L'éducation et la transmission intergénérationnelle du revenu

 

Catherine Haeck

Université du Québec à Montréal (UQAM)

 

Action concertée :

Programme de recherche sur la pauvreté et l'exclusion sociale – Phase 4

 

Volet : Projet de recherche

Partenaires : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES);

Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI);

Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS);

Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS);

Société d'habitation du Québec (SHQ);

Secrétariat aux aînés (SA-MSSS).

 

Il existe peu d'études identifiant les facteurs qui influencent significativement la mobilité intergénérationnelle du revenu, de l'éducation et de la profession dans un pays ou entre pays riches, faute de données longitudinales et intergénérationnelles solides. Grâce au développement récent de nouvelles sources de données de nature administrative et le couplage de sources existantes par Statistique Canada, ce projet vise à mettre en lumière certains des mécanismes régissant la mobilité intergénérationnelle au Québec. À notre connaissance, ces données constituent l'unique source d'information regroupant à la fois les données fiscales longitudinales des parents et des enfants une fois adultes, et leur éducation et leur profession pour plusieurs générations et plusieurs millions de Canadiens. Ce projet vise tout d'abord à dresser un portrait détaillé de l'évolution de la mobilité socioéconomique au Québec, selon différentes caractéristiques sociales : (1) niveaux géographiques relativement fins pour l'ensemble du Québec; (2) différentes tranches d'âge des enfants (plusieurs cohortes de naissances); (3) sexe des enfants et des parents, si mère et père présents ou non; (4) milieu socioéconomique mesuré selon le revenu des parents, mais aussi l'éducation des parents et du jeune; (5) appartenance à une minorité ethnoculturelle, et statut et parcours migratoire.
Outre l'importance de présenter les inégalités sociales dans une perspective de long terme, plusieurs formes doivent être retenues et pas seulement sur l'indicateur des revenus.

L'étude de la transmission intergénérationnelle de l'origine sociale (catégories socioprofessionnelles) est aussi réalisée grâce aux données innovantes utilisées dans ce projet. Enfin, ce projet vise à singulariser des mesures possibles à mettre en place ou à bonifier pour rehausser la mobilité du quintile inférieur de la population. Le rôle de l'éducation, ainsi que des habiletés cognitives et non cognitives sont au cœur de ce projet. En effet, une étude récente montre qu'il existe des différences importantes au niveau du développement des garçons et des filles dès l'âge de 5 ans au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni à l'avantage des filles. Les auteurs montrent que ces différences sont en partie expliquées par des investissements en temps différent de la part des parents vis-à-vis des garçons et des filles. Ce projet vise à poursuivre ces travaux pour le Canada (et plus spécifiquement le Québec) afin d'évaluer l'impact de ces différences sur la mobilité économique des jeunes
et de comprendre quels sont les facteurs mesurés durant l'enfance qui sont associés avec une meilleure mobilité socioéconomique.

Puisque ce projet vise également le couplage de données existantes, le transfert de connaissances implique aussi la création d'un programme (SAS et Stata) pour faciliter la manipulation des données créées. Ce partage d'information sera réalisé grâce à notre partenariat avec Statistique Canada.
 

COCHERCHEURS

Nom, Prénom
Cochercheur
Établissement du
cochercheur
Département du cochercheur Statut en Recherche Rôle
Connolly, Marie Université du Québec à
Montréal [UQAM]
Département de sciences
économiques
Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur
Côté, Sylvana Université de Montréal Département de médecine
sociale et préventive
Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur
Haeck, Catherine Université du Québec à
Montréal [UQAM]
Sciences économiques Chercheur ou chercheuse
universitaire
Chercheur principal
Japel, Christa Université du Québec à
Montréal [UQAM]
Département d'éducation et
formation spécialisées
Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur
Langlois, Simon Université Laval Sociologie Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur
Lefebvre, Pierre Université du Québec à
Montréal [UQAM]
Département de sciences
économiques
Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur
Tremblay, Richard E. Université de Montréal Département de médecine
sociale et préventive
Chercheur ou chercheuse
universitaire
Cochercheur

 

Appel de propositions
Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 1 640 728 $ et le rapport final est attendu pour le 1er septembre 2023.