permet notamment d'étudier la diffusion des modèles au XIXe siècle et l'état des connaissances architecturales et des styles.

Reconnaissant la place centrale de la réflexion sur les types et les modèles dans l'architecture publique du XIXe siècle, la recherche vise trois questions principales. D'abord évidemment, restituer l'importance de la publication dans l'histoire de l'édition architecturale de la première moitié du siècle. Ensuite, à partir de l'étude de la sélection d'édifices proposée par le recueil, comprendre comment se définit et s'affirme une typologie d'architecture publique dans le contexte très conjoncturel des commandes. Enfin, en restituant les édifices présentés dans une typologie plus large, identifier à la fois la circulation des formes et la diffusion des types et des modèles. À partir de l'étude d'un recueil d'architecture, il s'agit donc de faire l'histoire de la transformation de la discipline, et de sa reconnaissance comme pratique sociale légitimée à travers la production de l'équipement public.