L'influence des procédures sociales et judiciaires sur le rétablissement d'enfants victimes d'agression sexuelle

 

Isabelle Daignault

Université de Montréal

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2016-2017

L'agression sexuelle pendant l'enfance et son dévoilement sont des évènements traumatiques pour l'enfant et les membres de sa famille. Le dévoilement requiert une intervention interdisciplinaire visant la protection de l'enfant, l'offre de services thérapeutiques et de soutien ainsi que l'incrimination potentielle d'un agresseur. Ces interventions sociales et judiciaires sont complexes et laborieuses pour les enfants.

Bien que nous ayons une connaissance approfondie des conséquences de l'agression sexuelle et des interventions thérapeutiques efficaces, nous en savons peu sur l'influence de ces procédures socio-judiciaires sur le rétablissement des enfants et de leurs proches bénéficiant ou non d'une psychothérapie. Le présent projet vise à mieux documenter ce qui est fait en sol québécois sur le plan social et judiciaire avec les enfants victimes d'agression sexuelle et à évaluer l'impact de ces procédures sur la santé mentale des enfants et de leur parent non-agresseur, ainsi que sur leur perception du système de justice.

Ce projet permettra d'identifier les circonstances dans lesquelles il est possible de minimiser l'impact de ces procédures sur le rétablissement des enfants. Ces objectifs seront atteints grâce à l'implantation de deux questionnaires dans une collecte de données exhaustive et pratiquement unique en Amérique du nord. Nous estimons recueillir des informations pour 90-100 enfants (4-12 ans) au cours de la période couverte par le financement. Dans une perspective plus large, le projet vise à objectiver et potentiellement améliorer l'apport de ce qui est appelé un Centre d'appui aux enfants.