L'analyse d'affaires: démystifier la pratique pour soutenir son évolution

 

Mathieur Templier

Université Laval

 

Domaine : gestion des organisations

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2018-2019

Les évolutions technologiques récentes modifient en profondeur de nombreuses facettes des organisations, transformant entre autres leurs frontières, les produits et services, les processus d'affaires ou les chaînes d'approvisionnement. Pour tirer profit de cette transformation numérique et devenir plus performantes et évolutives, les organisations doivent mettre en place de nouvelles pratiques et s'assurer de l'alignement entre les fonctions d'affaires et la fonction technologies de l'information (TI). L'analyste d'affaires, dont l'objectif principal est d'arrimer les solutions TI aux besoins d'affaires afin de permettre aux organisations d'atteindre leur potentiel de réussite, devient alors essentiel. Cependant, malgré les initiatives et la volonté des associations professionnelles, telles que l'International Institute of Business Analysis et le Project Management Institute, de synthétiser les connaissances et compétences nécessaires à la pratique, on note une absence de consensus entourant sa définition. Ceci engendre des problématiques à la fois pour les employeurs, à la recherche d'une définition plus claire des compétences que doivent posséder les analystes d'affaires, et pour les universités, qui souhaitent développer des programmes de formation académique permettant de préparer adéquatement les étudiants au marché du travail. Ce constat questionne aussi le niveau et les mécanismes d'appropriation de l'analyse d'affaires dans les milieux de pratique. Ce projet de recherche répond à ces problématiques en visant à 1) développer une meilleure compréhension de ce qu'est l'analyse d'affaires, 2) analyser son appropriation dans les milieux de pratique, et 3) comprendre les mécanismes et les raisons de son évolution.

Pour ce faire, nous réaliserons dans un premier temps une revue de la littérature des définitions existantes de l'analyse d'affaires dans les revues académiques et pour praticiens. En appliquant une approche d'analyse sémantique latente, nous viserons à dégager de ces définitions un ensemble d'éléments permettant de caractériser la pratique de l'analyse d'affaires. Par la suite, afin d'examiner si une ou plusieurs définitions de l'analyse d'affaires sont partagées auprès des praticiens, nous analyserons des offres d'emplois pour des postes d'analyste d'affaires et réaliserons des entrevues pour recueillir les perceptions des employeurs confrontés à la pratique de l'analyse d'affaires. Finalement, nous chercherons à comprendre les mécanismes et les raisons de l'évolution de la pratique de l'analyse d'affaires en nous appuyant sur la théorie de l'institutionnalisation. Nous suivrons la méthode Delphi pour questionner des experts de la pratique et obtenir un consensus quant aux barrières et facilitateurs à l'institutionnalisation de la pratique.

Avec cette recherche, nous espérons enrichir les connaissances et la compréhension de l'analyse d'affaires, qui est un domaine encore peu étudié. Une autre contribution attendue vise le transfert des connaissances vers les programmes académiques afin de préparer les étudiants à leurs futures carrières. Nous espérons également formuler des recommandations qui pourront guider les industries, les praticiens, et les associations professionnelles et soutenir l'évolution de la pratique et sa diffusion.