La transformation des marchés de l'électricité : changements dans le portefeuille de production et restructuration de l'industrie

 

Mario Samano

HEC Montréal

 

Domaine : économie et emploi

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

Les changements récents dans le portefeuille de production d'électricité transforment profondément la structure des marchés. Un de ces exemples est le retrait forcé des usines au charbon, entamé par l'Ontario et par les États-Unis avec le Clean Power Plan pour 2016. L'utilisation d'énergies alternatives plus dispendieuses pour pallier au retrait du charbon et le flux net d'importation d'électricité sera appelé à varier, étant donné que la suppression n'est pas uniformisée à travers les juridictions.

À cet effet, le but ultime de ce projet est de quantifier les effets nets de ces forces sur le prix de l'électricité et sur les mouvements des échanges. Le cas de l'Ontario est d'un grand intérêt, considérant qu'il s'agit d'un modèle récent pour l'Amérique du Nord en matière de retrait du charbon. De surcroit, des données exhaustives, relatives aux prix de l'électricité et aux flux des échanges sont disponibles. Ainsi, dans une optique de court terme, nous pourrons comparer les prix avant et après la suppression du charbon. Concernant les effets à moyen terme, nous serons en mesure de construire un modèle afin d'observer le prix d'équilibre et les échanges suite au retrait du charbon, mais aussi de déterminer les impacts d'un marché joint de l'électricité entre le Québec et l'Ontario sur l'efficacité et les prix.

Cette recherche fera ressortir les conséquences de l'adoption des énergies renouvelables sur la production de gaz naturels. Il s'agit d'une contribution pertinente vu la diminution récente du prix du gaz naturels et les incitatifs à l'utilisation des énergies propres. Ce projet participe aussi à la mise en perspective du système monopolistique de l'électricité qui prévaut au Québec.