L'engagement au sein de la relation supérieur-employé : mécanismes et conséquences

 

Guylaine Landry

Université de Sherbrooke

 

Domaine : gestion des organisations

Programme établissement de nouveaux professeurs-chercheurs

Concours 2011-2012

Ce projet de recherche vise à approfondir le champ des connaissances portant sur la relation supérieur-employé dans les organisations, et plus précisément, sur l'engagement qui se développe au sein de cette relation. L'engagement, un concept multidimensionnel, fait ici référence au lien psychologique perçu entre l'employé et son supérieur. En prenant à la fois compte de l'engagement de l'employé envers son supérieur et de l'engagement du supérieur envers l'employé, l'étude permettra de mieux comprendre la dynamique relationnelle entre ces deux acteurs.

Dans un premier temps, nous proposons d'étudier le réseau nomologique de l'engagement du supérieur – soit ses variables antécédentes et conséquentes – de manière à poursuivre la validation de ce nouveau construit.

En second lieu, nous suggérons d'examiner toute l'étendue des conséquences potentielles découlant des engagements des deux partenaires : comportements de retrait (p. ex. absentéisme), comportements d'effort (par exemple, initiative), et bien-être ou détresse psychologique de l'employé (par exemple, épuisement). Nous faisons l'hypothèse que les engagements combinés du supérieur et de l'employé contribueront à prédire ces trois catégories de conséquences, et ce, mieux que ne le ferait la seule prise en compte de l'engagement de l'employé. Pour réaliser cette étude, nous espérons pouvoir compter sur un échantillon de 500 paires supérieur-employé issues de plusieurs organisations. Les données obtenues des questionnaires de l'employé et du supérieur seront jumelées grâce à une codification préalable. La vérification des hypothèses sera réalisée via des modèles linéaires hiérarchiques.