L'expérience du deuil des aînés habitant en résidence

 

Valérie Bourgeois-Guérin

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : enjeux et vie humaine

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2014-2015

Le processus du vieillissement implique presque inéluctablement la perte de proches. Or, même si le deuil est plus fréquent chez les personnes âgées, il reste une expérience souvent très souffrante à vivre. Malheureusement, puisque le deuil des aînés est plus fréquent, il arrive qu'il soit moins reconnu. Au Québec plus de 100 000 aînés habitent actuellement en résidence. Or, les aînés habitant en résidence sont souvent confrontés à la perte de proches. Avec le phénomène du vieillissement de la population, il est à prévoir que cette situation sera de plus en plus fréquente. Malgré cela, les études qui portent sur le deuil des aînés sont très rares et celles portant sur le deuil des aînés habitant en résidence sont presque inexistantes.

Cette recherche comblera ce vide en se penchant sur l'expérience du deuil des aînés habitant en résidence. Elle se fondera sur un cadre de psychologie humaniste herméneutique. Elle aura comme objectif de comprendre comment les personnes âgées habitant en résidence vivent leur deuil et d'identifier les facteurs qui contribuent à atténuer ou amplifier les souffrances liées à leur deuil. Cette recherche sera à devis qualitatif. Des entrevues semi-dirigées d'une durée approximative d'une heure trente seront réalisées avec 50 personnes âgées de 65 ans et plus qui ont vécu le deuil d'une personne significative qui habitait dans leur résidence. Une analyse thématique des données sera  effectuée. Les résultats permettront de mieux comprendre comment les aînés habitant en résidence vivent leur deuil, de faire avancer les connaissances dans ce domaine et d'élaborer des pistes d'intervention pour les soutenir.