L'espace public de la mémoire. Étude des controverses sur le Monument aux victimes du communisme

 

Nathalie Casemajor

Université du Québec en Outaouais

 

Domaine : personnes, communautés et vie sociale

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2015-2016

D'ici fin 2015, un ambitieux projet de Monument national aux victimes du communisme verra le jour à Ottawa, à l'initiative de communautés immigrantes d'Europe de l'Est. Dès l'annonce du projet, un débat s'est mis en branle dans l'espace public pour questionner les modalités de mise en représentation de la mémoire collective ainsi que certains choix de réalisation du monument (site, proposition artistique). Alors que de nombreux travaux étudient les fonctions d'intégration et de cohésion sociale de la mémoire nationale, peu d'études se penchent sur la contestation des monuments commémoratifs, et encore moins sur les luttes d'interprétation de la mémoire du communisme au Canada.

Cette recherche propose d'analyser la réception publique du monument en dressant une cartographie controverses entourant sa réalisation. Elle fournira une catégorisation des acteurs et de leurs stratégies argumentaires, ainsi qu'une analyse du déploiement temporel des controverses à travers différents espaces publics et leurs effets instituants. Grâce à la collecte et à l'analyse d'un corpus mixte (retranscriptions de débats parlementaires, contenus médiatiques, observation dans l'espace public), ce projet de recherche produira une visualisation des trajectoires de circulation des discours entre différents espaces publics. Les résultats de cette recherche contribueront à une meilleure compréhension des processus communicationnels et sociopolitiques qui animent la formation de la mémoire collective.