Intégration sociale et culturelle des immigrants au Québec : le rôle des réseaux sociaux

 

Doucerain, Marina

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

L'adaptation culturelle des migrants est un enjeu de taille au Québec ainsi qu'au sein de la plupart des sociétés industrialisées. Récemment, beaucoup d'attention a été portée au rôle des réseaux sociaux dans des processus néfastes tels que la radicalisation des immigrants, mais l'on en sait fort peu sur le rôle positif de ces mêmes réseaux dans l'acculturation des migrants. Ce projet vise à combler cette lacune dans l'état de nos connaissances et se penche sur les relations entre les caractéristiques structurelles des réseaux sociaux des migrants et diverses facettes de l'acculturation, à savoir les changements dans les pratiques, les valeurs, et les identités culturelles, et l'ajustement psychologique et socioculturel. Ce projet consiste en une étude longitudinale à méthodes mixtes d'immigrants du Maghreb au Québec.

La composante quantitative de l'étude comprend deux temps de mesures où les variables acculturatives et les caractéristiques des réseaux sociaux seront évaluées à douze mois d'intervalle parmi 200 participants. Une approche d'analyse de réseaux sociaux de type ego-net est utilisée. La composante qualitative comprend des récits de réseau ('network narratives') explorant le développement du réseau social du participant depuis son immigration et le rôle des différentes relations sociales dans son acculturation. La sélection des 32 participants de la composante qualitative est effectuée sur la base d'indices quantitatifs caractérisant le réseau social obtenu lors du premier temps de mesure. Il est attendu que les résultats de cette étude auront des implications pratiques et conceptuelles importantes concernant l'intégration sociale et culturelle des migrants au Québec.