Internet au carrefour du divertissement des jeunes : interrelations entre la cyberdépendance et les jeux de hasard et d'argent

 

Magali Dufour

Université Sherbrooke

 

Action concertée :Programme de recherche sur les impacts socioéconomiques des jeux de hasard et d'argent, phase 5 2014-2015 - Lancement : Juin 2013

Volet: Projet de recherche

Partenaire : Ministère de la Santé et des Services sociaux

Les frontières ténues entre les formes monétaires et non monétaires des jeux oblige la prise en compte de l'ensemble des habitudes d'utilisation d'Internet afin d'obtenir un portrait global plus juste de la situation chez les jeunes. Jusqu'à présent, peu de chercheurs ont étudié à la fois l'utilisation d'Internet et les jeux de hasard et d'argent (JHA). Les deux seules études s'étant intéressées à la cooccurrence de ces problématiques rapportent des résultats contradictoires (Dowling et Brown, 2010; Tsitsika et al., 2011). De nouvelles études sont nécessaires afin d'approfondir la compréhension des liens unissant Internet, la cyberdépendance et les JHA. Ce projet, à la méthodologie mixte, vise à comprendre les liens entre les habitudes de JHA, l'utilisation d'Internet et la présence d'une cyberdépendance chez les jeunes. Il souhaite également déterminer les qualités psychométriques de l'Indice d'une dépendance à Internet (IAT) (Young, 1996) chez les jeunes francophones afin d'en permettre une utilisation clinique. Pour ce faire, 75 jeunes participeront à une entrevue de 90 minutes réalisée par des cliniciens spécialisés en dépendance. Lors de cette entrevue, le clinicien devra explorer les liens entre les habitudes d'utilisation Internet et les JHA et évaluer la sévérité des problèmes de cyberdépendance. Également, cette entrevue abordera le développement des habitudes d'utilisation d'Internet, les différences et similarités entre les activités, les motivations propres à chaque activité et les multiples conséquences associées à ces activités.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.

Co-chercheurs

Marie-Marthe Cousineau, Université de Montréal
Natacha Brunelle, Université du Québec à Trois-Rivières
Mathieu Goyette, Université Sherbrooke
Joël Tremblay, Université du Québec à Trois-Rivières

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d'une durée de trois ans, le montant total octroyé est de 164 998 $ et le rapport final est attendu pour le 1er juillet 2017.