Incitations à l'investissement sur les marchés d'appariement : fondements stratégiques et résultats quantitatifs

 

Dizdar, Deniz

Université de Montréal

 

Domaine : économie, emploi et marchés

Programme soutien à la recherche pour la relève professorale

Concours 2017-2018

Dans plusieurs contextes, des individus, entreprises ou institutions font des investissements importants avant de concourir pour des "partenaires" hétérogènes sur un marché d'appariement. On peut penser aux individus qui acquièrent des qualifications dans le but d'obtenir un emploi attrayant et aux entreprises qui investissent pour attirer des candidats plus qualifiés et productifs. La concurrence sur le marché de l'éducation et celle sur le "marché matrimonial" sont d'autres exemples de ce phénomène.

La plupart des articles visant à analyser les incitations à l'investissement sur les marchés d'appariement font appel à des modèles où les participants se comportent de manière compétitive au sens néoclassique. Cependant, on sait que si on relâche l'hypothèse de concurrence et que l'on admet des comportements stratégiques de la part des participants, les prédictions du modèle peuvent changer significativement. Le projet a pour but d'étendre les connaissances sur ces modèles d'appariement, notamment en développant des nouvelles caractérisations quantitatives des investissements en équilibre. On caractérisera ensuite la différence exacte entre les comportements stratégiques et les comportements compétitifs dans de grands marchés, ce qui semblait irréalisable jusqu'à présent, et on analysera les différentes conclusions concernant les inefficacités qui pourraient susciter une intervention réglementaire.

Le projet fera appel à plusieurs méthodes des mathématiques et de la théorie des jeux, notamment de la littérature économique traitant des concours et de la théorie des statistiques d'ordre.