L'ouverture sur le plan de la communication par rapport à l'adoption et la place accordée aux origines de l'enfant dans un contexte de placement banque-mixte : le point de vue des parents d'accueil et des intervenants qui les accompagnent

 

Geneviève Pagé

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Lorsqu'un enfant dont la situation est prise en charge par la Direction de la protection de la jeunesse est à haut risque d'abandon, il sera placé dans une famille d'accueil « banque-mixte ». Celle-ci lui offre permanence et stabilité en acceptant de l'adopter s'il devient admissible à l'adoption. S'il est adopté, cet enfant devra construire son histoire et son identité à partir d'un bagage provenant de ses deux familles : d'origine et d'adoption. Il sera  influencé par les attitudes et le discours de ses parents adoptifs concernant l'adoption et sa famille d'origine. Au même titre, ses parents adoptifs seront influencés par les attitudes et le discours des intervenants qui les accompagnent. Les recherches à ce sujet sont peu nombreuses et aucune n'a été menée dans un contexte où l'adoption est incertaine au moment du placement de l'enfant dans la famille adoptante.

La présente recherche vise à analyser le degré d'ouverture dont les parents banque-mixte et les intervenants font preuve par rapport à l'adoption et à la place qu'ils accordent aux origines de l'enfant. En utilisant les concepts d'ouverture sur le plan de la communication par rapport à l'adoption (Brodzinsky, 2005) et d'ambiguïté des frontières (Fravel et al., 2000) comme cadre d'analyse, 16 études de cas seront réalisées. Des données seront recueillies auprès des parents d'accueil et des intervenants qui les accompagnent. Elles seront analysées à partir de grilles de codification inspirées de travaux américains (Fravel et al., 2000) et britanniques (Neil et al., 2011, 2013) portant sur les perceptions des parents adoptifs par rapport à la famille d'origine de l'enfant.